Retour page principaleHit-Parade




Ici, c'est vous qui vous vous exprimez et venez partager vos souvenirs à bord ou près du Paquebot France (anciens de la Transat, passagers,....)


Denis MORINS
Thonon les Bains - France
25/05/2013
Ayant maintes fois effectué au cours de mon enfance et adolescent sur divers paquebots de la Transat, notamment le FRANCE , je recherche quelqu'un ayant travaillé en tant que Cuisinier du nom de Maurice Dutoit ( je ne suis pas certain du nom de famille mais certain du prénom. Ce Monsieur était de Charolles. Je recherche son contact afin de pouvoir prendre de ses nouvelles. Si quiconque en lisant ces lignes pourrait m'apporter des détails et comment entrer en contact avec lui je vous en serait reconnaissant car il connaissait mon père du nom de Jacques décédé en 2003. Voici mon adresse email morins.denis@orange.fr Merci d'avance ! Denis



philippe BOULEN
laval - france
06/04/2013
Bonjour à tous. Mon témoignage restera très modeste par rapport à tout ce que j'ai lu sur ce site. En fait, j'ai eu la chance de travailler un peu pour le photographe officiel du paquebot. Nous étions basé dans un petit local du pont-promenade. Nous prenions les clichés à la descente de l'escalier d'honneur et pendant tous les repas de gala. J'ai eu l'opportunité d'accéder à la passerelle pour photographier les passagers de marque : Salvador Dali, Houphouet Boigny, Leopold Senghor, Michel Polnareff, Mobutu et tant d'autres. J'ai fait quelques croisières en Baltique et en Méditerrannée ainsi que plusieurs rotations sur New York. Toutes ces "ballades" étaient de grand moment de bonheur ! Mon frère se prénommait Patrick pour celles et ceux qui l'ont connu.



Michèle DANSIN
JARGEAU - FRANCE
08/02/2013
Le France...quel souvenir pour moi, j'avais 13 ans, en 1963, lorsque mon père nous a annoncé qu'il partait, en qualité de musicien sur le France, pour une expédition de plusieurs semaines renouvelables, départ le Havre, puis Southampton, puis New York et les Antilles (Martinique, Sainte Lucie, Trinidad, Haïti, les Barbades.....et leurs carnavals) Et que de souvenirs nous a-t'il rapportés! Il a fait ces voyages pendant 5 ans. Les échanges qu'il a eu avec les membres d'équipage et autres collègues de toutes les disciplines, il nous les a fait partagés....sans compter les films qu'il a pu prendre. Mais il reste peu de choses aujourd'hui de tout ça....alors si d'autres musiciens peuvent témoigner de ces beaux moments....avec photos à l'appui...je suis preneuse. Merci



yannick. AUDREN
blois - onzain loire et cher 41150
12/09/2012
J'ai fait deux tours du monde sur le paquebot france et j'en garde un tres bon souvenir,qu'elle a etait ma deception quant je l'ai vu partir pour sont dernier voyage.(destruction)sur le cite du france j'ai retrouve des noms qui me sont en memoire si c'est anciens me reconnaissent q'uils n'hesitent a me contacter amities YANNICK audren.



laurent LE FRIEC
Bordeaux - France
09/09/2012
Natif du Havre, le paquebot France a ete l'un de mes terrain de jeux lorsque mon grand pere Maurice Guilcher rentrait de voyage. J'accopagnais ma grand mere afin d'aider mon grand pere a faire les cabines. Je me rappel a quel point les lits devait etre faits sans aucun plis. Le professionalisme et l'amour du travail bien fait ainsi que la fierte de travailler sur ce bateau que mon grand pere exprimait sont des valeurs que l'on ne voit plus beaucoup. Mon oncle Andre Leboubennec, maitre d'hotel du commandant m'a lui aussi tant raconte sur les voyages. Je recherche des personnes qui aurait connu Maurice et Andre ainsi que des amis, copains de YVON TANGUY ( chef de deck) qui a aussi navigue sur l'Antille, ou son fils Gerard Tanguy qui a ete employe par la CGT pendant une periode. Merci par avance. vous pouvez ecrire au mail suivant:

lefriec.clarisse@sfr.fr




corinne BEAUDOUIN
trélivan - france
23/04/2012
je rend hommage à mon grand-père Leon Monville , tapissier sur le paquebot FRANCE . Je rejoint le témoignage de mes cousines , c'était un homme qui adoré son travail ,et avait une grande admiration pour se très beau paquebot.Mon père à construit deux maquettes du FRANCE pour se rapprocher de son beau-père qu'il estimé énormément. merveilleux site , merci.



YV LUCAS
-
23/04/2012
Je cherche des collègues qui ont travaillé en classe touriste, salle à manger "Versailles" de 1971 a 1974. Je me rappelle quelques noms : Jean Pierre Bourdon, Jean Yves Lucas, Blanpain, Gallo, Lecaenec Si vous lisez ses lignes laissez moi un message Yvon Lucas




claire ANQUETIL
dives-sur-mer - FRANCE
21/04/2012
Ayant fait avec mon époux de nonbreuses traverssées en tant qu'Artistes Chanteurs, en costumes ( belle époque) "pour le voyage du Centenaire de la compagnie transatlantique le 14 06 1964" commandant ROPARS Nous étions alors ( les recodmans des traverssées)4 années j'ai moi aussi, de merveilleux souvenirs, de ce magnifique géant des mers



Jacques LELONG DIT
Ajaccio - F
14/03/2012
J' ai navigué sur leFrance et aux bureaux de renseignements ! de nombreuses personnes demandent des renseignements sur leurs père, oncles, mère mais sans contact mail ! comment leur répondre si l'on a connu leur parent ???? Une personne demande si quelqu'un à connu les soeurs Mansois mais sans adresse ( par exemple )

marie-dominique.lelong@orange;fr




sarita SOURNAC
Valence - France
14/03/2012
bonjour je m appelle sarita. ma mère se nome bedin juliette.je suis a la recherche de mon père.il travaillait a fort en tant que patissier .il livrait un hotel restaurant dans les années 70.il se nomme marcel.je ne connais pas sont noms de famille.il vivait en france tt en travaillant en martinique.SI VS AVEZ DES RENSEIGNEMENT MEME MINIME;MERCI DE ME LES COMMUNIQUER;JE SUIS NEE LE 7 JUIN 1971 A FORT DE FRANCE.



LAURA REVAH
LE HAVRE - FRANCE
09/03/2012
Bonjour à tous, j'avais oublié de communiquer mon adresse mail lors de mon précédent message sur le paquebot France (message envoyé le 9 mars 2008), n'hésitez pas à me contacter si vous partagez des souvenirs inoubliables sur ce merveilleux "FRANCE" et les colonies de la transat. Merci d'avance à tous ceux qui me répondront.laura.revah@free.fr



Carole RODET
hopkinton - USA
02/03/2012
En memoire de mon Grand-pere Jean HUON,il etait chef en cuisine a bord du France. Si vous le connaissez, avez des photos, souvenirs, histoires...j'aimerais bien les entendre. Carole



erwan GAROCHE
lamballe - france
23/02/2012
je me souviens d'une image alors que j'étais encore dans ma poussette. Le havre, quai de l'oubli. Au souvenir de mes parents, c'était à l'automne. Depuis je me suis passionner pour Notre France, en espérant un autre armateur pouvant le refaire naviguer après l'incident de ses chaudières. Dictat de la rentabilité et non du plaisir, adieu France! Et puis une autre image de notre fleuron, la dernière, je n'ai pu retenir mes larmes. L'inde!!! C'est surtout le film vu sur la chaine Public sénat "mon histoire du France" cette vidéo prise a l'intérieur avant sa destruction. Salle de cinéma dans l'obscurité, les ponts promenades à l'abandon, etc... N'hésitez pas à m'écrire, j'ai des photos et livres.
erwangaroche@sfr.fr



laetitia JACQUET
le havre -
06/02/2012
Bonjour à tous, Je recherche des personnes ayant connues mon grand-père gaston beaudet alias "PANAMA"il était garçoon de salle. Nou fêtons ses 80 ans prochainement et nous aimerions retrouver des photos inédites!! merci de votre participation. laetitiafederici@yahoo.fr



Jean-Michel (MIKE)
- CANADA
01/02/2012
FORT DE FRANCE 1964/65 J'ai eu le bonheur de passer presque toute une journee sur ce magnifique palace naviguant: FRANCE.



jean-yves LE BAY
Le Havre - france
30/01/2012
bonjour a tous ,mon pere etait aussi sur le FRANCE " stewart"Jean-Claude le bay il a aussi fait d'autre le normandie,quand j'était petit je me rappelle que nous venions lui donner un coup de main a ranger des cabines je dirais plutot a courire dans les couloirs,et surtout a c'est régime de banane qu'il nous ramener a la maison;il a fait les é tour du monde avec le france ;je recherche des photo de lui si certain on des temoignages et on connu mon pere décédé en 1983 ! voila bon courage a vous tous



jean-charles GAUFFENIC
montpellier - france
21/01/2012
je suis le fils de claude gauffenic qui etait serveur ou garcon de salle sur le france entre 1962 a 1970 mes souvenirs a moi l'arrivee du paquebot au havre car a cette epoque nous habitions le quartier de l'eure la joie de retrouver son pere de visiter le france mon pere nous emmenaient au quai de l'oubli car je pense que le france a toujours été dans son coeur



Hervé HALLEZ
Houdain - France
12/01/2012
Bonjour a Tous le commandant Croisille repose dans un petit village pres de chez moi. J'adore le Paquepot France pour moi le plus paquebot du monde.j'ai crée un site inerternet sur le France ou l'ont voit Mr Daniel Lecompte coiffeur de l'equipage du France je collectionne les autographes je recherche un autographe du Commandant Croisille,si quelqu'un en a un et qui pourrai me l'envoyer par mail,cela me fera un immense plaisir meme des autographes de personnes ayant travaillé sur le paquebot pour mettre dans ma collection d'avance merci



CLAUDE GAILLARD
LANDEVANT - FRANCE
03/01/2012
j'ai navigué su le FRANCE et le DE GRASSE de 70 à 74 comme garcon de cuisine et comme patissier SI certain se souvienne de moi,ils peuvent me contacter,jai deja retrouvé Christian MEULEMANS,lui aussi ancien patissier.a bientot.
c.gail.landeart@orange.fr



Serge
montivilliers -
21/12/2011
j ai suivi sa naissance sa vie et sa mort qui a commence au quai de l oubli mon pere travillait comme facteur d armement depuis 1949 son pere avait navigue sur le paris et moi j ai ete en vacance aux ardillats cruix entremont larbeou au fil des jours j ai recuperer plein d articles sur le france et la je recherche des cartes postales des colonies de vacance a quand un nouveau fleuron de la marine francaise a plus



nadine TRéMINTIN
bolbec - france
08/12/2011
Mon père, Yves Trémintin, a travaillé à bord du France en tant que pompier, postal etc ... il a été un de ses gardiens au quai de l'oubli. J'ai de merveilleux souvenirs de ce paquebot (pour les autres navires, j'étais trop petites pour me rappeller) aller acceuillir mon papa à l'arrivée du FRANCE, monter sur le grand "bateau" avec lui et visiter. Les départs c'étaient moins drôle. Je me souviens encore quand les abeilles ont fait sonner leur sirènes pour dire adieu au merveilleux paquebot. J'ai failli faire la traversée "le Havre - New York" mais comme c'était la dernière les passagers payants étaient prioritaires par rapport à la famille du personnel, donc je suis restée à quai avec mon passeport à la main (très sniff). Je sais qu'un marin à sauver mon père, un jour, papa était tombé à la mer pendant la manoeuvre et son collègue à plongé pour le sauver (je ne connais pas le nom de ce monsieur ?) Tous les marins appelait mon père "Tintin". Il est dcd en juillet 2000. Je suis fille de marin et j'en suis fière. Merci pour ce site.



Laurent MANSOIS
Etampes - France
06/11/2011
Je viens de parcourir ce site internet.J'apporte ma contribution.Ma mère est Gisèle MANSOIS et à navigué sur le France comme femme de chambre avec ma tante Andrée MANSOIS,femme de chambre aussi.Je connais aussi Gilbert BREDEL ancien du France.Peut apporter d'autres renseignements suivant demande si ma mère en a le souvenir.



MARTINE MAGNIER AUBERT
PALAISEAU - FRANCE
30/10/2011
Bonjour,je suis la fille de monsieur Jean Vincent AUBERT directeur des salons de coiffures du France,mon pere est décédé en 2002,mais ma belle mere madame Christine AUBERT habite toujours Paris.Je crois que le jour ou le bateau s'est arrété leurs vies aussi s'est arrété.J'ai eu la chance de faire un voyage sur ce magnifique bateau a 14 ans et cela a été inoubliable.J'ai pas mal de photos et de souvenirs que mon pere ma donné,dont les menus,des photos,les enveloppes du voyage inaugural et du dernier egalement car mon pere et ma belle mere sont restés jusqu'au bout.Memes mes petits enfants sont fascinés par ce bateau.Voila c'est la premiere fois que je témoigne sur un site internet,mais ce bateau a marqué mon enfance et mon adolescence et ma beaucoup fait réver.Je vous remercie d'avoir creer ce site et quel hasard m'y a conduit ? Merci



alain MARION
la Baule - France
29/10/2011
annee69 70 j,avais20 ans,y ai connu les plus beaux moments de ma vie ce bateau si beau ces merveilleux paysages...j,etai cuisinier saucier a la meme epoque que Robert???lui aussi cuisinier c;etait l; epoque de moustaki et nicoleta...si vous vous souvenez de moi ecrivez moi merci



Nicole RENARD
LE VAL 83143 - FRANCE
21/10/2011
Je suis la belle fille de Mr RENARD Pierre qui était chef sommelier sur le LIBERTE Mon père Mr Alphonse GUILLOU était également naviguant sur le LIBERTE dans les cuisines



Nathalie MONTALTO NéE MéTROT
- France
03/10/2011
Bonjour, je suis la fille d'Henri Métrot ancien mécanicien du France et ayant également voyagé sur l'Antille et le De Grasse. Je voulais juste vous faire part du décès de mon père survenu le 31 octobre 2009.



NINA BERDAH
DRANCY - FRANCE
13/08/2011
Bonjour à toutes et à tous! Je recherche MADELEINE RAYMONDE EPOUSE ROUX une grande femme blonde qui a une petite fille Sylvie qui était blanchisseuse. Nous étions trés proche et nous sommes perdu de vue. C'est vers 1970. Merci à tous. Cordialement



Georges DELASALLE
76170 Lillebonne - France
17/07/2011
Mousse pont à bord du Cleveland,nous avons escorté Franceà sa première arrivée à New York en hissant le grand pavois J'ai ensuite embarqué sur le Caraibe avec comme commandant Christian Pettre, qui a écrit un super livre sur France,Splendeur et rouille.Après un bref passage sur France comme novice pont au carré des seconds maitres J'ai terminé ma carrière à la Transat en étant rapatrié sur France,suite à une chute à bord du winnipeg et un séjour au French hopital de New York Un grand bonjour à tous les anciens de la Tansat,etdel'école maritime du Havre que j'ai fréquenté en 1960 1961



michel DUBOIS
merignac 33700 - France
16/07/2011
Bonjour cuisinier à bord de Janvier 1972 jusqu'à la fin , ayant travaillé principalement à la rôtisserie/grillade aux côtés de Guy Hervé, Joël Lanchon,Jean Yves Petit et Dix Neuf etc etc ..... Vous pouvez me contacter si vous vous souvenez de moi .... A bientôt j'espère.... Cordialement Michel
mjmd@club-internet.fr



Jean Louis GRAVIOU
Calais - France
12/07/2011
Bonjour je suis Jean louis Graviou, j'ai navigué sur le FRANCE de 1967 à 1974, en tant que garçon de cuisine et pâtissier.J'ai par la suite continué à naviguer à la Nantaise comme cuisinier, puis dans les Ferry's à la Sealink Puis Seafrance, comme chef cuisinier puis assistant officier. J'aimerai avoir des nouvelles de personnes avec qui j'ai pu navigué sur le France et Antilles. Cordialement Mon mail : jeanlouis.graviou@sfr.fr



MICHEL PERINET
LANVALLLAY - FRANCE
12/06/2011
J'étais en cuisine sur le FRANCE et je recherche des anciens collègues et sur le FLANDRE de 1963 à 1968 . merci a vous michel



Jean BUNEL
Fécamp - France
24/05/2011
Bonjour à tous, De ces témoignages, j'en déduis que chacun et chacune ne peuvent oublier ces années bonheur. Même si le travail était contraignant, comme pour la ligne Le Havre-NY avec les 2 services en salle. A ce propos, j'ai navigué surtout en classe touriste avec pas mal de chefs de rang, Daniel LOUISET que je vois de temps en temps, Gérard Legoff,Dédé Lemaire et surtout avec Yvon qui était sur la Mezzanine, je ne me souviens plus de son nom de famille. Si quelqu'un peut m'indiquer son nom ou coordonnées afin de le contacter. Je sais aussi qu'il était Breton, j'ai une photo prise par un client, c'est tout, ou on est tous les deux près de la porte ou se trouvait non loin le bureau du commissaire. A plus JCB



Olivier PARIS
Paris - France
23/05/2011
Ancien havrais, j'ai connu Mme Dina Lefebvre qui a travaillé sur le France durant les 12 années de son exploitation par la CGT. Elle a ensuite été embauchée comme secrétaire de direction chez Trouvay&Cauvin. Cette femme extraordinaire, décédée subitement en 1986,je l'ai rencontrée lorsqu'elle venait chez sa fille Pat à Manneville-la-Goupil. Si vous avez des photos d'elle, je suis preneur et je pourrai ainsi les offir à sa fille. Chose incroyable, j'ai hérité d'elle un magnifique petit France en or massif avec les fameuses pierres "bleu,blanc,rouge" = un saphir, un diamant et un rubis entre les 2 cheminées. Cet incroyable objet que je portais de puis 1986 m'a été volé dans lors d'une agression dans la rue (il m'a été arraché du cou). Je suis donc à la recherce de cet objet que j'aimais tant. Je suis acheteur, même de plusieurs si des personnes acceptent de me les vendre. Je croise les doigts!
olivier.paris@caudalie.com



yves SAVEAN
le havre - france
25/04/2011
J'aimerai juste avoir un témoignage de quelqu'un qui aurait connu mon Oncle <<<rustin.yann@orange.fr



nadege COUTURIER
toulon - france
30/03/2011
bonjour, je n'ai jamais travailler sur le france mais mon papa d'apres ce que j'ai pu entendre de ma mere y a fait un sejour en tant que muscicien...je ne sais pas a quel date exactement mais si quelqu'un a des photos ou se souviens de lui j'aimerais qu'on me le dise...il s'apellait jean claude couturier.... merci d'avance.. nadege couturier fille de jean claude couturier



Marie-Aude MILIN-POULLAOUEC
Plouzané (Finistère) - France
28/03/2011
Bonjour, Mon père Joseph Milin y a travaillé de 1962-1974. Il travaillait comme aide cuisine ou garçon (je ne sais pas si c'est le terme correcte. il y a passé ses plus belles années, des souvenirs pleins la têtes, je n'ai hélas jamais vu le bateau trop jeune a l'époque. Mon père a continué a travailler dans la marine marchande, de 1978 il a commencé a Brittanies Ferries jusqu'à sa retraite en 1993. Il en parlait beaucoup de ses voyages, de l'ambiance a bord....



ANNIK LOSSOUARN
MESSERY / DOUVAINE - FRANCE 74140
22/02/2011
Bonjour a tous !! hier j'ai envoyé un long message afin de reprendre contact avec mes amis ,mes collègues , mes relationsd des années 1964 -1967 que jai connu sur le PAQUEBOT FRANCE!! mon nom est ANNIK LOSSOUARN , j'étais coiffeuse en premiere classe,avec MARIO,PATRICK, MICHEL, JACQUES ext les esthétitiennes,mannucures , DANY, NICOLE, FRANCOISE,RITA et bien D'autres,des amis, JACQUES CUELLE ,BUBU,JO ALBAN ,SERGE,sans oublier tous mes amis les MUSICIENS!! contactez moi SVP ce serait un réel BONHEUR!! à bientot, bien amicalement ANNIK mon adresse est: ambreannik@yahoo.fr



ANNIK LOSSOUARN
MRSSERY / DOUVAINE - FRANCE
22/02/2011
bonjour a tous: quel bonheur que de pouvoir enfin vous atteindre; d'avoir la possibilité de rememorer tous ces souvenirs qui nous tiennnent à coeur, et peut-etre de retrouver quelques amis de cette époque!! de 1964 à 1967 j'ai fais partie de l'équipage en tant que coiffeuse en première classe ( mon nom est ANNIK Lossouarn, et j'étais entourée par de très gentils collègues hommes coiffeurs également ( MARIO, PATRICk ,CLAUDE, JACQUES , ext... ainsi que de manucures estheticiennes RITA, FRANCOISE,DANY, NICOLE,ext..et bien d'autres personnes de l'équipage qui venaient le soir jusqu'à la cabine (B 519) ou nous refaisions le monde...à notre façon dans la joie et la bonne humeur!!! comment aurait-il pu en etre autrement ??? il y avait GIGI, CATHY, CLAUDINE,... puis la joyeusz équipe des play-boys SERGE, BUBU, JACQUES, YVES, MICHEL.et aussi,ceux qui étaient plus(discrets) dirons-nous mais pas moins attachants et débordant de gentillesse et d'ingénuosité pour rapporter quelques bons (restes) de foie-gras , caviar délaissés par quelques convives repus et généreux ; puis aussi tous mes amis ' les MUSICIENS qui l'hors du repas et de la soirée du Commandant DESPLAT avaient contribué à la présentation et diffusion une de mes compositions musicales avec la participation de mes AMIS AMERICAINS BOBBY KROLL' chef d'orchestre) BILL HAYES CHANTEUR vedettes (holliwood ) en direct ' et dont je détient l'enregistrement sur disque...PEDRO, ext et bien d'autres dont le nom m'échappe; enfin que de choses à raconter qui ne manque pas non plus saveur!!! mais queje garde jalousement et surtout pour de prochaines confidences le temps de remettre en place leur déroulement. pour moi le FRANCE ne sera JAMAIS MORT ne ditons pas que l'on garde en vie par la pensèe tout être ou souvenir tant que l'on trouvera dans notre esprit , dans notre COEUR la place que l'on veut bien lui donner!!! la vie n'est pas toujours facile, mais lorsque que l'on a eu la CHANCE DANS SA VIE DE CROISER UNE OEUVRE AUSSI GRANDIOSE , REALISATION DE TOUS CES HOMMES AU GRAND COEUR ET AU SAVOIR SI INGéNIEUX, LA VIE RENAIT AINSI QUE L'ESPOIR; COURAGE à TOUS, ET a TRéS BIENTOT DE VOS NOUVELLES .AMICALEMENT VOTRE....ANNIK LOSSOUARN .écrivez moi à trés bientot,MERCI.



jean-marc MASSON
le havre - france
09/02/2011
A vous tous,vous qu'avez naviguer sur ce merveilleux paquebot FRANCE,mon oncle MR MASSON Raymond garçon de salle.Vous qui l'avait côtoyer durant toutes ses croisières, j'aimerais avoir des photos de lui sur ce paquebot, ou des témoignages.Parti vivre au canada depuis des années.Ils sont partis du havre durant mon enfance.Merci a vous. Le,FRANCE le plus beau paquebot du monde.je lai vu de nuit comme de jour rentré dans le port du havre.je l ai visiter plusieurs fois avec mon oncle.merci encore a lui.



LILOU LEFRERE
- FRANCE
08/02/2011
Jean Lefrere a aujourd'hui 99 ans et les jours sont maintenant comptés. Il a encore toute sa tête et les souvenirs sont vivants comme aux premiers jours de sa carrière dans la TRANSAT, que ce soit sur le DE GRASSE, le LIBERTE, le NORMANDIE, l'ILE DE FRANCE, et bien sûr LE FRANCE. Il était maître d'hôtel à bord de ces paquebots. Je souhaite lui faire encore un cadeau (en espérant lui offrir pour ces 100 ans). Je voudrai lui faire un recueil de témoignages de tous ceux qui l'ont connu avec des anecdotes, des souvenirs. Il fêtera ces 100 ans en Septembre 2011. Alors d'avance, un grand merci à tous pour vos témoignages. It might be possible that some passengers remind of him, Jean Lefrere,as he used to do the transat LE HAVRE / NEW YORK, so please feel free to send me some messages that I would like to offer him for his 100 birthday which is in September 2011. Thanking you in advance for your thoughts.



Patrick THIBOUT
Bourneville 27500 - France
02/02/2011
j'ai navigué sur le s/s Antilles et le s/s France de 1966 à 1968.comme mousse de sonnerie et garçon de salle seconde classe, et maintenant je suis Artiste peintre professionnel et j'enseigne également. J'ai navigué avec Patrick Fallempin et je suis désolé d'avoir appris son décès ,avec Dominique Leroy, Thomas, Guy Keribin,François Anquetil,jean pierre Bourdon,jean claude moisy,didier Cappelle ?? et bien d'autres qui se souviendront peut-être de moi et que je salue ;oui lorsque le France est parti, c'est aussi une partie de mon adolescence qui s'est envolée, que de souvenir!!... Amitiés à toutes et à tous. Patrick



ANNE MARIE FATRAS
CRIQUETOT L'ESNEVAL -
14/01/2011
Mon père était sur l'Ile de France, il était sur place lors de la collision entre l'Andréa Doria et le Stockolm, j'étais toute petite mais je m'en souviens, il y a eu le Flandres, le Liberté, le Colombie, j'étais jeune, ce n'est peut-être pas dans l'ordre, mon Père a finit sur le France, mais il en a démissionné, vu les conditions de travail. J'ai vu qu'il était possible d'obtenir la liste des employés, mais je ne sais comment faire. Si quelqu'un peut m'aider Merci d'avance
anne-marie_76@hotmail.fr



Jean-Claude LIEBERMANN
PARIS 75013 - FRANCE
07/01/2011
A tous les amoureux du FRANCE une exposition va se tenir au musée nationale de la Marine Palais de Chaillot Paris 75016 du 9 Février au 23 Octobre 2011... Q'on se le dise!! J'étais coiffeur salon 1ER classe de 1968 à 1972... J'ai quitté ce merveilleux Paquebot à la fin de la 1er croisiére autour du monde... J'ai fait parti de l'association des anciens de la transat. Nous avions tous les ans un somptueux repas domage que cela se soit arrêté... Frataplus à tous J-C



Jean Pierre BOURDON
SAINT CLOUD 92210 - FRANCE
05/01/2011
Originaire du HAVRE je suis le seul, dans ma famille , qui n'ai pas navigué. C'est tres certainement pour cela que j'habite aujourd'hui sur une péniche ou plus exactement un remorqueur, sur la Seine. Je suis donc un marin d'eau douce mais sur les murs de mon bateau, des publicités du FRANCE, des menus de Gala,et la photo de mon père qui a passé toute sa vie sur l'eau: Antilles,Normandie, Liberté et le France. Il était garçon de cabines en 1ere classe et à chaque escale, je montais à bord pour l'aider à nettoyer et remettre de l'ordre avant le départ.Mon enfance a été imagée par les récits d'anecdotes à bord et les tempetes.Je viens de découvrir votre site par hasard..... Le FRANCE fait vraiment parti de mon enfance, mon oncle Jean Huet, maitre d'hotel principal,mon frère Jean Jacques jeune mousse de sonnerie..... A quand un "gala" qui nous permettrait de nous rencontrer? Mais cela existe peut etre déjà.... Bon vent et à bientot sur French Line internet...



YVON LAMARRE
BESANCON - FRANCE
19/12/2010
Ancien de l'EAM du Havre ( canot 9 ) année 64-65, j'ai navigué comme mousse de sonnerie puis comme garcon de salle sur le France. En 1968, jai fait l'école hoteliere de la transat suivi d'un stage à l'hotel La Marana en Corse. Je salue tous les camarades qui se rapellent de moi aussi bien ceux de L'EAM que ceux du France avec lesquels j'ai passés de supers moments lors des escales. Je me souviens en particulier de Motelet, Anquetin. Si je n'ai pas oublié les visages des autres, les noms ont du mal à revenir après plus de quarantes ans. Je serai heureux d'avoir des nouvelles de mes copains de cet époque et si quelqu'un a des photos de groupe, je suis preneur. Bien cordialement à tous



Alain DASSAUD
Montreal - Canada
14/12/2010
Salut les anciens du Gros... J'ai navigué sur l'Antilles...puis ensuite, pour de bon, si j'ose dire sur le France. Je travaillais dans la salle a manger de la classe touriste entre 1965 et 1968, jusqu'à mon débarquement alors que le France était déclaré en grève... Nous avions formé un groupe de six nommé LES ASTÉRIX et il y avait un groupe ami nommé LES PLAYBOYS. Nous avons eu pas mal de Fun ( passez-moi l'expression du Québec ou je vis maintenant. J'aimerai savoir si des gens de ce groupe ce souvienne des Cousins...avec mon ami Philippe, de Pierre Sade, de Surcouf, de Michel Françon et du PETIT... J'ai écrit un récit sur le France de mes aventures à bord, comment nous allions rejoindre les filles dans les cabines, comment nous draguions au moment du service et de toutes nos péripéties en général. LAFFONT a aimé, d'autres éditeurs aussi, mais personne n'a voulu prendre le risque de mettre en page, ses aventures qui donnait peut-être au France, l'idée d'un lupanar flottant, mais là on ne parlait pas des passagers de première classe, mais des jeunes universitaires qui traversaient l'Atlantique en 5 jours faute de 747... Tout a changé, les croisières aussi. Au plaisire de lire quelqu'un Alain Dassaud ( l'un des COUSINS)



Christian ADIDI
SAULX-les-CHARTREUX - FRANCE
01/11/2010
Bonjour. C'est avec joie que je viens de découvrir votre site de souvenirs de voyage. Dans ma jeunesse, j'ai eut la chance, grace à mon père, fonctionnaire dans les ex-colonies françaises, de voyager, en 1ère classe, sur les paquebots DJENNE, LYAUTEY, ANCERVILLE (de la CNP), Pierre LOTI, Ferdinand de LESSEPS, CAMBODGE ( des MM) COLOMBIE, ANTILLES, FLANDRE (de la CGT); que de très bons et inoubliables ouvenirs. Nous somes originaires des Antilles (MARTINIQUE). Avant, les paquebots, cela représentait quelque chose, une très belle aventure maintenant, les paquebots actuels sont imersonnels, les gens qui n'ont pas connu cette belle époque ne peuvent et ne pourront jamais deviner ce que c'était.



FABIENNE GOOSSENS
BORDEAUX - FRANCE
28/10/2010
Bonjour à tous, Je n'ai pas eu le plaisir de voyager sur LE FRANCE, mais je crois être en possession du salon du commandant (acheté par ma belle-famille en salle des ventes au Havre). Je recherche des photos qui me confirmeraient son origine ( style Louis XVI). Si qqu'un peut me donner des infos. J'espère que vs m'aiderez et vs en remercie infiniment.



Jean-Claude LIEBERMANN
PARIS 75013 - FRANCE
23/10/2010
Bonjour à tous les anciens du SS/FRANCE... J'ai travillé à bord de ce merveilleux Paquebot durant les années 1969 à 1972 comme coiffeur. Le salon était situé au "Main Deck" chez "Jacy" Je me souviens des soirées "costumé" dans ce salon avec qq amis Kiné,blanchisserie, "Machine" et "Cuisinier" Que de souvenirs... Je suis à la recherche de "L'amicale des Anciens de la Transat" Nous faisions des "Banquets" 1 fois par an à Paris et il y avait des activités au Havre... Le dernier Président s'appelait Josselin. Toujours ouvert à partager des souvenirs et surtout de l'Amitié...Nous avions l'habitude de "travailler de 12h à minuit..." Frataplus J-C



Monique DELAMARE
ROUEN - FRANCE
12/10/2010
C'était le plus beau paquebot du monde! J'ai eu le privilège de faire une traversée à son bord et je n'ai pas oublié l'équipage si sympathique et Michel, commissaire des premières classes. Je lui transmets toutes mes amitiés.



Michel JASPART
GUILERS - FRANCE
10/10/2010
A l'intention de Michel SQUIBAN si il lui prenait l'idée de refaire un tour sur ce site Michel JASPART est toujours de ce monde et serait fort heureux qu'il lui fasse un signe grâce à cette adresse E-mail car j'ai conservé un excellent souvenir de lui.
michel.jaspart@orange.fr



JEAN-CLAUDE JOUBLE
SAINT MALO - FRANCE
07/10/2010
Mon mari Jean-Claude a travaillé sur le France comme maître d'Hotel dans les années " 62 63 64 il est décédé le 16 janvier 1994 il n'avait jamais oublié le " FRANCE " il avait les larmes aux yeux dès qu'on en parlait moi même je l'ai visité avec lui c'était grandiose ! si une personne a connu mon mari Jean-Claude JOUBLE j'aimerai bien en parler, qu'il se fasse connaître .



KATHLEEN BAURY
Le PECQ - FRANCE
06/10/2010
Bonjour à toutes et à tous, Tout d’abord, je remercie vivement les personnes qui ont eu l’idée de créer ce site de souvenirs. Cela m’a permis de lire des témoignages très différents que ce qu’a fait mon père. Cela me permet ainsi de compléter mes excellents souvenirs du paquebot France et je constate à quel point la gestion et les traversées de l’Atlantique étaient menées avec soin. Je me sens liée au paquebot France de deux façons : - je suis née l’année où il a était mis en service, en 1962, - mon père, Jean-Louis Baury, malheureusement décédé en 2005, a commencé à travailler pour la Transat en 1962 à Paris lorsqu’ils étaient rue Auber. Après 1 an à Nice, il fut envoyé au bureau de New York à Battery Park du « French Line » pour s’occuper, entre autre, du paquebot France. C’est ainsi, qu’à l’âge de 4 ans, je fis ma première traversée de l’Atlantique, non pas en avion, mais sur le plus long et plus beau paquebot du monde. A l’âge de 4 ans, je l’appelai alors « our boat » ! Ma mère est anglaise. Ma petite sœur n’avait qu’un an lorsque nous sommes partis à New York. Nous rentrions en France tous les 2 ans; en 1967, 1969, et puis nous sommes revenus en 1971. Ce fut alors ma dernière traversée sur le paquebot France. Je me souviens des bateaux remorqueurs qui nous accompagnaient jusqu’au Verrazano puis qui nous lâchaient et puis là il y avait l’Atlantique. Pour moi, ma sœur et mes parents, c’était un autre monde; la 1ère classe sur le France, alors que nous habitions une banlieue de la classe moyenne à Staten Island. En revanche, c’était très pratique pour mon père qui prenait le Staten Island ferry…jusqu’au jour où le « French Line » fut transféré Mid Town à côté de l’Empire State Building. Nous avons pris l’avion qu’une seule fois, en 1969, lorsque le bureau le Londres est gentiment venu nous voir à Southampton avec des billets d’avion de Heathrow à JFK car le France était plein. A l’âge de 7 ans, cela faisait très bizarre de retourner chez moi en quelques heures comparé à 5 jours sur le France. Encore des souvenirs d’enfance. Au début, avec ma sœur, nous n’avions pas droit à la grande salle à manger et son merveilleux escalier, nous allions à la « nursery ». Je me souviens également des flippers et du bowling dans la salle de jeu, et puis des tables de ping pong sur le pont inférieur et la salle de cinéma. Ensuite, plus grandes, nous y avions droit à cette merveilleuse salle à manger. J’admirais notamment le service des crêpes Suzette préparées avec panache. Mes meilleurs souvenirs demeurent les après-midis passés dehors sur le pont arrière emmitouflés dans des couvertures. Alors qu’on nous servait du bouillon ou du thé, nous regardions le sillage laissé par le bateau sur l’Atlantique Nord. Je me souviens même de quelques biscuits alors que j’admirais les cheminés rouges et noirs du paquebot. Le bruit des sirènes de départ me faisaient un tel effet que je suis encore aujourd’hui incapable de regarder le film « Le Cerveau » avec Louis de Funès et qui se termine sur le France. J’ai toujours quelques ceintes : « la Compagnie Générale Transatlantique pense à vous, pensez à elle lorsque vous traversez l’Atlantique ou la Méditerranée ». Je me souviens également du décalage horaire graduel par 15 minutes je crois. Au retour, nous nous sommes réveillés à midi un matin. Plus de petit déjeuner ! Nous avons eu la chance d’aller une fois voir le commandant de bord sur le pont. Nous avons également pu effectuer une croisière aux Antilles en 1968. Je me souviens des petits bateaux qui nous emmenaient à quai et où, à la Barbade, nous avons été accueillis par des « tam tam ». En Martinique, sur une plage noire, nous pouvions voir le paquebot au loin. Aux Antilles, je me souviens avoir regardé par le hublot et que je voyais le fonds de l’eau alors que le paquebot manœuvrait. Chaud devant ….. Je pense qu’à cet âge là, même si je me souviens de beaucoup de choses, j’étais encore trop jeune pour pleinement apprécier la chance que j’avais eu. Quel dommage ! Au début de nos 5 ans aux Etats-Unis, mon père nous emmenait parfois au Pier 88. En rentrant à Staten Island en voiture, nous pouvions en partie suivre le bateau qui descendait le Hudson River mais nous arrivions toujours au pont Verrazzano avant lui. Ce sont encore des rêves et des souvenirs d’enfance. Lorsque nous sommes rentrées à Paris, mon père fut nommé Chef d’exploitation du France. Nous avons tous les quatre très mal vécu l’annonce d’arrêter l’exploitation du France. Mon père détestait se rendre au Havre pour prendre le ferry lorsque nous allions visiter mes grands parents dans la région de Southampton car il savait bien que le paquebot France était là au Havre en train de rouiller. Il a eu la chance, contrairement a beaucoup de personnes à la Transat, de pouvoir retrouver un poste au fret. Néanmoins, il avait en partie vécu pour ce paquebot et, depuis 1974, cela n’a plus jamais été pareil. J’ai moi-même eu la chance d’effectuer un stage d’été à la CGM en 1982. Je comptais les containers de bananes en provenance de Point à Pitre et Fort de France. Dans l’ensemble, ce paquebot me laisse d’excellents souvenirs mais des souvenirs d’un monde aujourd’hui disparu. Et quel dommage que la France n’ai pas su rénover le France comme l’ont su faire les norvégiens. Pour moi, ce paguebot restera toujours le France. Amitiés à toutes et à tous qui ont contribué à ce blog et qui, pour beaucoup d’entre vous, faisaient partie de l’équipage et qui ont tant contribué à faire de ces traversées de l’Atlantique les plus extraordinaires que je n’ai jamais connu. Kathleen Baury
kathleen.baury@orange.fr



daniel LEBAILLIF
Urville nacqueville - france
03/10/2010
je suis le fils d'Etienne Lebaillif qui travaillait à la transat jusqu'en 1976 date à laquelle il a pris sa retraite. il est décédé peu après (février 1977. il était chef magasinier à l'atelier Bois, au Havre, "à terre" comme on disait. je suis allé souvent avec lui l'accompagné et je suis allé souvent sur le France lorsqu'il était à quai au Havre. je le connaissais bien et c'est un grand souvenir de ma période d'enfance, y compris celle de l'arrivée au Havre en 1963. Nous étions sur le port en l'attendant. La culture d'entreprise existait à ce moment là et tout le monde était fier de travailler pour la Transat. J'ai eu aussi le plaisir d'aller comme colon dans le centres de vacances de la Transat (Les Ardillats, Cruix, Bayonne et Pontaumur) puis ensuite dans les années 1971, 1972 comme moniteur aux ardillats et à Bayonne. voila mon témoignage et ma petite participation à cette œuvre



yveline LE CARRER
badonviller 54540 - france
18/08/2010
je suis la fille de henri le carrer qui a travaillé sur le france jusqu en 1973 date a laquelle il est decedé (sur le france meme
il travaillait comme homme a tout faire plutot les salles et cuisines nous habitions au havre
si quelqu un a des photos ou souvenirs ,aurait il la gentillesse de me contacter
kenavo et merci
yves.masson2@club-internet.fr



claude PETEL
noisy le grand - france
07/08/2010
En souvenir de mon beau père Gerard HERVE qui a été barman 1ere classe et qui nous a quitter en 1990.
Et moi je suis toujours rester dans le souvenir du paquebot FRANCE a l'époque j'habitais au Havre.
Un beau site en souvenir de ce paquebot qui est le FRANCE



Jacques LE JAUDET
Pleumeur-Bodou - France
19/07/2010
Bonjour,

Je suis le fils de Jean Le Jaudet qui effectué toute sa carrière à la Transat, 1932-1973, embarquements sur le Normandie, l’Ile de France, les petits paquebots qui faisaient les Antilles, et le France son dernier bateau, mon père était décédé en 1974 année de la « mutinerie ». Cette action était menée par M. Marcel Raulin qui était délégué syndicale, c’était un excellent ami de la famille et lors de l’accident qui a couté la vie de mon pauvre papa il a aidé ma mère, désemparée, a régler les différents dossier de retraite et autres. Marcel raulin, je l’ai appris plus tard, était un des 177 commandos marines qui ont débarqué à Ouistreham le 6 juin 1944, un type extraordinaire. Mon père avait d’autres camarades, Charles Ducordor, Marcel Feugères et quelques autres dont j’ai oublié le nom. C’est avec beaucoup de plaisir que j’évoque cette époque où la France et le France était avait une signification.

Cordialement.




Jacques LE JAUDET
Pleumeur-Bodou - France
16/07/2010
Je suis le fils de Jean Le jaudet qui a fait toutes sa carrière, 1932-1972, à la Transat, il a été embarqué sur tous les paquebots de la compagnie, ses plus longs embarquement ont été sur l'Ile de France et sur le France. Il a terminé comme garçon de cabine et lors des escales au havre j'allais à l'arrivée du bateau pour aider mon père dans le nettoyage des cabines et gagner ainsi quelques argent de poche.Mon cousin, Yves Gourvil était responsable du bar des jeunes et j'y ai fait de nombreuses parties de flippers et autres machines à sous. Les meilleurs camarades de mon père étaient Marcle Raulin, Charles Ducorridor, Marcel feugères. Tout le mode loue le France, mais il ne faut pas oublier que le service à bord y était très dur et j'ai personnellement assisté au déchargement de cercueils, par élingue et grue, avec les délégations des personnels rendant hommages aux pauvres marins décédés en mer, ils ne faut pas les oublier. Pour terminer ce bateau était la fierté de notre pays et du Havre je crois que son départ à sonné le tocsin de le Transat.

Amitiés à tous les anciens de la Transat qui s'expriment sur ce blog.




Patrick THIBOUT
Bourneville 27500 - France
11/07/2010
E.A.M du Havre 1964:65 avec Mr cosic comme prof d'hôtellerie . Embarquement sur S/S Antilles puis S/S France Mousse de sonnerie puis Garçon de salle à manger Seconde .Débarqué en 1968 pour Service militaire Hourtain et Marine Paris "La pépinière"j'ai quitté la transat après mon stage en corse en 68 Bastia puis Cargése la marina ;métallurgie, commercial, chef des ventes , maintenant Artiste peintre pro à Bouneville 27500: possible de me retrouver sur mon site www.atelierpicturacreations.fr

Amitiés à tout ceux qui m'ont connu.

Patrick




Marie -Cécile LEFRANC DE MARTINEZ
Puerto Morelos Q.Roo - Mexique
27/05/2010
De passage en France dans ma famille, j'ai retrouvé des menus, des photos prises à bord durant les repas de gala, des plans des ponts et des cabines avec ma cabines soigneusement cochée (j'ai fais 3 traversée Le havre-New York), des étiquettes avec un gros "L", mes sacoches de mon solex avec cette étiquette "L", oui, mon velosolex en 66 avait fait l'allée- retour avec Lui, je me souviens de l'employé qui si gentiment m'avait accompagné dans la soute où sont les voitures et où tronait mon solex sur sa bequille tant le France était stable. J'avais déjà récupéré beaucoup de souvenir comme billets, télégrammes,convocation, alors je vais rajouter tout ça, c'est mon trésor tout comme une lettre du Cdt Elie Desplat à laquelle son fils Daniel m'a si gentiment répondu quelques année après quand il y eut le Forum pour sauver le France, qui, hélas, n'a pas remué le coeur (de pierre) de nos dirigeants. J'espère qu'il y a un paradis pour les bateaux et qu'on se retrouvera un jour...
Marie Cécile.



Philippe LETOURNEUR
Paris - Gaule
01/04/2010
Bonjour à tous

J'ai travaillé sur France de 1971 à 1974. Je suis aujourd' hui maître d'hôtel à Paris. J'étais à la salle à manger Chambord. Je jouais de la guitare avec Guy Michel Cloup et Jean Paul Olart sur le pont arrière
Ces souvenirs ne me quittent plus




Yvon LUCAS
Varangéville - France
12/03/2010
Je cherche des collègues qui ont travaillé en classe touriste, salle à manger "Versailles" de 1971 a 1974.
Je me rappelle quelques noms : Jean Pierre Bourdon, Jean Yves Lucas, Blanpain, Gallo, Lecaenec
Si vous lisez ses lignes laissez moi un message

Yvon Lucas
yvonlucas@free.fr




Olivier COLSON
Perpignan - France
07/02/2010
Bonjour à toutes les personnes que j'ai connu pendant mon sejour à bord du "France".
J'étais coiffeur dans les années 1965 à 1969. Si vous vous souvenez de moi, passez moi un mot, je ne me souviens pas des noms mais des visages oui.
Ce fut pour moi des voyage merveilleux.

Nous avons pris des rides mais la mémoire reste intacte. Ce paquebot était une des merveilles de la France. Hélas, comme dit la chanson de Mr Sardou "la France elle m'a laissé tomber", c'est bien triste.

colson.jacques@gmail.com




Edmond NICOLLE
LE HAVRE - FRANCE
06/02/2010
Il est mort dans mon cœur (Souvenir du France)

Il est mort dans mon cœur,
Celui que je voyais arriver,
Il est arrivé gémir dans un bassin,
Le paquebot de l’histoire. ,
Il est mort dans mon cœur,
Le vagabond des mers,
Toujours sur les routes houleuses,
Et revenait glorieux au port,
Le temps d’une escale.

Il est mort dans mon cœur,
J’étais toujours à son rendez-vous,
Aujourd’hui mon cœur pleure encore,
Je suis au port une ancre jetée de souvenirs,
Une ancre aux nostalgies.

Il est mort dans mon cœur,
Coupé comme de la viande,
Un abattoir l’attendait un jour,
Dans un cimetière des paquebots,
Le paquebot des retraités de l’eau.

Il est mort dans mon cœur,
Le France aux fanions internationaux,
Il est mort là-bas agonissant dans ses couleurs,
Les hommes sans scrupule découpé l’âme du voyageur des mers,
Je suis ici toujours qui pleure sur ce quai des souvenirs.

NICOLLE Edmond auteur de poésies Le 06.02.2010




Lesley QUIRK
Oxford - UK
05/02/2010
SS France - Maiden Voyage to New York 3 February 1962

I have received a bronze commemorative medal from the inaugural voyage of the SS France to NY in 1962. It was given to my French Uncle by the Captain of the SS France for that voyage as my Uncle did some work for him. Is there any interest from collectors in this memorabilia as I would like it to go to someone who would appreciate it - contact me on lesleyattpp@aol.com




JEAN PIERRE LEVRAT
VITROLLES 13127 - FRANCE
21/01/2010
JE TIENS A INFORMER TOUS CEUX QUI M'ONT CONNU QUE JE SUIS TOUJOURS DE CE MONDE.J AI ETE ETONNE D' APPRENDRE MON DECES !!

J AI EMBARQUE SUR FRANCE EN JUILLET 68 .EMBARQUE SUR LE DE GRASSE DE NOVEMBRE 71 ET DEBARQUE EN NOVEMBRE 73 A MALTE LORS DE SA VENTE.DE NOUVEAU SUR FRANCE JUSQUA CE TRISTE JOUR DU 10 OCTOBRE 1974.
J AI ENSUITE NAVIGUE A LA COMPAGNIE PAQUET QUELQUE TEMPS ET POUR FINIR A LA TRANSAT DE MARSEILLE QUI EST DEVENUE LA SNCM.
JE SUIS EN RETRAITE DEPUIS FIN SEPTEMBRE 2002. MA FEMME ET MOI PROFITONS PLEINEMENT DU TEMPS ET DU CLIMAT ET DE NOTRE MAISON DE CAMPAGNE DANS LES ALPES
UN GRAND SALUT A TOUS CEUX AVEC QUI J AI PARTAGE CES ANNEES DE MA JEUNESSE. MAIS LA SUITE A ETE SUPERBE AUSSI.




nicole OUY ANCELIN
mutigny - france
08/01/2010
Je n'ai pas eu le bonheur de voir le "France" à mon grand désarrois, mais par contre j ai travaillé pour le paquebot quand j’étais jeune; je soudais des petits appareils électriques sur des gros caissons (dont j ai oublie le nom), j’habitais Reims à cette époque, et comme j’aurais aimé ne serait-ce qu’une fois le voir !! Et comme j aimerais avoir une photo ou image de cette beauté ?Et en lisant tous ces récits de personnes ayant vue ou voyagé sur le « France » comme elles ont dus être heureuses !! Jamais je n’oublierais notre patrimoine !!! Et de temps à autre quand j y pense, je suis un peu fière d’avoir participé (bien modestement) à cette chose !! grandiose



christelle BOURIGAULT
le havre - france
07/01/2010
Bonjour, je suis la fille de Remond Pierre ancien timonier du France. J'aurais voulu lui collecter des photos de cette péeriode. Je pense que ca lui fera enormement plaisir. Si vous pouviez m'aider merci par avance.
kyllianourigault@yahoo.fr



Cindy LEMEILLE
Le Havre - France
07/01/2010
Bonjour à tous
Ayant beaucoup entendu parler du France par mon père et ne l'ayant vu qu'une seule fois au Havre pour mon plus grand regret, j'aimerais savoir si quelques personnes de l'époque aurait connu mon grand pere Claude Lemeille
Si vous pouviez me parlez de lui ou même des photos car à mon grands dessespoir je ne les jamais connu il est partir trop tôt
Merci d'avance, en esperant de nombreuses réponses

adriencindyemmy@hotmail.fr




Guy GROULT
CHERBOURG - 50100 CHERBOURG
27/12/2009
Bonjour, je suis allé à l'école d'apprentissage maritime du Havre de septembre 1965 au mois de mai 1966. Ensuite, j'ai embarqué sur le France de septembre 1966 au mois de mai 1967, puis sur le Flandre de juin 1967 au septembre de la même année. J'envoie juste un petit bonjour à ceux que j'ai connu ( Kenny" et Didier CHAPELLE).



José BAUCHET
DE PANNE - BELGIQUE
07/12/2009
J'ai été sur le FRANCE de 1967 à 1974, j'ai gardé un trés bon souvenir de ce paquebot comme tous les autres anciens, je suis en contact avec quelqu'uns d'autres eux et je recherche les autres.
Avez vous des nouvelles de :
- Albert Poirier
- Bernard Orvoën
- Loulou Morvan
Contactez moi.

jossmarkan1@hotmail.com




yannick AUDREN
onzain - ONZAIN LOIRE ET CHER 41150
24/11/2009
AYANT TRAVAILLE SUR LE PAQUEBOT FRANCE, service restaurant, j'ai de très bon souvenirs des deux croisières au tour du monde, ayant eu comme maître d'hôtel Monsieur Caillet et Monsieur Finfin.
Toute personne ayant travaillé à cette époque peuvent me contater



Administrateur EAM LE HAVRE
Le Pouliguen - France
20/11/2009
Bonjour,
Je vous informe de la naissance du site http://www.eam-lehavre.com/ qui s'adresse à tous les marins et anciens marins qui sont passés par l'EAM du Havre, notamment de nombreux mousses qui ont embarqués sur France.
Le site vient d'être mis en route et devrait pouvoir permettre à de nombreux anciens de se retrouver.
Cordialement
L'administrateur, Daniel
contact@eam-lehavre.com



Claude JAUBERT
NOUAILLE MAUPERTUIS - France
12/11/2009
Bonjour,
Je suis aux regrets de vous faire part du décès le lundi 5 octobre 2009, de Monsieur André Faure, Commissaire de la marine marchande, Chevalier de l'ordre national du mérite maritime, Chevalier du mérite de l'ordre souverain de Malte.
Il était certainement un des derniers commissaire principal de ce merveilleux bateaux "le France"



ALAIN DELAHAIS
CANNES - FRANCE
09/11/2009
J'ai travaillé sur le FRANCE de 1967 à 1974 ce fut une très belle expérience des souvenirs merveilleux. La fin fut une grande tristesse pour tous nous étions une grande famille heureux de travailler sur ce magnifique paquebot qui était le prestige de notre pays.
Maintenant à l'heure de la retraite à Cannes il reste les merveilleux souvenirs, la pensée de revoir des anciens GIGI RAMPAZZI, ALAIN BLOUIN, ALAIN LEVISAGE, FRANCIS LEBAILLIF, GERARD LEBOUTEILLER, DENIS DOMINIQUE, JEAN SAEYS, CHRISTOPHE LECENDRIER, etc......



jean pierre BLOSSIER
CAEN - FRANCE
28/10/2009
Je souhaiterai beaucoup avoir des nouvelles de COSETTE LEHUEDE, fille du chef de cuisine du FRANCE ET QUI VIT DESORMAIS AU PAYS DE GALLES SOUS LE NOM DE NEWMANN
MERCI BEAUCOUP.



Francois QUEDR
Herouvillette - France
16/10/2009
Je garde de ce beau paquebot des images de grandeur et de beauté
Je suis fier d'avoir travaillé sur ce représentant de la France



GERARD LE GOFF
VALENCE - FRANCE
09/10/2009
Souvenirs,souvenirs...Les histoires d'amour avec notre "FRANCE" sont aussi nombreuses que les poussières d'étoiles. Nous avons été naÏfs dans nos rèves et dans nos émotions car nous n'avons pas pu le sauver des griffes des découpeurs asiatiques.
Je suis un ancien le l'E A M du Havre ,rue de l'Alma(63/64), dernière année avant son transfert sur les bords de l'eau. De 64 à 69,j'ai navigué aux messageries maritimes, à Marseille(le Pierre Loti,le Laos,le Tahitien,le Vietnam,le Cambogde), avant d'embarquer sur l'Antilles, de 69 à 71, jusqu'à son naufrage dans les Caraibes. De 71 à 76, j'ai eu le plaisir de faire partie de l'équipage adsg de "FRANCE", j'ai fait les deux salles à manger, comme garçon puis comme chef de rang (cela dépendait du maître d'hotel principal), j'ai bien connu Messieurs Hennequin (pardon à sa fille avec qui j'ai été très maladroit...ce dollar me hante toujours)Legrand, Fournier, les frères Guével, Isaac, Barbarousse...Les gars comme Marcel Pain,Jean French, Le Bozec, Soulis, Mario Jane, Jean Luc Tannezi, Gérard Le Bedel et tous les autres.
Que de bons souvenirs !!! J'ai beaucoup aimé cette période de ma vie qui m'a fait grandir, connaitre le travail bien fait et le sens de l'amitié; je serais heureux de retrouver tous les camarades et amis de cette époque riche en émotions et en plaisirs.



Claude GAILLARD
Landévant - france
21/09/2009
Bonjour
Je suis Claude Gaillard, j'ai navigué de 1970 à 1974 sur le FRANCE comme garçon de cuisine puis patissier. je souhaiterais retrouver des anciens ayant travaillés dans la partie (Jean-louis GRAVIOU et autres)
Lorisab@orange.fr



louis PAUL
sint maarten - netherland antillen
12/09/2009
Retired I’m 65 years, I sailed on the ship in 1963/1964 Learner and then officer mechanical engineer .I have some pictures on dockyard of the S / S France she was both my home and workplace. Not bad Innovations in that time. Carpets combustible no steam on the mirrors, in the rooms, chilly water, ice water in each cabin ....my flat at the life boat deck between the 2 chimneys, pretty cabins for officers and comfortable. Transat manager sees as good for the company, those officers, among others, sharing the lives of passengers and female passengers. Uniform helps a bit for contacts. The quality of shows in this The cold storage rooms and icy systems, a big Responsibility, well treated like a prince by cooks leaders, I mean those kitchens. Food for roughly 10 days, 3244 passengers and members of the crew, and the top, like a tour d’argent or better. So 0 failures in approximately while my stay. Scheduled maintenance is the main secret. Excellent air cond system centralized air conditioning feeders 2 groups of 2 centrifuges Carrier. After about 11 hours all the tables throughout the ship have been deserved in the same A workmate tired maybe S shaped thisday put his screwdriver in one of the gyroscopes commander propellers tilt of roll stabilizers. I cann’t remember if the captain was Croisille or Ropars who commanded the chief engineer or Guillemot or Bouey. Always it is that? It is been reprimanded s? Very hardly. On the rough ocean in winter North Atlantic engendered no n roll and a very low pitch. We made 90% of fresh water, board for the boiler, pools, bidets and also for drinking. I cann’t remember the products we added Al raw water to make it taste good, Able to drink, and l taste very nice. The peak consumption of water was between 22h and 23h. Connoisseurs will understand why. Every day we did the analysis, the laboratory? Silent it seems the top of the elevator machine, pr? S office accountants. At this Period, and, north ocean was often bad. For 11 years this ship profitable, we had the numbers, certainly plentiful workforce, 1,100 people al? Crew while the Norwegian coasts were the ship operates with just over 700 or 800, good! I would like to know which boiler explodes in this year I was slim and named d? Sign of office to come to a visual inspection of tubes starting from the steam header above, Silent in the boiler before hot. I just entered it and still remember the feeling of fear and oppression of crawling in the collector still hot! And if I stay stuck in there. I've redone this nightmare! The Officer in charge of the boiler behind me Had attached and saw the hole of man very small by which I introduce myself. Swells a little and walk back not going to spend more I think I scared with the body. Among the spots that incumbent to me, two visits machinery one in French language , the other in English. I often did a short tour to show them the propellers shaft turn, the passengers Silent often impressed by! is that true? With 1 meter of diameter Be there for what. Often I earned my appetizer ensuring to keep passengers ladies waiting as long as possible to the door of the upper machine Elevator. A powerful ventilation across the grating (flooring APERTURED) raising dresses and skirts beautiful passengers ladies, none s complaint is the function. I must tell you that painting was perfect ... and the eyes of my workmates cleaned. As for al comments often refinned delicious aperitif ... A few memories of the buttocks on the ship and for the insiders? So only. The gym and massages first classes closed for the public to normal 18 hours. After about 30 minutes? S it opened again tro amateurs, public refined connoisseurs often d? others sports, such transport if you know what I mean, with film screening times, please (super 8 course). All this rejuvenated me and makes me want to make one cruise. There are dozens of ship that stop here? st marteen, the Netherlands, them know how the you the present. In that time there was not enough sailing women and the sexual life for sailor was bad, poor. I think it s better now . In French I don’t know in the present time. It s like in st martin French ladies make 20 years of psychanalyse, 6 months on meetic and if you paid their cars insurance do love but it’s not sure. In the Dutch side in 10 minutes a woman show you if interested in relationships. I am a buyer for good stories or art, or buttocks. Sailor Is also a man. As you can see, life on board silent adventurous rich in emotional, working 2 x 4 hours shift or day, without counting the hours of bars to improve our English speaking and also make fabulous meet. Hours bar, cinema, sports do not count for retirement pension! Incidentally I would like to know l? Minimum age Boys Bell (Grooms?) for boarding. And their ancillary functions (those that do no listed functions but the life! On the site of the Company. 3615 P-do be careful big brother is watching U Paul ------------------------------ Retraité de 65 ans, j ai navigué sur ce navire en 1963/1964 Élève puis officier mécanicien. J ai quelques photos en cale sèche du s/s France qui fut à la fois ma maison et mon lieu de travail. Pas mal d’innovations pour l’époque. Moquettes incombustibles, système antibuée dans les salles d eaux, eau glace dans chaque cabine.... Logé entre les 2 cheminées jolie cabines pour les officiers et confortables. Il était bien vu de la transat que ses officiers, entre autres, partage la vie des passagers et des passagères. L’uniforme aide un peu pour les contacts. La qualité des spectacles a cette époque, production au pied levé d artistes de passage (clients). Mon boulot principal, le matin était le contrôle des chambres froides et quelles chambres froides et qu’elle responsabilité, j étais traite comme un prince par les principaux chefs, je veux dire ceux des cuisines. De la nourriture pour en gros 10 jours, 3244 passagers et membres de l'équipage, et du top, comme a la tour d argent, voir mieux. Donc 0 pannes en 1 an environ. De l entretien préventif. Excellent système de clim production centralisées en 2 groupes de 2 machines centrifuges Carrier. Une fois vers 11 heures toutes les tables de tout le navire ont été 'desservies' en même temps. Un collègue pas très en forme ce jour la a mis son tournevis dans un des gyroscopes commandant l inclinaison des palles des stabilisateurs de roulis. Je ne me souviens plus si c était Croisille ou Ropars qui commandait, le chef mécanicien était Bouey ou Guillemot. Toujours est il qu’il s est fait remonter les bretelles sévèrement. Taper dans la plume en hiver dans l’atlantique nord n engendrais no roulis et un très faible tangage. Nous fabriquions 90% de l eau douce à bord, pour les chaudières, les piscines, les bidets et aussi pour boire. Je ne me souviens plus des produits que nous ajoutions a l eau brute pour qu'elle soit agréable a boire, et elle l était. Le pic de consommation d eau se situait entre 22h et 23h. Les connaisseurs auront compris pourquoi. Tous les jours nous faisions les analyses, le laboratoire était il me semble en haut de l ascenseur machine, près du bureau des comptables. A cette époque et pendant 11 ans ce navire était rentables, nous avions les chiffres, certes des effectifs plantureux, 1100 personnes a l équipage alors que les norvégiens ont exploite ce navire avec un peu plus de 700, bon! J aimerais savoir laquelle des chaudières a explosée. A l époque j étais très mince et désigne d office pour entrer faire une inspection visuelles des tubes partant du collecteur de vapeur le plus haut, c était dans la chaufferie avant a bâbord. J entrais juste et me souviens encore du sentiment d angoisse et d oppressions en rampant dans ce collecteur encore chaud!! Et si je reste coince la dedans. J ai refait ce cauchemars! L’officier responsable de la chaufferie avant m’avait attaché et veillait au trou d’homme très petit par lequel j’ai réussi à passer ! Et si j’enfle un peu et en marche arrière je ne passerai plus pensais-je avec la trouille au corps. Parmi les taches qui m incombaient, deux visites des machines une en français, l autre en anglais. Je faisais souvent un petit tour pour montrer les arbres des hélices tourner, les pax était souvent impressionnés, c est vrai qu’avec 1 mètre de diamètre il y a de quoi. Souvent je gagnais mon apéro du midi en faisant en sorte de maintenir les passagères en attentes le plus longtemps possible a la porte du haut de l’ascenseur machine. Une puissante ventilation traversait les caillebotis (parquet ajoure) soulevant robes et jupes des belles passagères, aucune ne s est plainte du fonctionnent de l’ascenseur. Je dois vous dire qu’a l’étage inférieur la peinture était parfaite... et les yeux de mes collègues mécanos parfaitement rincés. Quant aux commentaires a l’apéritif souvent savoureux... Encore quelques souvenirs de fesses sur ce navire et pour le initiés seulement. La salle de gym et massages des premières classes fermait pour le public normal vers 18 heures. 30 minutes environ après elle ré ouvrait pour les amateurs, public raffiné souvent, d’autre sports, genre transport en commun si vous voyez ce que je veux dire, avec projection de film parfois, s il vous plaît (super 8 bien sur). Tout cela me rajeuni et me donne envie de faire une croisière. Il y a des dizaines de paquebot qui font escale ici à st martin, les hollandais, eux, savent faire la fête aujourd’hui. Je suis preneur pour de bonnes histoires soit technique, soit de fesses. Un marin c’est aussi un homme. Comme vous pouvez le constater, la vie à bord était aventureuse, riche en émotions, fatigante : 2 x 4 heures de quart ou de jour, sans compter les heures de bars afin d'améliorer notre English et aussi faire de fabuleuses rencontres. Les heures de bar, de cinéma, de sport ne comptent pas pour la retraite hélas. Accessoirement je souhaite connaitre l’âge minimum des mousses de sonneries pour embarquer. Et leurs fonctions annexes (celles qui ne sont pas listées sur le site de la transat) attention 3615 paydo big brother is watching U Paul



Claude LARRIVE
Niederbronn - FRANCE
10/09/2009
Bonjour à tous amoureux du FRANCE, je m'appelle Claude LARRIVE, j'ai été pendant de très nombreuses années(de 65 à 74) musicien (violoniste, saxophoniste) puis chef d'orchestre. Cette période fut une des plus belles de ma vie. Je revois encore ce magnifique et merveilleux bateau qui a fait ma fierté et notre fierté à nous tous. Je déplore son abandon et sa mort. J'ai gardé contact avec bon nombre de mes collèges musiciens, dont malheureusement quelque nous on quittés.



Patrice HOUGUE
PLOEZAL (22) - FRANCE
10/09/2009
J'ai 50 ans et j'ai des souvenirs plein la tête...grâce à mon père qui fût infirmier pour la Cie Gle Transatlantique. Je revois toujours le paquebot France à quai au Havre, j'étais jeune, il était grandiose et magnifique, mon père à mes côtés répondait à mes questions, quel privilège il y effectua plusieurs lignes dont le deuxième tour du monde, un régal de souvenirs, des rêves plein la tête... Toujours actif, demeurant à Rouen, il m'a demandé de lui effectuer des recherches d'anciens collègues de la Transat et transmis des photos des photos relatant ses traversées à bord du Liberté dont une soirée d'adieu du 08.11.1961 dernier voyage de New York-Le havre, une photo souvenir du service médical à bord du Colombie lors d'une croisière dans les Caraibes le 23.08.1962 (sont présents sur la photo, mon papa,Bridaux, Chicot et le médecin) sur le même Colombie une photo souvenir du 31.12.1963 avec trois cabiniers dont Chrischant Yvon, Jezequel et Morand). Mon père a également travaillé à bord de l'Antilles et du Flandre. Je tiens ces photos à la disposition des anciens membres et famille et serais trés heureux de vivre avec eux ces moments inoubliables. Nous avons un devoir de mémoire. Je me souviens de cette année 1974 ou désarmé le France est mis à poste dans le canal maritime. A cet époque j'habitais sur Le Havre et j'allais souvent le voir,et ne comprenions pas la décision. Le voir dépérir ainsi, quel gâchis!
Bravo à tous pour ces témoignages...



Jacques LE BRIS
sausset les pins 13960 - france
27/08/2009
ancien de la transat LIBERTE ILE DE FRANCE COLOMBIE ET FRANCE FIN 65 JAMERAI RENTRER EN CONTACT AVEC LES ANCIENS QUI M'ONT CONNU
SALUT ET A BIENTOT PEUT ETRE
JACQUES



Divy et Caroline FLOCH & BRANDEL
fouesnant - France
29/07/2009
Bonjour à tous.
C'est étrange d'être embarqué dans toutes ses émotions, dans toutes ces rencontres à travers ces témoignages. C'est très beau et j'en reste rêveuse de beaux voyages...sur le France bien sûr !
Pour ma part, je voudrais parler de Jean et Denise qui jeunes mariés, alors qu'ils avaient une vingtaine d'années, ont embarqué sur le France pour rejoindre Point À Pitre. Ils en ont visiblement de merveilleux souvenirs. Bientôt ils fêteront leurs 40 ans de mariage...On dirait que ce France leur a porté bonheur! Ils se souviennent d'avoir été choyés par tout l'équipage et nous parlent souvent de cette belle entrée dans la nouvelle vie qui s'offrait À eux. Ils ont aussi le souvenir d'un diner où ils étaient presque seuls dans la salle de restaurant pour cause de tempête...un souvenir parmi tant d'autres. C'est pourquoi ses enfants et leurs conjoints dont je fait partie souhaitent retrouver des témoignages de cette croisière et de ceux qui se souviennent de les avoir rencontrés.(nous récolterons avec joie toutes les anecdotes!)

Alors, si vous pouviez nous aider À leur faire cette bien jolie surprise, nous vous en serions vraiment très reconnaissants.

Merci À vous et très bonne continuation pour garder vivant cet inoubliable paquebot.

carobrando@yahoo.fr




monique JEANNE
le havre - france
13/06/2009
bonjour a tous
Je recherche depuis des années Jean Guy Germe qui était naviguant sur le France (barman) il devait avoir une vingtaine d année dans les années 1970/1971 il avait un demi frère Patrick quand Guy débarquait au Havre il allait voir ses copains dans un café qui s'appelait " Chez Mamy qui était situé rue de Tourville ) tout ses potes naviguant l'attendait là bas (Gilbert Julienne et Max je me rappelle plus des autres ainsi que de hautefeuille c'était un homme tres grand qui fumait la pipe c'était mon voisin (rue lesueur ) j'ai appris dernièrement que Gilbert était décédé ainsi que Max

les dernière nouvelles que j'ai de Guy cest de son demi frère Patrick il est partit sur a côte d'azur pour trouver du travail il a épousé une divorcée avec des enfants et il travaillait dans le bar de cette dernière (je ne sais pas si cela est vraiment vra
son départ je m'en souviens il a pris le train un samedi à 14 H en 1974 et je ne les plus revus depuis son demi frère que je voyais souvent me disait qu il allait revenir mais cela plus de 34 ans et j'aimerai savoir se qu il est devenu

si vous le connaisser donner moi de ses nouvelles, un grand merci d'avance
robertmome@wanadoo.fr




jean-luc BURGADA
lyon / CALUIRE - france
12/06/2009
Super paquebot, mais je suis né le 25/05/1966 et je l'ai vue ammarré au quai de l'oubli au Havre et j'en étais malade. Par contre je connais un coiffeur pour dames qui a travaillé à son bord jusqu'à la mutinerie.
Je recherche une ou deux photos ou il exercait son art sur les dames de première classe;son nom "lucien-marie matin".
Aprés son départ du "FRANCE" il a monté son salon de coiffure à Fontaine sur saone ,maintenant il travaille au palais de justice de lyon



Jean-Pierre SHIGO
Orange 84100 - F
11/06/2009
Je découvre, par l'intermediaire de mon ami Le François, ancien du France ,votre site et je m'empresse de vous adresser ce petit mot.
J'ai navigué à bord du France ainsi que des autres paquebots de la Transat de 60 à 65 en tant qu'infirmier avec Melles Tricon, Courtois, Rossoti-Darlan Serge Denis, Marcel Malourie, Gilbert Bridoux qui était sur Colombie etc..les Medecins, Ozil, Delafon, Richard.etc..
Que de souvenirs...et d' émotions à la suite de sa triste finale.
Bonjour à tous les anciens qui me reconnaitrons
J-P SHIGO



séverine COLIN
saint macaire en mauges - france
13/05/2009
Bonjour, je recherche des photos de maitres d'hôtel sur le FRANCE dans les années 67 à 70 pour des souvenirs.
C'est pour mon père qui y était maître d'hôtel 1ère classe à cette époque.
Au cas où quelqu'un l'ai connu, il s'appelle Daniel OGEREAU.
Merci
sebsevcol@orange.fr



MICHEL SQUIBAN
BREST - FRANCE
30/04/2009
Il est minuit passé,et l'idée m'est venue de chercher un site parlant du " FRANCE ".certains noms oubliés me reviennent en mémoire en lisant tous ces témoignages.J'ai embarqué sur le " FRANCE " de Juillet 1966 à Avril 1974. EAM du Havre 1965 - 1966 ,ensuite mousse de sonnerie Pont B extrème arrière,bureau de renseignements pont principal arrière,bureau de renseignements pont principal avant,mousse de deck,garçon d'étage,garçon de SAM versailles et chambord.DOMINIQUE LEROY je t'ai bien connu car nous avons eu fait la même carrière sur le FRANCE.Je me rappelle aussi et surtout de MICHEL JASPART qui était chef de rang à CHAMBORD et combien d'autres dont j'ai oublié les noms mais dont les visages sont gravés dans ma mémoire.Tous ceux qui comme moi prenaient les taxis bretons pour rentrer à la maison durant l'escale du HAVRE. A l'époque j'habitais soit à l'ile de sein soit à saint quay portrieux.Après le FRANCE j'ai fait ma carrière à génavir / ifremer sur les navires océanographiques et je suis à la retraite depuis juillet 2005. Je donne le bonjour à tous ceux qui me reconnaîtront .Nous avons tous à peu près le même âge ,je vous souhaite donc une bonne retraite.P.S/ Quand j'ai le spleen je me remémore les croisières des antilles et les petits punch chez cousine.Quelle insouciance à l'époque ,quelle belle vie.Merci d'avoir créé ce site que je ne connaissais pas.



Paul CORREC
Saint Nazaire - France
24/04/2009
J'ai effectué toute ma carrière professionnelle aux Chantiers de l'Atlantique et j'ai très modestement contribué à sa construcion.
J'ai assisté à la pose de sa première tôle au cinéma à Oran, alors que j'effectuais mon service militaire. Puis dès le premier jour de mon retour aux Chantiers de St Nazaire, je suis allé le voir sur sa cale. Jamais je n'avais vu une coque aussi majestueuse et parfaite dans ses lignes.
Je me suis soudain senti fier d'appartenir, oui je dis bien appartenir, à ce formidable chantier naval qui construisait de tels navires, et qui heureusement en construit toujours.
Puis en mai 1960, avec l'ensemble du personnel des Chantiers et les milliers de personnes qui étaient venues assister à la naissance de ce magnifique navire,je l'ai vu glisser lentement sur sa cale et épouser la mer. C'était absomument magique et jamais je n'oublierai cette image.
Il reste pour moi, comme pour tous le Nazairiens, le plus beau bateau jamais construit à Saint Nazaire.
Paul Correc



jean-pierre DUBOIS
poitiers - fra
23/04/2009
Bonjour a tous,
J'ai un ami qui a travaillé sur le france comme serveur 1re claasse de 65 a 69 : Michel Hun
Si quelqu'un l'a connu, veuiller me laisser un messaage à jean_pierre.dubois45@aliceadsl.fr
Merci pour lui, il est en retraite et aimerai bien avoir des nouvelles des personnes qui l'on connu
Amicalement



Felix DAGREGORIO
poretto village - CORSE
11/04/2009
Bonjour a tous je suis a la recherche de marin du FRANCE ayent participer a la mutinerie du 11 09 1974.
Ayant moi meme participer a l’action syndicale sur le PASCAL PAOLI en septembre 2005 je souhaiterer entrer en contact avec des "mutins"> de cette courageuse action contre le desarmement de se magnifique paquebot.
Merci a tous.
hofeli@free.fr



FRANÇOIS ANQUETIL
BROMONT QUEBEC - CANADA
08/04/2009
SALUT À TOUS CEUX QUI M'ONT CONNU. J AI TRAVAILLE SUR FRANCE DE 66 À 72 ET J EN AI GARDÉ UN IMMENSE SOUVENIR.JE VIS AU CANADA DEPUIS 12 ANS ET QUAND JE ME RENDS A QUÉBEC DANS CETTE TRES BELLE VILLE JE NE PEUX M EMPECHER DE PENSER À L ANNÉE 67 QUAND LE GROS Y EST VENU POUR L EXPO INTERNATIONALE.
AMICALES PENSÉES À TOUS



michel GILLET
montreal pq - canada
29/03/2009
Bonjour,
C'est avec un grand plaisir que j'ai découvert votre site sur l'ex vie du plus beau paquebot du Monde Le France. J'ai travaillé sur le France en 1964. J'étais le benjamin des cuisines du France. Je suis à la recherche d'un ami que je n'ai jamais revu depuis 50 ans. Il se nomme Michel Vu Van Toan. Il était le gendre du chef de cuisine Monsieur Le Huédé. Il a aussi été le témoin de mon mariage à Angers.
J'espère avoir de ses nouvelles ou des amis qui le connaîssent pour pouvoir le contacter.
Merci
Michel Gillet
michel.gillet@hotmail.com



Bénédicte FLEURY
Montsurs (53) - France
25/03/2009
Bonjour à tous, mon père ACCAULT Jean-michel qui a fait son armée à Dijon à la villa du général de 1964 à 1965 avait un copain avec lui qui est parti sur le FRANCE en 1966 comme maitre d'hotel. Il se nomme Georges Troisfontaine. Mon père aimerait le retrouver, si vous l'avez connu ou si vous avez quelques renseignements sur lui, pouvez vous me contacter et je ferais le relais car mes parents n'ont pas internet.
Merci d'avance à tous.
benefleury@aol.com



Michel VALERY
Marseille - France
19/03/2009
Mon père Ange Valéry garçon de restaurant à la cie gle transatlantique de Marseille a fait plusieurs croisières sur le france en 1968/70 au départ de cannes comme celle du pirée. Moi j'ai vu le Norway pour ses adieux à la France à Marseille, je me trouvai devant le palais du pharo quant il a siffler pour saluer Marseille certaines personnes se sont mises à pleurer



David CHOUANE
Nice - France
03/03/2009
Bonjour à tous
Je viens d'apprendre par ma mère que ma grand mère travaillait sur le France comme dame de méenage vers 1967 à 1970 (Alger-Marseille), je ne l'ai connu que très peu et je voudrais savoir si quelqu'un l'aurais connu. Voici son nom: Chirez Simone
Un grand merci d avance
David
chouaned@yahoo.fr



Marielle DARLES ROCHER
BLAGNAC - FRANCE
23/02/2009
Ma mère a été standardiste à la Transat,6 rue Auber à PARIS.
Mon père Georges Rocher, violoniste, a été chef d'orchestre sur le Colombie jusqu'en 1959 et a navigué sur Antilles, De GRASSE, Ile de FRANCE, Liberté LA Fayette.
Qui pourrait me parler de lui ?
darles.marielle@wanadoo.fr



Michel DOUILLARD
St Sébastien sur loire -
18/02/2009
Bonjour,
J'étais au lancement du FRANCE. Nous étions à cinquante mètres de l'étrave, au premier rang. J'ai très bien vu le Général De Gaulle. J'ai vu les ouvriers décaler les nombreux étais de soutien en bois, et couper au chalumeau le lien en acier qui retenait le bateau. La coque était à ma verticale, lorsqu'elle a commencé à bouger, c'était très impressionnant, le pire était le déroulement des énormes paquets de chaînes et la vague; les remorqueurs s'étaient éloignés.
Les mois qui ont précédé ont été marqué par de nombreuses alertes, provoquant l'évacuation du chantier,elles étaient liées à la découverte de bombes, lors du dragage du chenal.
(mon Père avait acheté les entrées au marché noir à des ouvriers.)

INOUBLIABLE...J'avais 17 ans.
Michel Douillard





le havre - france
10/02/2009
j ai connu le FRANCE a mes 14 ans age ou j ai commencé a travaillé a chaque fois qu il entrait en cale seche forme7 et même pendant ses escales brèves pour y faire de l'entretien comme peintre dommage qu a l'epoque les appareil photos numériques n'existaient pas je l aurais photografié de long en large.Le temps passe les souvenirs restent



Nathalie VU-VAN-TOAN
Coventry - UK
03/02/2009
J'avais environ 5 ans mon grand-pere Henri Lehuede etait chef cuisinier et mon pere etait cuisinier. J'ai eu la chance de visiter les cuisines, j'y ai meme prepare des radis! Je me rappelle les chambres froides ou ils gardait les cygnes et les leopards sculpted dans la glace! Comme c'etait beau et grandiose! Je me rapelle la cabine de mon grand-pere, exigue mais confortable, et celle de mon pere, si petite ou il y gardait un aquarium de poissions tropicaux qu'il avaot peche et qu'il esperait revendre a New York.

C'etait le bon temps, j'ai ete eleve au caviar, homard et foie gras car mon grand-pere et mon pere en ramenait quand ils revenaient de leur voyage.

C'est triste ce qui est arrive au France, je suis nostalgique mais fiere de ce paquebot, car c'etait le fierte de la France, et puis elle la laissé tomber !




Pierre TIGER
TOURAILLES - France
27/01/2009
J'étais en 1ère année d'élève officier mécanicien à Nantes lorsque France a été lancé. (en 1961 ou 1962, je ne me souviens plus exactement) et l'année suivante j'étais en 2ème année à Sainte Adresse, en cours de mécanique lorsque France est arrivé, dans l'après-midi, tout pavoisé, venant de Saint-Nazaire. Liberté et United States étaient à quai au quai Johanès Couvert. L'école était (et est toujours) située en haut de la falaise et les fenêtres de notre classe donnaient sur l'anse du Havre. Le professeur a interrompu son cours, nous nous sommes tous levés et avons tous gravé ce souvenir dans nos mémoires. Nous avions entre 20 et 23 ans. J'en ai aujourd'hui 68.

Ce n'est plus qu'un beau souvenir.




Joel CORNO
PALAISEAU -91100 - FRANCE
24/01/2009
Ancien apprenti electricien des chantiers de PENHOËT,j'ai travaillé à la construction du Paquebot France pendant 3 ans et ai eu le privilège d 'embarquer sur le France pour son premier voyage d'essais - alors agé de 19 ans- jusqu'à son port d'attache au Havre - 4 jours- le 23 Novembre 1961. Je suis resté 1 mois et demi au Havre pour terminer les travaux puis à nouveau 6 jours de mer le Havre/ LE Havre pour de nouveaux essais...Retour à ST NAZAIRE pour les fêtes du Nouvel an.
J'aimerais beaucoup pouvoir entrer en contact avec des personnes qui ont vécu ce moment inoubliable en 1961
karine.corno@orange.fr



Jean Claude
CERIZAY - FRANCE
23/01/2009
Grand amoureux(à vie)de notre grandiose paquebot FRANCE depuis mon adolescence,je viens de lire (presque)tous les témoignages.Que d'émotion et de nostalgie!!J'ai 59 ans et je suis allé a bord une journée (j'avais 15ou 16 ans)accompagné d'un ami de mes parents MrPELGE qui était chef électricien à bord du France.Quel choc!Je m'en souviens encore aujourd'hui.Al'époque j'aurais fait n'importe quoi pour travailler à bord et faire une traversée. Malheureusement il n'y a pas eu de suite.J'ai en ma possession seulement un menu 1ère classe.J'ai également un plan de construction d'un modèle(réduit)en bois jamais terminé.Aujourd'hui je cherche une adresse,une asso,pour être co-acheteur du nez pour les enchères à venir. Quelle triste fin !! Malgré tout VIVE LE FRANCE !!
jicecarton@hotmail.fr



Corinne ADAM
Sèvres - 92310
20/01/2009
Merci pour ce site passionnant me rappelant de vieux souvenirs : mon père Pierre Adam était directeur de l'agence de la Transat à Montréal de 1960 à 1970. Il a participé à l'organisation des réceptions en l'honneur de la venue du général de Gaulle à Québec,sur le France en 1967.

J'ai donc eu la chance d'effectuer chaque année une traversée transatlantique aller-retour New-York - Le Havre ainsi que quelques croisières aux Antilles.
Etant toute petite en 1960 ,et plus grande par la suite,j'ai en mémoire ce magnifique paquebot et son personnel si gentil au service impeccable,les innombrables distractions à bord ,le luxe et la gastronomie sans rivale des restaurants.
J'ai eu l'occasion de visiter le Norway au Havre en 1998,mais l'âme du France n'y était plus ! Dommage pour la casse d'un symbole majestueux, il n'a pu être sauvé !!!




loic VAILLANT
-
12/01/2009
Quelqu'un se rappelle t'il de mon oncle Jean Vaillant qui a travaillé sur le Normandie et sur le France ?
loic.vaillant@aliceadsl.fr



colette LEGROUT
rouen - france
27/12/2008
Quel beau Souvenir...Je voudrais des nouvelles de Michel CURATO, et Michel CALLOCH 1964 - 1966
Merci
patricia-hernandez@wanadoo.fr



jean jacques AVENEL
le havre - france
30/11/2008
Je suis fils et frère de navigateur sur le FRANCE , j'aurais aimé si quelqu'un se rapelle d'un des deux , ils s'appelaient jean francois LE BRUCHEC et francois LE BRUCHEC , mon frère jean françois fut pris en photo avec le commandant CROISIL , comme plus jeune mousse du FRANCE , il avait embarqué avec une dérogation du Président de la République , et si vous possédez cette photo où un témoignage sur l'un des deux , cela m'aiderai pour la rédaction de mes mémoires , car ils sont décédés tous les deux , merci d'avance , amitiés à tous . ils ont finis tous les deux à la salle à manger , cela ce situe dans les années 66/68
avenel.jeanjacques@neuf.fr



Jacques LE BRIS
SAUSSET LES PINS - FRANCE
29/11/2008
Bonjour à tous ce site m'a donné un peu de nostalgie j'aimerais rentrer en contacte avec les copains durant mon passage à la transat Mousse de sonnerie sur LIBERTE de1955 à1957 Pont principal avec Roland ILE DE FRANCE 1958 CPH sam CLASSE CABINE puis FLANDRE sve militaire 1962 COLOMBIE pour finir sur FRANCE SAM CHAMBORD jusqu'à decembre 1965 pour une deuxieme carriere dans le midi au service des navires à marseille ou j'ai terminé ma carriere j'espère que certains copains me reconnaitront
A +, JAKSON
jacques.le-bris@orange.fr



Daniel BADIN
BOURG DE PEAGE - FRANCE
22/11/2008
J'ai essayé de retrouver parmi les nombreux témoignages ci-dessus, celui qui relatait l'extraordinaire manœuvre que le Cdt CROISILE avait effectuée un beau jour de grève du port de Southampton. Ce jour là, devant les passagers anglais d'un paquebot de la CUNARD, resté en rade et débarqués en chaloupe, le Cdt CROISILE a amené FRANCE à quai. Sans remorqueurs!
Et je me souviens du témoignage d'un anglais, chahuté dans sa chaloupe, qui avait dit, je crois, "Je suis honteux d'être anglais!"
C'était l'époque où il y avait une fierté d'être français et toutes les occasions étaient bonnes pour le montrer. Il me semble même, qu'il s'agissait d'une des dernières traversées du Cdt avant de quitter son commandement.




-
30/10/2008
Je n'ai pas vu le France mais j'ai vu le Norway, symbole de la puissance maritime de la France dans les années 70.
En ce moment, avec mon grand-père, je construit une maquette du France qui nous fait encore rêver.
Victor du Havre



emile HERTZSCHUCH
montfrin - france
04/10/2008
Editeur des oeuvres d'art du paquebot France je me souviens avec emotion des quatre croisieres et deux passages sur New-york surtout la croisiere imperiale de 21 jours qui fut un modele du genre. Merci à tous surtout a toi le commissaire Gicquel qui est intervenu aupres de Sir Duncan pour l'obliteration des timbres et de la vignette qui sont un precieux souvenir. Un grand merci aussi a José Artur pour ses interview.



patrice CACHEUX
le havre - france
06/09/2008
ecole apprentissage maritime de 68a69 puis embarquement sur france 69 a71 ensuite sur de grasse aimerait avoir des news de cette epoque des nouvelles de jean luc helary et jean salas j enserait tres heureux ainsi que d autres je sais qu ils sont pas mal de photos de ces annees là attend de vos nouvelles patrice jaiete mousse au b milieu rt pont promenade
patrice.cacheux@orange.fr



pierre-yves HUON
clohars-carnoêt - france
05/09/2008
EAM du havre, mousse de sonnerie,CPH au havre, garçon de salle,de 1969 à 1975, si certains se souviennent de ce bon temps et de ce fier navire. un p'tit message?
osmonde56@hotmail.com



Marcel PETITJEAN
Etretat - France
24/08/2008
J ai naviger sur lantie et sur le France c etaits deux tres beau paquebots



Pierre DEL LAGO
L'ISLE SUR LA SORGUE - FRANCE
16/08/2008
Enfant, et assistant à la TV à l'inauguration du Paquebot FRANCE, je m'étais juré qu'un jour je serais à bord. Après l'Ecole Hôtelière de Strasbourg et quelques voyages j'ai embarqué début 1971. Mon premier travail consistait à assurer les commandes entre les cuisines et les cabines. Puis j'ai été muté à la réception des 1° Classe. A suivre j'étais le "secrétaire" du Chef de Réception, travail consistant à organiser les cocktails, tables du Commandant, etc. Ce qui me laissait beaucoup de liberté pour visiter ce merveilleux navire, rencontrer des passagers, et me faire pas mal de copains. Ah ! ces traversées de coursives où le bleu que j'étais perdait le nord. Avec la traversée des buvettes, le tipunch obligatoire et le résultat facile à imaginer. Une croisière de rêve s'annonce, et une grève générale en même temps. Je suis donc muté sur le Paquebot Antilles. Cdt. KERVERDO et Commissaire SWENSCöE. Deux hommes qui m'ont beaucoup marqué. Deux commissaires débarquent pour raisons familiales, et me voila Commissaire "Musique". Réception et animation de soirées. Nommé le Patrick Topalov de l'ANTILLES, je fais de mon mieux pour éviter le pire. Merci au Chef Barman qui me préparait des cocktails de courage. Par miracle je n'ai jamais reçu de tomates. Un groupe de chanteurs du Vénézuela, Los Romanticos me remontaient le moral. Les musiciens de l'orchestre étaient également très tolérants avec moi. Jusqu'au 8 janvier 71. Vers 14 h, annonçant un "Bingo"au micro, je me suis retrouvé cloué sur ma chaise. Vous connaissez la suite. Rapatriè sur le France, j'y ai encore navigué quelques mois. L'avenir s'annonçait assez sombre. J'ai donc quitté cette vie merveilleuse en 1972. Je suis entré dans le Groupe ACCOR, qui m'a permis de naviguer sur tous les continents sur des paquebots immobiles. Un grand regret. J'ai vécu cette époque avec passion, insouciance, et aujourd'hui je n'ai aucune photo de ma courte expérience de "marin". Si l'un de vous avait peut-être quelques photos de cette période, vous me feriez un grand bonheur.
Amitiés à tous et à toutes.
Pierre
sabran.dellago@orange.fr



rose marie HOUDIN
bain de bretagne -
12/08/2008
voila je suis la fille d'albert houdin cuisinier sur le france je voudrais avoir des photos de papa sur le paquebot ou a quai et connaitre ses amis d'epoque merci de me contacter.
a tres bientot.
rozgaet@free.fr



Taaffe ANGELIQUE
ipswich - Grande-Bretagne
12/08/2008
bonjour, quel site merveilleux, mais j'y suis perdue !!

je voudrais savoir si quelqu'un se rappellerai de mon pere JACQUES LE CALVEZ qui etait avec Les Abeilles du Havre, et allait sur les remorqueurs, autour du monde (pays exotiques je crois)
les annees seraient entre 1950 et 1976.

Je sais qu'il avait un mauvais temperemment, peut-etre cela vous aidera!

je voudais savoir si vous vous en rappeler, et me faire part de vos souvenirs.
Merci.
angelique.taaffe@taaffe.ltd.uk




jean pierre GEANT
Issy les moulineaux - France
23/06/2008
je suis allé specialement au havre en partant de paris pour voir une derniére fois le france (norway) je devais le visiter et à la suite de disparitions d'objets le capitaine à suspendu les visites j'ai été trés deçu car j'en ai rêvé depuis des années paquebot mythique et fierté du savoir faire français période ou l'on savais prendre le temps de vivre même si tout le monde ne pouvais pas profiter de ces ses voyages d'exception la beauté de la ligne les dimensions d'un géant l'amenagent intérieur les oeuvres d'arts de l'époque le luxe le rêve ça existait à cette époque et ça n'existera plus jamais je pense que ce navire à autant d'importance q'un musée , comme la tour effel qui etait temporaire et q'on à gardée heureusement, en france on n'a pas su ou on n'a pas voulu sauver curieusement on à pas tellement entendu les politiques se prononcer sur ce sujet des projets il y en avait mais il n'y pas eu la volonté de gens puissants pour le sauver merçi messieurs les beaux parleurs qui ne font rien quand ce serais leur honneur de le faire comme dit Sardou ne m'appelez plus jamais france la France m'a abandonnée !!!



Patrice SERRET
Saint Estève - Fance
15/06/2008
Salut a tous les cuisiniers,
Te rappelle-tu de moi, Serret Michel, premier commis saucier ? Mon chef était Monsieur Lelouette, nous avions comme chef de brigade monsieur Jacques Bergan de Castelnaudary, puis je suis passé chef de parti sauce pour les deux tours du monde de 1972 et 1974, j’ai aussi navigué sur l’Antille (échoué, brulé) un seul blessé léger, un pompier, OK , puis rappelle toi celui-ci a été remplacé par le De Grasse (ex : Bergen Fiord-Norvégien). Là j’étais rôtisseur, demi chef de parti avec Gérard Zasso, qui lui s'y tua de ses nouvelles, et bien je peux te dire qu’il a ce jour exploite son propre restaurant « Chez Zasso » à Toulouse rue Bayard ; quand a moi en 1977 j’ai, avec la prime de licenciement, ouvert un pub Anglais au Havre, quartier saint François au 40, rue du General Faidherbe à 100 mètres des autorités portuaires (la maison Bleu) et en 1987, j’ai agrandi celui-ci d’un steak house a l’Ecossaise (T-BONES STEAK, SIR LOIN STEAK, etc. ….etc.…. )j’ai exploite l’ensemble (1 mars 77 au 28 novembre 96) Je suis actuellement du côté de Perpignan (66) et depuis (le 01.07.06), je suis en près-retraite,(OUF , OUF,OUF) 44 ans de Job en restauration donc moi j’ai 59 ans (né le 09.11.1947) et l’intention de finir et de profiter de celle si , un MAX et peut être (l’Espagne ou Cuba) Levras Jean Pierre chef de parti aux poisson de valence (Drome) décédé. Lelouette Michel chef saucier ,décédé, Masson (Le Breton) décédé, quand a moi je regretterais toujours l’arrêt de notre grande maison qu’était NOTRE France quand aux nombreux collègues chaleureux (361 cuisiniers) avec qui nous avions TOI , MOI,ET CEUX qui sont « PARTIS » jusqu’en 1996, j’en ai revus au moins ,une quarantaine qui ont continué a naviguer sur divers Cargos mixte de différentes Compagnie Maritime et OF SHORES en Norvège. Que deviens tu ?? car je t’ai bien connus surtout si je ne me trompe pas, on était souvent au buffet des premières classes qui se passe pont piscine arrière, et je pense que tu as travaillé aussi a la cuisine équipage ou au garde manger, erreur peut être, car depuis le temps a passe, j’ai quitte le France jusqu'à la fin (rappelle toi que l’on avait pendant pas mal de temps obstrue l’entrée du chenal du port du Havre puis nous avons été contraint de mouiller l’ancre par la suite du cote soit (fasse calvados ou Bretagne, que les bateaux de pèches nous amenez l’avitaillement)etc.…etc.…mon fils a trouve ce site et ce jour en le parcourant je t’ai reconnu, je te pris avec beaucoup d’émotion que sur ce site il y a une page de notre vie professionnelle qui devrait aux noms de ceux qui sont encore des nôtres et de ceux qui sont disparus de pouvoir ENFIN que de tout ces témoignages devrait figurer soit au nom d’une future association (loi de 1905) de tout ceux qui ont été membres de la C.G.T ET C.G.M y soit inscrits !! (QU’EN PENSES TU) pour ma part si d’autres collègues de cette épopée voudrait ce joindre a nous je suis prêt a m’engager ; c’est avec grande émotions que je me permet de t’associer a ma très grande et chaleureuse considération ,tres cordialement
« « « MICHEL ,DIT IXIT (MAX) A BIENTOT DE TES NOUVELLES » » »
patrice.serret@orange.fr



Clément MOUSSET
Toulouse - France
12/06/2008
Réponse à DITI de Nantes

je lis ce message bien des années après, mais votre réponse cher monsieur est lamentable !! je n'ai jamais prétendu quoi que ce soit ! je n'ai pas besoin de vous pour aimer ce navire ! jaloux peut etre que certain plus jeune que vous (oui votre commentaire doit à mon humble avis être digne d'un vieil aigri de la vie ! qui n'a pu aimer SON navire que par la photo ! pathétique) donc, oui, j'ai navigué 3 fois à bord, dont la fameuse transat retour de 96, et aussi au large d'ajaccio en 2001 sur les bien trop fameuse "croisières d'adieu", mais comme tout passionné on arrive toujours à ses fins, la preuve j'ai réussi à faire 3 croisières !! et bien je me suis présenté au Commandant, je crois qu'il s'agissait de Gier Loeken, qui m'a invité en passerelle, et j'ai tenu la barre du navire !! tu la veux la photo ??? bref, Norway était un fier navire, car aujourd'hui c'est terminé ! et oui je maintiens de dire que les norvégiens ont plus le pied marin que nous et surtout avec ce navire !! mais dites donc DITI ?? c'est quoi votre petit nom au fait? pour que France-Norway perdure dans les souvenirs de tous, il est vraiment déplorable de se faire attauqer de cette facon.




nathalie ALLAIN
la trinité sur mer - france
11/06/2008
Ma mère était nurse sur le France...Elle y a rencontré mon père qui était chef mécanicien (Maurice V.) Je ne l'ai pas beaucoup vue lorsque j'étais petite...Je recevais de nombreuses cartes postales de tous ses voyages... Elle a également navigué sur le Flandre,l'Antilles, le De Grasse sur lequel elle m'a emmenée une fois avec la fille (Valérie) d'une de ses amis (Christiane S.) qui tenait la Boutique du Bord. j'avais 8 ans , c'était en 1972...Cela dit-il quelque chose à quelqu'un?
Souvenir, souvenir.........
ALLAIN.JOSSO@wanadoo.fr



jean pierre MARIE
vincennes - france
06/06/2008
Chers amis, je suis le créateur du site officiel André Ver'churen et je recherche les photos de la cérémonie du lancement du paquebot France et surtout du bal donné en son honneur par andré verchuren et son orchestre. Pourriez vous m'aider à trouver des photos de cette manifestation d'André Verchuren animant le bal du lancement du paquebot. Il doit bien exister des photos et aussi des articles de presse; merci de'avance(site andré verchuren www.andre-verchuren.com)
Bien à vous
jpmarie@noos.fr



WILLIAM TOULLER
PORT DE BOUC -
26/05/2008
Bonjour ,je suis officier mecanicien et suis passionné par ce navire ,prestige de la France,lors d'une brocante j'ai acheté un tableau en bois avec en peinture l'europe et les états unis ,et le FRANCE realisé en bois est collé ,ce tableau est signé MASSINON ,il s'emblerai que ce tableau est realisé par une personne du bord ,un charpentier par exemple .qui aurai des renseignements ,merci cordialement
william.touller@laposte.net



AIME JACQUES RANNOU
MONTFORT L AMAURY - FRANCE
24/05/2008
FILS D ANDRE RANNOU CHEF IMPRIMEUR SUR LE FRANCE J AI MOI MEME AUUSI TRAVAILLE SUR LE FRANCE EN 1967 JUSQU EN 1974 A LA FIN DU FRANCE J AI DEBARQUE A ST VAST J AI GARDE DES CONTACTE AVEC QUELQUES ANCIENS ET JE SUIS SOUVENT ALLE AU REPAS DES ANCIENS A PARIS SI VOUS VOUS SOUVENEZ DE MOI VS POUVEZ ME METTRE UNPETIT MOT SUR MON MAIL JE RECHERCHE DES PHOTOS DE NOS DIFFERENTES ANNEES SUR LE FRANCE J AI AUSSI TRAVAILLE SUR L ANTILLE ET LE DE GRASSE MAIS JE CHERCHE SURTOUT DES PHOTOS D ANDRE RANNOU DIT DEDE A L IMPRIMERIE OU A D AUTRE S MOMENT CAR IL EST DECEDE EN JUILLET 2000 ET JE N AI PAS DE PHOTOS DES EPOQUE DU FRANCE ET VOUS ME FERIEZ UN IMMENSE PLAISR EN M EN ENVOYANT
MERCI ENCORE A VOUS TOUS LES ANCIENS DU FRANCE
CORDIALEMENT
AJR DIT DARRY
chantal.rannou@free.fr
MERCI ENCORE



patrick FOUACHE
Le blanc mesnil - France
22/05/2008
Bonjour
, Ancien de la compagnie general transatlantique. J'ai navigué sur Ms Anjou et Auvergne avant le SS France en 72 et 73 je suis a la recherche de deux, tres bon camarades Patrick Leboeuf et Hubert Legoff? ils était mousse de sonnerie avec moi avant t'etre garcon d'étage sur le France.Des nouvelles d'eux me ferais tres plaisir, cela fait des Années que je cherche a les retrouver.Merci a ceux qui pourrait m'aider.Et bonjour a tous les anciens de la compagnie ou de l'Ecole d'Apprentissage Maritime du havre section hotelerie avec M Bordeau comme professeur qui pourrait me reconnaitre a bientot j'espere.
Patrick
patfae@orange.fr



martine LE BAY
le havre - france
17/05/2008
mon papa a travailler sur le france comme serveur approximativement dand les annees 70.il s'apellait jean claude LE BAY.son meilleur copain etait bernard duquesne qui travaillait egalement sur le france.si vous vous souvenez d'eux s'il vous plait contacté moi
martine.l.76@hotmail.fr



Ren‚-Denis CHARTON
Bellerive sur Allier - France
12/05/2008
J'AIMERAIS RETROUVER LES ANCIENS COLLEGUES CUISINIERS DU FRANCE.J'Y AI NAVIGUE DU 11/3/1970 AU 2/10/1970 AVEC M.LE HUEDE PUIS A L'EQUIPAGE.JE SUIS PASSE PAR L'EAM DU HAVRE EN 1969 POUR OBTENIR LE CFN LE 19/01/1970.SUR LES BONS CONSEILS DES ANCIENS J'AI REJOINT LES CARGOS JUSQU'EN 1976
A HREF="mailto:RENE-DENIS.CHARTON@WANADOO.FR?subject=Message à propos du paquebot France">RENE-DENIS.CHARTON@WANADOO.FR



Christine SANNIER
MORLAIX -
10/05/2008
Mon père, Jean SANNIER a navigué sur ce magnifique paquebot de 1962 à 1974, d'abord en salle à manger puis au deck avec pour responsable Roger GOURAND, décédé il y a quelques années.
Après le France, il a travaillé à BRITTANY FERRIES et il est en retraite depuis 1993.

On le voit d'ailleurs sur les photos pour la remise de coupe avec Robert LE GLOANIC.

Si vous l'avez connu merci de témoigner ça lui fera très plaisir.

A bientôt peut-être...




MICHEL LABARTHE
CAZAUX - FRANCE
16/04/2008
Mes informations sont diffuses. Dans les années 60, le paquebot FRANCE et le porte avions LE CLEMENCEAU se sont croisés au Havre. Je suis à la recherche d'informations (articles de presse, reportage, documents souvenirs, ...), voire de photographies sur cet évènement. Si quelqu'un peut m'aider dans mes recherches, c'est avec plaisir.
Merci,Cordialement
1michel.labarthe@laposte.net



RAYMOND SERBA
BERTRANGE - FRANCE
15/04/2008
BONJOUR,
En janvier 1967,j'ai fait le HAVRE- NEW-YORK sur le plus grand et le plus beau paquebot du monde!
On avait l'impression d'être dans une ville flottante,ciné, piscines,bars,magasins etc...
La traversée à durer 5 jours ,c'est un souvenir merveilleux qui restera à jamais imprimer dans ma mémoire!
Merci LE FRANCE!!!



JEAN-PIERRE BOURDON
ANNONAY - FRANCE
13/04/2008
Je viens d'aller sur un site qui parle de la démolition des bateaux à ALENG en INDE , j'y ai vu notre malheureux navire qui est en partie démoli , je suis boulversé de tristesse



karine VAUTHIER
st thurial - france
07/04/2008
Mes parents ont tous les 2 travaillés sur le France, j'y ai même était conçu...Ma mère Gisèle Roy était blanchisseuse,elle est maintenant décédè. Mon père Michel Cocordan lui était coiffeur. Ils ont navigué dans les années 65,66,67,68. Si vous pensez les connaitre merci de me contacter. Je transmettrai à mon père qui n'a pas internet. J'aimerai également retrouvè Jean Isaak dit Mario.
Merci et à bientôt
kvauthier@free.fr



MARIE FRANCE PAYET
marseille - FRANCE
06/04/2008
UN BATEAU MANIFIQUE PAR A LA FERRAILLE ON POURRAI FAIRE QUELQUES CHOSE POUR LE FRANCE LE PLUS BEAU BATEAU QUE LA FRANCE A CONTRUISION



René SANCI
PARIS - FRANCE
06/04/2008
Dans un récent reportage sur FRANCE 2 j'ai pu voir ce qu'était devenu le FRANCE, une épave lamentable rongée par la rouille attendant que les ferraileurs achèvent de le dépecer. Quelle honte !!!! Il n'y a pas être fiers de notre pays, la FRANCE précisemment. On aurait dû au moins le récupérer, pour le couler le cul tourné à St Nazaire, pays Breton ou été né ce superbe chef d'oeuvre de notre marine, comme l'a si bien chanté Michel Sardou.On jette tant de milliards inutilement, çelà ne nous aurait pas ruinés, au point où nous en sommes. J'en possède une maquette que j'avais construite lors de son lancement,son souvenire restera impérissable. Adieu FRANCE.



jean claude RUSé
verdun - france
05/04/2008
jai 51 ans je suis née avec toi<< FRANCE>> en 1957 tu a toujour fais parti de moi je me rapelle tout petit ton baptême lorque jéte en colonie je tai vu de FECAMP rentré au Havre tout magestueux superbe tu le restera tu été abandonée au quai de l'oubli (plus rentable) et ensuite vendu rebaptisé << NORWAY >> et tu a toujour resté notre symbole lord de tes visite en France" et cet magnifique fois ou tu et revenue a nice avec la reprice de ton premier nom de bâptéme << FRANCE >> et maintenant on et desespéré de te voir partir en INDE pour te voir mourire a feu doux et de rien pouvoir faire en retour de ce que tu nous a donné jai pas pu m'ampéché de de te regarder te faire depouiller de tout ton mobilier dans un reportage car cet surment la derniere fois que je te vois quel gachi!!!!ADIEU NON << FRANCE >>

tu restera toujour vivant pour moi




andree NOULEZ EPOUSE TAUPIN
rosporden 29140 - France
04/04/2008
a tous ceux qui ont navigue sur le France je recherche des témoignages et surtout des photos en rapport de la personne de robert noulez qui a étés timonier sur ce superbe paquebot .MERCI D AVANCE DE LA PART DE SES FILLES ANDREE ET CATHERINE .ROBERT A NAVIGUE JUSQU EN 1970
richardtaupin29@ORANGE.fr



francoise josiane PIQUET GANDON
campeaux - france
01/04/2008
bonjour a tous qui a travailer comme blanchiseuse et teinturiere en 72 73 NOTRE PATRON ETAIS BIZIEN
A BIENTOT, JOSY
fevrier95@wanadoo.fr



jean pierre CARLIN
vedene 84 - france
31/03/2008
Bonjour,
je viens de découvrir ce site sur" le France "... AVEC BEAUCOUP D' EMOTION!!!!!!!!!!!!! et les larmes aux yeux...
Mon père a travaillé sur LE FRANCE comme MAITRE D' HOTEL ADMINISTRATIF, il pris sa retraite en 1963.
Il avait commencé sa carrière à la transat comme garçon du commandant en 1932 sur "NORMANDIE" puis comme chef de rang sur "île de FRANCE" puis le CHAMPELAIN,le Paris, le DEGRACE, le FLANDRE, comme maître d' hôtel sur le LIBERTE puis le FRANCE, comme M. d'Hotel administratif...
Il a même été fait prisonnier par les Anglais pendant la guerre, car il navigué sur l' ILE DE FRANCE, qui avait été réquisitionné par eux, pour en faire un transporteur de troupe ou un hôpital, je ne sais plus .. car , le NORMANDIE avais coulé dans le port de NEW YORK , en pleine transformation , lui aussi, pour les mêmes raisons...........
Mon père a fait trois infarctus... le troisième lui fut fatale............. IL NOUS A QUITTE EN JUIN 1970...............a CAVAILLON, dans sont restaurant qui s' appeler "LE FRANCE"....................
Je me souvient de quelques noms de camarades de travail , qui venaient à la maison que nous avions à l' époque rue Jean Bart à ST.ADRESSE. Messieurs : VERNETI, LEFRERE que tout le monde appelé " la grosse dame", VERGAS ,HUET, PADEY pierre, DUMONT Jacques, un plongeur et bien d' autres dont je ne me souviens plus des noms.....
Mon père s' appelait Raymond CARLIN , tout le monde le nommé par ; RAY......
Je me souvient, lors de nos visites à bord, avec ma mère et mon frère, de grandes discutions et , même des " engeulades" avec les personnes de l' armement ,pour sélectionner le personnel qui feras parti de l' embarquement, je me souvient de Mr. CUISINE, (un ami entre autre) qui gérait l' ensemble du personnel à embarqué , mon Père, lui, voulait beaucoup de monde , et Mr. CUISINE .!!!!!!! MOINS!!!!!!!d' ou, conflit d' intérêt....
J' ai beaucoup de menu des différents paquebots que mon père a fréquenté et aussi des médailles, et , les traditionnel photo avec les clients et la présentation des paniers en sucre......
Voila, tous ce que je pouvais dire de cette époque.Il me reste un grand regret, voire les images du FRANCE en INDE....
Aucun commentaire de ma part , ne pourras influé les gouvernement de cet ENORME GACHIIIIIIII............
Bien cordialement.



JEAN-LUC CRETEL
BRUGES - FRANCE
28/03/2008
Bonjour,
Embarqué le 12 juillet 1967 sur l'ANTILLE et le 14 Décembre 1967 sur le FRANCE
Ayant découvert votre site avec surprise et plaisir, si objectivement celui-ci est dédié au ""SS FRANCE "et dédié aux membres de l'équipage. Je suis surpris que personne ne témoigne du système dans lequel nous étions confrontés
La vie a bord comme "Mousse de Sonnerie " : En dehors de l'acceuil des passagers pour l'embarquement nous servions de valets aux garçons de cabine,répondre aux clients quand ces derniers sonnets, assurer le suivi, vidage des poubelles, aller chercher les glaçons pour le pastis pour ces chers cabiniers, nettoyage complet des cabines à chaque départ de client moyennant 2 à 5 dollars( pour les plus généreux ) pour 15 cabines, durant ce temps le pastis coulet dans les offices .
Mais le jour du débarquememt des passagers, comme par hazard,ils se trouvaient tous dans les coursives, pour attendre quoi? Devinez.



Pierre DEL LAGO
L'ISLE SUR SORGUE - France
21/03/2008
Gamin, lors de l'inauguration du FRANCE, je m'étais promis de naviguer sur cette merveille quand je serais "grand". J'ai embarqué début 1970, en réception 1° classe. Fabuleux souvenirs ; beaucoup de bons copains que je n'ai jamais revus. Guy JELENSPERGER, Rémy COCHET, etc.. où êtes vous ?
Et puis, la CGT s'en est mêlé : grève avant une croisière Tour du monde. 2000 passagers débarqués ; la majorité de l'équipage à terre, dégoûtés !
J'ai été appellé pour le Paquebot Antilles. Commandant KERVERDO, Commissaire SWINSCO. Du fait des événements, j'ai été propulsé Commissaire "Musique". Le Patrick Topalov de l'Antilles. De bons copains également, équipage, passagers, musicos "Los Romanticos". Début Janvier, le 8, à 14h, j'annonçais le "bingo". Un récif en fut le gros lot! Après le naufrage, retour sur le France. Le coeur n'y était plus. J'ai continué mes voyages au tour du monde, mais comme terrien.
Amitiés à tous.
Très cordialement. Pierre del LAGO



jacques dit (olivier) COLSON
st marie 66470 - FRANCE
15/03/2008
Reste t il en vie des anciens du salon de coiffure du "FRANCE" ?
si oui faites moi signe et ainsi qu'une femme de chambre qui se nommait "GIGI" qui etait du havre et ensuite a emmigrée a NEW YORK elle avait un fils qui faisait du sport et il s'appelait patrik je crois c'etait vraiment une bonne copine il y avait aussi une autre femme de chambre (je ne me souvient plus de son nom helas ) mais je sais que son mari c'est tuer en voiture qu' a eu la chanteuse ISABELLE AUBRET si une personne connaissait ses anciens du FRANCE faite moi signe par email mais quel dommage de ne pas pouvoir mettre des photos sur ce site ce qui faciliterai les recherche car on oublie facilement les noms mais pas les visages
colsonjacques@free.fr



ALAIN DACQUIN
AUXERRE - FRANCE
11/03/2008
J'ai navigué sur le FRANCE comme coiffeur en 1er classe, puis a l'équipage,en 1963 pour les salons JACY. Ensuite sur le FLANDRE,comme chef coiffeur en 1er classe sur ANTILLES, je l'ai quitte en 1968. que de merveilleux souvenirs. On ne peux pas oublier tous les amies de cette époque, les Musiciens,les Cdts "CROISILE" "DESPLAT" "TASTE" "ROBICHON"et les autres a qui je transmets mes amitiés .
QUELLE BELLE EPOQUE



Laura REVAH
LE HAVRE - FRANCE
09/03/2008
QUEL MERVEILLEUX SOUVENIR POUR MOI D'AVOIR FAIT LA TRAVERSEE LE HAVRE/NEW YORK EN JUILLET 1972 GRACE A MON PERE (ROLAND GAYDOU) MALHEUREUSEMENT DECEDE EN 2003 QUI ETAIT GARCON DE SALON EN 1ERE CLASSE SUR LE FRANCE ET QUI A NAVIGUE SUR LA PLUPART DES PAQUEBOTS DE LA COMPAGNIE GENERALE TRANSATLANTIQUE (FLANDRE, ANTILLES, LIBERTE, DE GRASSE ETC...)
JE ME SOUVIENS DE MM. HENNEQUIN, HAZARD, BARTH,KERLAU, DELAFOSSE.
J'AI ETE AUSSI EN COLONIE DE VACANCES AVEC LA TRANSAT DE 1962 A 1968 (LES ARDILLATS, ENTREMONT, CRUIX, PONTAUMUR). IL Y A SANS DOUTE DES PERSONNES QUI ONT PASSE DES SEJOURS EN COLONIE DE VACANCES. N'HESITEZ PAS A ME CONTACTER POUR EVOQUER DES SOUVENIRS INOUBLIABLES.... MERCI A TOUS ET VIVE LE FRANCE QUI A BERCE TOUTE MON ENFANCE.



jean pierre DUBOIS
poitiers - france
01/03/2008
j ai un ami qui a ete serveur en 1 cl de 65 a69 la plus belle periode de sa carriere si des personnes de son passage le reconnaisse.il a garde contact avec 2 ou 3 personnes si aussi il y aurait des photo merci pour lui car il est vraiment atriste du sort de ce joli pquebot merci de me contacter
duboisjean-pierre6750@neuf.fr



patrice HEBANT
St Léonard de Noblat - France
29/02/2008
A la recherche d'un ancien ami de l'équipage: Claude Federspield... Si quelqu'un a des nouvelles ou une adresse où le contacter... Me tenir au courant .... merci
patrice.hebant@gmail.com



ALAIN LECANU
FECAMP - FRANCE
28/02/2008
SALUT LES ANCIENS
Beaucoup de souvenirs à bord de ce bateau
J'ai navigué de 1966-1974 comme mousse puis garçon de salle à manger chambord. Je me rappelle 68 quand nous sommes rentrés sans les remorqueurs. Je viens de découvrir ce site et en le parcourant tous les souvenirs reviennent à la surface. Je m'apperçois alors que le temps défile. Je regrette beaucoup cette époque. Nous avons travaillé dur mais l'ambiance était au rendez vous.
J'ai reconnu beaucoup d'anciens.
SALUT à TOUS.



Nathalie FABRE
LE HAVRE - FRANCE
22/02/2008
Bonjour, je suis à la recherche de photos et de souvenirs de mon grand-père Louis FABRE qui a travaillé sur plusieurs paquebots (Flandres, De Grâce, Antilles, normandie, France) comme stewart, chef de rang et autre. Je recherche les même infos pour mon parrain Jean Cousin. Je sais que lui a travaillé sur le France aussi mais je ne sais pas pour les autres paquebots. Je possède pas mal de photos et d'articles de presse que je serais évidemment prête à partager avec vous. Je serais tellement heureuse de trouver quelqu'un qui ait conne mon "papy" et mon "tonton"... Je ne me fais pas d'illusion (né en 1912... décédé en 86) mais on ne sait jamais. Mille mercis d'avance!
laly632@hotmail.com



ALAIN LECANU
FECAMP - FRANCE
19/02/2008
souvenirs inoubliables entre 1966 et 1974 à bord de ce grand navire qui a représenté la France dans le monde entier.
Bonjours aux anciens qui peut être me reconnaitront.



sylvie
la tremblade - france
18/02/2008
j'avais 9 ans en mai 1965 quand j'ai eu la chance de faire la traversée New-York / Le Havre à bord de ce paquebot mythique, "Le France". mes grands yeux de petite fille étaient tout écarquillés : quitter New-York, voir la ville devenir toute petite, puis juste un point et plus rien que l'océan. cinq jours de traversée, une impression d'être hors du temps, ailleurs... puis l'escale à Southampton, avant d'atteindre le Havre. j'ai gardé les menus de cette traversée, et surtout un souvenir inoubliable. Je l'ai revu à Miami en 1980, il ne s'appellait plus Le France, mais le Norway, mais il était toujours aussi majestueux .



Alain LECANU
Fécamp - France
16/02/2008
J'ai passé une partie de ma jeunesse sur ce magnifique bateau. Je suis embarqué en août 1966 comme mousse de sonnerie après la sortie de l'EAM du Havre. Ensuite j'ai fais l'école hôtelière de la transat en 1968 et je suis embarqué de nouveau comme garçon de salle en classe touriste et ensuite j'ai terminé en 1ère classe. Que de souvenirs j'en ai gardés! je suis débarqué en 1974 avec regrets car je savais que ma carrière sur ce navire se terminait et sachant que le désarmement était proche. Encore aujourd'hui, je pense à cette période qui m'a vraiment collé à la peau.
ce serait avec plaisir de reparler de cet époque avec les anciens collègues. N'hésitez pas à me contacter.
alainlecanu@orange.fr



FRANCOIS DUPIECH
MARLY LA VILLE - FRANCE
15/02/2008
Souvenir avec ma famille d'une traversée en Juin 1970 entre New-York et le Havre à bord de ce paquebot qui fut le meilleur VRP flottant de notre pays et d'une certaine French way of life.
Patrimoine maritime de notre pays, considéré comme un simple objet de consommation, il restera pour moi un objet d'excellence.



gilles BOUTROY
le havre - france
28/01/2008
bonjour a tous !
eleve a l'eam du havre annee 71 / 72 je recherche les copains de l'epoque ... ensuite embarque comme mousse de sonnerie jusqu'a la fin de notre "france"... vraiment trois de mes meilleures annees pleines de souvenirs ...quelques noms au hasard restes dans ma memoire :van durme , le nahennec ,coutenceau , le floc'h , roy etc...
mosieur gevel , notre super maitre d'hotel et professeur a qui l'on doit tout notre savoir hotelier... enfin a tous mes cabiniers et " femmes de menage " de l'epoque , j'envoie tous mes meilleurs souvenirs ! c'etait au " u " centre !
amities a tous.
ps:suis toujours au havre. si par hasard qqu'un voulais me joindre sur le net : boutroy.gilles@free.fr



Thibault CHEVALIER
Nantes - France
27/01/2008
Bonjour à tous celles et ceux qui me liront.
Tout d'abord, je tiens à adresser toutes mes félicitations et tous mes remerciements aux animatuers de ce site particulièrement remarquable par la richesse des photos et des informations détaillées qu'il offre sur le France.
Je suis le fils d'un ancien ouvrier des chantiers de l'Atlantique. Mon père a participé à la construction du France, et c'est resté le navire dont il est le plus fier. L'oeuvre d'une vie. En assemblant ce géant des mers, lui et ses compagnons ne construisaient pas un simple paquebot. Ils construisaient ce qui devait être la vitrine de la France, le reflet du savoir-faire technologique, de la culture et de l'art de vivre de tout un pays. A cette époque là, ces mots avaient encore un sens...
Je n'ai pas connu la construction du France. Ni son lancement, ni son désarmement. Mon premier souvenir de ce paquebot date de 1979, lors de la vente du France à la NCL. J'avais alors sept ans et, pour la première fois de ma vie, j'ai vu mon père pleurer. Je me souviens encore des images du journal télévisé, commentées par Léon Zitrone. Je me souviens de la foule des havrais massés et regardant le long navire les quitter. Je me souviens de la sirène du France, à laquelle les autres bateaux ne répondent pas... Le France est parti, et mon père le pleure, presque comme on pleure un enfant.
Les années ont passé et, à mon tour, j'ai appris à connaitre et à aimer le France. J'ai amassé au fil du temps de nombreuses photos du navire et de nombreux objets ayant été utilisés à son bord. Voir un jour le France de mes yeux est devenu l'un de mes rêves de gosse. Et ce rêve, j'ai fini par le réaliser en 2001.
Cette année là, mes parents fêtaient leurs 50 années de mariage. Mes frères et soeurs et moi-même avons alors décidé de leur offrir une croisière sur le France, devenu Norway. Le départ avait lieu à Marseille et le paquebot devait parcourir toute la Méditérannée. J'ai conduit mes parents jusqu'à l'embarquement, et j'ai réalisé mon rêve : voir le France, le toucher des yeux comme l'a si bien écrit un autre intervenant.
L'émotion ressenti à cet instant est indescriptible. Il avait beau avoir 40 ans, il était encore splendide et fier. Il semblait invincible, "presque aussi fort que l'Océan". Ce jour là, à mon tour, j'ai pleuré devant le France, et je me suis promis de faire un jour une croisière à son bord. Un jour...
Malheureusement, les évènements tragiques que l'on connait, le manque de volonté de nos dirigeants (malgré leurs belles promesses) et le souhait de la Star-Cruise de voir le paquebot détruit (sans doute pour détruire les preuves d'un coûteux procès) ont eu raison de tous les efforts déployés pour tenter de sauver le France, notre France.
Après une lente agonie dans les eaux asiatiques, le paquebot est désormais la proie des ferrailleurs indiens, pauvres hommes qui ne voient en lui qu'un moyen de survivre dans leur misère, sans se douter qu'à des milliers de kilomètres un père et son fils, et tant d'autres sûrement, pleurent celui qui restera à jamais le plus beau transatlantique jamais construit, et l'un des plus beaux symboles de la France, pays qui l'a pourtant trahi sans ménagement...
Adieu mon France, repose en paix...



Pierre ROUCHé
Anduze - France
23/01/2008
salut aux anciens, j'étais un des 83 garçons de la salle à manger des touristes du 3 février 1962 à octobre 1962...pour ceux qui ont connus cette période..sans commentaires...!!!
j'ai quelques photos de cette période, j'aurai aimé les joindre mais votre système ne le prévoit pas...!!
vous pouvez me contacter si cela vous intéresse, il y a deux photos d'exercice d'abandon à new-york...déjà on nous entrainé à abandonner le navire...!!!
amicalement
Pierre



Michel LECANU
Douai - France
20/01/2008
Bonjour,je viens de découvrir ce site qui m'a surpris par le nombre et la qualité des commentaires et souvenirs. J'ai navigué de 1959 à 1964 à la TRANSAT.tout d'abord mousse de sonnerie sur L'Antille,Le Flandre,une croisière américaine en décembre 1962 sur le Liberté avant de partir comme il était de coutume,à l'école Hotelière située ans les locaux de L'armement(pour ceux qui connaissent).Au cours de cette formation,nous devions passer par le navire Amiral c'est à dire LE FRANCE.C'est ainsi que j'ai embarqué le 12/11/1962 sur ce MAGNIFIQUE NAVIRE,j'ai une nouvelle fois participé a cette croisière Américaine;je suis retourné sur Le Flandre après avoir obtenu mon diplome,Grande Fierté;J'aimerais retrouver des collègue de cette époque surtout mon ami CHRISTIAN FOLOPPE;Mon frère Pierre a aussi navigué su les mêmes navires.Come tous,il ne me reste que de merveilleux souvenirs.Ah si l'on pouvait revenir en arrière!!!!!
Amitiés et merci




morlaix - france
20/01/2008
Bonjour à Toutes et à tous,
Ces quelques mots pour vous dire que cela m'a fait chaud au coeur,de voire tous les noms d'amis qui defilaient sur ce site du FRANCE dont je garde de merveilleux souvenirs
Je suis Viviane Vernet-Harran,ancienne blanchisseuse embarquée à bord de 1963 à 1969,mariée avec jean pierre Harran qui était cuisinier à bord
Evidemment j'ai bien connue Lili D,Huguette,Gigi,Ty Masson,Nicole Morisse,M Pernod ,Bizien,Jacky Debord,ect...
Amitiés à tous
jpharran@gmail.com



Andre BILLON-TIRARD
Montreal - Canada
12/01/2008
Bonjour
je recherche un collegue qui a travaille sur le France son nom est Gerard Rebillion nous avons travaille a Lhotel Intercontinental de Geneve, je n'ai plus eu de nouvelles depuis 1976 ou il travaillait a Londres.
Si vous aviez des nouvelles contacter moi.
Merci
abillontirard@yahoo.com



Christophe BRUSCHI
LYON - FRANCE
05/01/2008
Bonjour, je suis le fils de Christian BRUSCHI qui a travaillé à la Transat et a notamment été commissaire de bord sur le France.
Mon père, qui est malheureusement décédé en 2006, gardait de très bons et joyeux souvenirs de cette époque.
Je remercie tous ceux, membres du personnels ou passagers, qui auraient connu et apprécié mon père et voudraient bien m'apporter leurs témoignages et anecdotes, même très courts.
Très Bonne Année 2008 à tous.
Christophe BRUSCHI
christophe.bruschi2005@wanadoo.fr



Genviéve MONTAUDON
Bannalec - BRETAGNE
23/12/2007
j'avais à peine 20 ans, le FRANCE venait juste de sortir des hangars du chantier de l'atlantique. Avec les paroisses de St Nazaire, nous avons eu le privilège et l'honneur de chanter une messe pour les malades, retransmise à l'époque par "Radio Rennes" je crois... nous étions a bord de St christophe(un bac qui faisait la traversée St Nazaire - Mindin ) j'en garde un souvenir "grandiose" la foi de mes 20 ans et en fond le FRANCE que peu de gens à l'époque avait vu. Puis quelques semaines après (peu dans mon souvenir) ce sublime paquebot en cale sèche. Que de photos vues et revues chez les artistes photograhes de St Nazaire. j'ai maintenant 67 ans et je pleure lorsque l'on évoque son nom. Certe, SADOU l'a évoqué avec beaucoup de rage et de tendresse et je suis d'accord avec lui : "ne m'appelez plus jamais France, la France elle m'a laisser tombée". 57/58 les grêves et malgré tout ce sublime batiment qui a je crois renforcé l'esprit d'équipe des Nazairiens. ce contact ce soir à la veille de Noêl parce que nous avons vu un reportage (idiot) sur les croisières et que mon époux a voulu me dire qu'il connaissait, mieux ce magnifique BATEAU que moi, dont il fut mon but de promenade pendant des semaines. tombée sur votre site par hasard, mais surtout par rage de revoir des images et information sur le FRANCE je vous remercie d'exister.
G Montaudon



Stéphane LHERMITTE
Le Havre - France
17/12/2007
Bonjour à vous tous !!!
Mon père (PASCAL LHERMITTE))naviguait sur le FRANCE et l'ANTILLE , si vous le connaissiez ou si vous avez des photos ou autre vous pouvez me contactez sur mon mail.
Et oui c'est bientot noël !!!!
stephofofs@orange.fr



Christian COUET
Elne 66 - France
10/12/2007
Apres Antilles,J'ai navigué sur Le France de1963 a 1966 en sam 1 cl avec des noms: Fafin Daniel,Duclos François Legrand Christian,Totor? Cuelle,Kuhn,Jo Albrand,Logel, Casanova,Belliard etc...
Je suis sur la photo de la brigade de 1965.
je souhaite des nouvelles.merci.
Christian.
couetchris@free.fr



DENIS REGAU
LE HAVRE - FRANCE
08/12/2007
SALUT A TOUS
J'AI NAVIGUE SUR LE FRANCE DE 1965 A 1967 ET JE DOIT DIRE QUE LA FRANCE A VENDUE SON PAQUEBOT QUI REPRESENTAIT SON IMAGE
J'AI FAIT L'ECOLE MARITIME DE 1964/1965 FACE AU PORT DES REGATES
LA TRANSAT A ETEE LES PLUS BELLES ANNEES DE MA JEUNESSE ET LE PLUS BEAU SOUVENIR LE VOYAGE AU QUEBEC EN 1967 DANS LES MOIS A VENIR L'ECOLE SERA DETRUITE POUR DES APPARTEMENTS DE LUX
J'AI BEAUCOUP AIME LIRE CES PAGES
A BIENTOT..........



jean jacques SéNéCAL
le havre - france
06/12/2007
bonjour
Comme beaucoup d'entre vous ,j'ai grandi avec la cie gle transatlantique.Mon père a effectué toute sa carrière professionnelle dans cette grande maison en tant que personnel sédentaire ,au calorifuge sur les paquebots de la transat et bien sur le France,et dans l'atelier de voilerie.J'ai fait toutes les colonies de vacances de la transat (ardillats,bayonne,vevey en suisse...)Sacré souvenirs!!!Et comme cela ne suffisait pas je me suis marié avec une femme dont le père a travaillé toute sa vie à la transat comme facteur d'armement(Maurice pontif) Malheureusement ,ma belle mère, dernière survivante vient de décéder.Nous avons retrouvé dans ces papiers deux "actions" de la transat datant de 1957 et 1958 j'aurai souhaité savoir si quelqu'un pouvait me donner l'adresse d'une personne qui pourrait me renseigner sur ce genre de titre (qui n'a surement plus cours). mais c'est histoire de....
Merci d'avance.jjevesenecal@yahoo.fr



david ANDRE
landerneau - france
01/12/2007
le plus beau gachis du debut du 21EME SIECLES !un bateau qui peu encore tenir au minimum 25 ans avec une bonne assistance technique et un petit budget de jouvance ! surtout que la double coque n a apparament pas trop mal vieillie . ayant le plan de Pierre PARRETON depuis un petit moment la vieille dame n a plus beaucoup de secret a dévoiler cela reste a voir sur le terrain ... un petit chantier pour des techniciens motivés et compétents !
vente en dollards aux norvegiens est de .... alors deja amortis combien de fois .... avis a bon entendeur
DK7A



michel OWCZARZAK
montrejeau - france
01/12/2007
je suis un amoureux du france et mon beau pere a fait toute sa cariere sur les bateaux dont un paquet d'annee sur le france (RAYMOND COARASA intendant ) si quelqun se souvient de lui contacter moi cela me fera plaisir
helene.coarasa@orange.fr



Raymond DOURRET
42320 Cellieu - France
26/11/2007
Nous avons eu le privilège, mon épouse et moi, de faire une croisière en Méditerranée. C'était en Mai 1999. Le "France" s'appelait alors "Norway". Mais, à bord il y avait toujours l'âme du France.
Ce fut une semaine mythique chargée d'émotion. En voulait-il à son pays d'origine qui l'avait trahi? Un incendie à bord, au large de Barcelone mit fin à notre voyage.
Ce fut, malgré tout, un grand moment de bonheur. Cordialement à tous ceux qui, comme nous, ont, un jour, rêvé sur ce fantastique navire.



Stéphane HANS
Halanzy - belgique province de luxembourg
23/11/2007
je trouve trés triste de coupé ce paquebot dans un pays que est pas le sien il aurais du mourire sur son sol natale et je trouve malheureux de coupé ce geant des mer avec aucune pitié s'est avec un grand regret que je vois finir se grand bateau dans la férail comme une vulgaire voiture se n'est pas les honneur qui manque pourtans pour se navir il a fait beaucoup de bonheur a bien de personne et voila comment il fini s'est un scandal et comme toujours s'est a cause du frique je suis trés triste pour se paquebot
merci



corinne CHAVE
bx - belgique
16/11/2007
C'est au nom de mon papa,Chave michel,et de mon grand-père chave philippe,tous deux sur le France !! que je laisse mon mail..je suis sur que mon père serait heureux de retrouver d'anciens bourlingueurs des mers...je laisse également une petite place pour dédé chapelle!!!
corinnechave@msn.com



laurent CHATTé
plerin - france
03/11/2007
Bonjour, je recherche des informations sur Mr CAMPION jean (mon grand père ), il a navigué sur le France en tant qu'imprimeur typographe (d'après certaines sources ), mais aussi sur le Colombie (20 ans de navigation ), malheureusement, je n'ai aucun documents le concernant, aussi son frère CAMPION Francisque ( 40 ans de navigation ).
Merciapacabar22@hotmail.fr



françoise JAUNET
bourg lastic - france
28/10/2007
juste pour vous dire à toutes et à tous combien je suis impressionnée par vos talents , votre travail accompli dans les règles de l'art sur cet élégant paquebot . je fus trés fière lorsque j'étais jeune d'avoir mon oncle faisant partie de cette magnifique brigade de cuisinier ; hélas il est décédé en 1987 , le 14 novembre , il s'appelait Paul Robin. Peut être l'avez vous connu ?
fetjl.jaunet@wanadoo.fr



Serge
Mulhouse 68100 -
21/10/2007
"J'étais un "jackpot" gigantesque
J'emportais des milliers d'amants
J'étais la France qu'est-ce qu'il en reste
Un corps mort pour des cormorans"
Ma première tôle a été posée il y a 50 ans le 7 octobre 57 (c'est ma fête) je n'ai pas eu mes noces d'or et je n'aurai même pas un bel enterrement. Je vais finir désossé, découpé, arraché comme un vulgaire morceau de viande sur l'étal d'un boucher.Pourquoi n'ai-je pas connu la fin du Titanic? un iceberg aurait été plus héroïque pour ma fin que des crève-la-faim qui me découpent au chalumeau!!Et dire qu'on m'a pourtant baptisé au champagne!, j'ai grandi et vécu au milieu des célébrités. Ma première sortie m'a fait connaître une consoeur, la Statue de la Liberté à New-York, et quand je suis passé devant elle, le 8 février 1962, c'est le bras au ciel qu'elle m'a accueilli, moi le Roi des Océans. J'étais beau,très beau. Les femmes se donnaient dans mes bras. Elles mettaient leurs plus belles robes pour moi, leur meilleur parfum, elles accompagnaient des hommes riches, très riches, trop riches. Elles dînaient, dansaient, bref, elles faisaient la fête tous les jours. La nuit elles faisaient l'amour en pensant à moi car, quand elles entendaient ronronner mon immense coeur elles se savaient en sécurité à bord. Et puis un jour, la France m'a laissé tomber comme elle l'a déjà fait avec le concorde et heureusement que la tour Eiffel est bien ancrée dans le sol...
J'ai été expulsé de la france comme un malpropre et je lui fais honte. Pourtant vous en avez gagné des milliards de dollars sur mon dos! Oui, cette France qui a les yeux plus gros que le ventre. Cette France dont les usines achètent aux asiatiques et c'est là-bas sur une plage des côtes indiennes que j'attends désormais l'heure de mon exécution parce que vous m'avez condamné à mort et je finirai ma vie comme d'autres bateaux l'ont finie, sous des chalumeaux d'ouvriers qui seront payés quelques dollars par mois. Quel honte pour moi le multi milliardaire des mers du sud.
Serge (Habitant du Havre de 74 à 77)



Francis LEBAST
ST MALO - FRANCE
18/10/2007
J'ai mis un message le 29/04/2006 mais depuis cette date, mon adresse email a changé, c'est désormais : guilebyl@wanadoo.fr.
Ceux qui me reconnaissent peuvent prendre contact avec moi par cet e-mail.
A bientôt



dominique SALMON
viennne en val - france
12/10/2007
je suis ancien cuisinier sur le france j'ai embarque le 31 juillet 1969 j'avais 18 ans sur suis rester à le compagnie juqu'an 1974 j'ai des tres bon souvenirs sur ce paquebot de légendre
mon premier voyage je l'ai fait aux oeufs avec mon chef de partie qui ce momé robert et je me souviens avoir cassés 27000 oufs dans le voyage le havre new york j'ai été chef de garde et mon premier service de garde avec les commis nous avons a cuire 120 gigots et 450 canardsque de bon moments passé a bord c'était dur me j'aimais mon métier de cuisinieret j'ai toujours car j'ai créé en auberge en sologne et je suis toujours au fourneau et beaucoup de souvenir en decor dans ma salle de l'auberge le chel Lehuedé le second etait Foch je n'ai plus souvenir des noms
si vous passé près d'Orléans : AUBERGE de vienne, 2 route d'Orléans - 45510 vienne en val

le dernier Open de Tennis d'Orléans au mois de septembre 2007 une soirée a été donnée sur le thème "LE FRANCE" ou j'ai assisté dans un beau decor de paquebot
oui toujours de la nostalgie de ses beaux voyage et ses merveilleux repas de gala
tristement votre du sort de ce roi des mers
dominique




Patrice HEBANT
St Léonard de Noblat (87400) - France
07/10/2007
Ancien Garçon d'Etage 72/73 c'est avec nostalgie que j'ai parcouru ce site...Qu'est devenu mon meilleur copain de bord : Claude FEDERSPIELD ? Si quelqu'un le sait, qu'il me donne de ses nouvelles. Sinon, comme vous tous dans ces témoignages je trouve intolérable que notre ancienne "fierté Française" parte à la casse...
Amitié à tous



JC
-
06/10/2007
Bonjour,
Je n'ai pas de témoignage mais je suis plutôt à la recherche d'infos. En effet je viens d'acheter un couteau de cuisine en acier et manche en bois, sur lequel est gravé LTP en majuscule. Il fait environ une quarantaine de cm de long.
Selon le vendeur, il aurait appartenu à un chef cuisinier ou patissier à bord du France. Peut être que LTP sont ses initiales ?

Si vous avez des infos à me communiquer, si vous connaissez le personne je suis preneur.
Cordialement.
JCP
peresj@ds-s.com




Jean- Claude SOREL
Dieppe -
24/09/2007
BONJOUR A TOUS les anciens du FRANCE

En parcourant tous ces témoignages, j'ai sursauté a l'apparition de noms connus à une certaine période et beaucoup de souvenirs sont remontés, surtout à l'époque où nous étions 32 avec le même uniforme rouge et noir plein de boutons argents.
Je me souvient des appareillages où le fier vaisseau arborait a son mat radar le pavillon nationnal bleu blanc rouge dont il avait le nom et a côte celui de la Cie Gle Transatlantique.
La double note sourde de la corne a brume résonne encore dans ma tête et je vois la ligne de BELL-BOY au bastinguage de la plage avant et le commandant sur l'aileron tribord donnant les ordre de la manoeuvre avec les abeilles qui s'affairaient a l'avant et a l'arrière du géant et encore et encore !

Il était splendide ! C'était en 1963 quelle époque

Pour info a ceux qui me reconnaitrons :
Ecole rue de l'ALMA
Septembre 1962/mai 1963
Embarquement FRANCE juin 1963/64 ensuite FLANDRE et bien d'autres jusqu'a la retraite.

Si vous désirez me contactez pas de problème.Quelques noms : Kenny, Lecanu, Ebran, Tanguy, Denis, Jegou, Letroadec, Soulis, Tesnière, Bourdon et encore d'autres !!!!!

Salutations
SJC sorel.jean-claude@neuf.fr




Valérie BAREL
Montauban - France
12/09/2007
Bonjour à tous,
J'avais cinq ans en 1967 et j'habitais Cannes. Aussi lorsque le France venait y faire escale, nous pouvions l'apercevoir depuis la cour de mon école apparaître graduellement depuis l'horizon. Une fois ancré, j'ai eu le privilège de pouvoir en faire le tour à bord des petits bateaux pour touristes prévus à cet effet.
Je peux vous dire que la ligne et la taille de ce chef d'oeuvre, m'ont laissé un souvenir d'émerveillement in comparable. Aujourd'hui, ce qui devrait être préservé comme une magistrale pièce d'art de notre patrimoine, va être démantelé à l'étranger, tel un vulgaire cargo quelconque. Je pleure !!!!!!!!!

Pauvre FRANCE !




Patrick THOMAS
LE HAVRE - FRANCE
31/08/2007
Je viens de prendre connaissance de votre site sur france qui reste pour moi un paquebot merveilleux.
J'ai eu la chance de navigué de juin 1967 à janvier 1971 d'abord comme mousse de sonnerie, puis garçon d'étage et ensuite commis de rang en salle à manger classe touriste.
Je souhaite le bonjour aux anciens et je recherche Jean Madec ( salle à manger 1ère classe), merci de me donner des nouvelles.
Dernier message que j'adresse à Mlle Falempin : j'ai effectivement connu votre père Patrick lors de mon premier voyage vers New-York.
THOMAS-AOS-LE-HAVRE@wanadoo.fr



Didier
clermont-ferrand -
24/08/2007
Je viens de lire certains témoignages sur "LE PAQUEBOT-le LINER" par excellence que fut " FRANCE ". J'avais 10ans quand je l'ai vu pour la 1ere fois en 1967 à quai au Havre.
A cette époque c'était presque miraculeux pour un auvergnat de pouvoir "toucher" des yeux cet inoubliable navire. Toute ma jeunesse a été bercée par ce paquebot. Il n'y a pas de mots pour dire ce qu'il representait ce qu'il dégagé de puissant, d'élégance, de raffinement. Il était l'ambassadeur tout temps de notre pays.
Je l'ai revu sortant du chenal de Miami un jour d'août 1997. Il avait un peu changé mais il était toujours "Le FRANCE". Nous l'avons regardé passé majestueux sans bruit. Quelle tristesse.... Nous ne le reverrons que dans nos mémoires..

Adieu FRANCE. Tu as été une partie de notre vie.




yves GILG
metz - france
11/08/2007
Très beau paquebot. Je suis passé à côté en mai 1972. J'avais 8 ans mais son image ne m'a jamais plus quitté. Je voudrais aussi que l'on sauve ce magnifique fleuron francais. Merci à tous pour vos témoignages.



NICOLAS
78 - FRANCE
09/08/2007
LE FRANCE JE SUIS ALLER LE VOIR AU HAVRE EN 1998( SOUS LE NOM NORWAY A L'EPOQUE )sous la peinture bleue à la proue sous Norway on pouvais encore lire FRANCE.
Née en 1970 le FRANCE pour moi représente encore l'âme de tous les Français et l'emblême de la France.
Pourquoi ne l'avons nous pas classé monument historique LE FRANCE, le Concorde et pourquoi pas LA TOUR EiFFEL ecrivons au president sarkosi pour qu'il fasse revenir LE FRANCE rapidement avent qu'il soit vraiment trop tard. NICOLAS



Michèle BOSSIERE
BORDEAUX - FRANCE
16/07/2007
Bonjour à tous ceux qui ont eu la chance de travailler à bord du "FRANCE".
Je cherche des membres du personnel qui auraient connu l'un des barman, "Roger THERY"....ami de mon père. Grâce à lui, au cours de mon adolescence, j'ai pu visiter plusieurs fois ce merveilleux paquebot au Havre.
C'était fantastique !
Merci à ceux qui se feront connaître.
Michèle Bossière mjuste@tele2.fr



GEORGES GOERES
CRECHES SUR SAONE - FRANCE
06/07/2007
Bonjour,
Ayant navigué sur ce magnifique paquebot, je suis bien triste du sort qu'on lui reserve.
Je recherche des photos du paquebot dans toutes les escales du monde pour mon livre personnel.
J'ai changé d'Email depuis la derniere fois.
Merci à tous, cordialement
GG goeresgeorges@neuf.fr



tagzout A
bejaia - algeria
11/06/2007
J'ai embarqué sur "France" au lendemain de sa croisière inaugurale et j'ai débarqué fin Mai 1967 après notre voyage au Canada (Québec - Montréal pour l'Expo Internationale.
Beaucoup de souvenirs, beaucoup de travail, beaucoup de chance d'avoir été un modeste acteur de cette grande aventure. Beaucoup de paysages dans les yeux et la mémoire, la célébration de mon 18ème anniversaire lors du Carnaval de Rio, la traversée de Chypre en taxi durant la guerre Cyprio-Turque entre Limassol et Nicosie, un lever de soleil sur la Corne d'Or à Istambul, un fabuleux diner au Majestic de Cannes, une visite et traversée du Canal de Panama (en train , pas avec le France !!?)
Maintenant, si je suis toujours Français, je suis aussi Citoyen Américain et vis à Los Angeles remarié avec une Coréenne. La vie et ses aventures quoi, pas toujours facile mais toujours passionante.
Mon premier Pacha : le Cdt Croisille était le père d'un de mes anciens collègue de classe au Lyçée François Premier où se trouve maintenant ma jeune nièce.

La roue tourne, vive les voyages et le cosmopolitisme. Il n'exite pas d'étranger, seulement des gens étroit d'esprit.




alain VISCART
henin-beaumont - france
07/06/2007
Je recherche les copains mousses des annees 73-74.
KLibre62110@free.fr



frederic RIOU
riec sur belon - france
12/05/2007
Anciens et passionnés du france.....dans le cadre d'une expertise, je suis à la recherche de photos de differents musiciens du France, surtout celles où l'on pourrait voir les saxophonistes. Vous êtes vraiment les seuls à pouvoir m'aider, d'avance merci et continuez à faire vivre ce bateau, même si ce n'est que dans vos coeurs



MICHEL SERRET
PERPIGNAN - FRANCE
10/05/2007
Salut a tous les cuisiniers,
Te rappelle-tu de moi, Serret Michel, premier commis saucier ? Mon chef était Monsieur Lelouette, nous avions comme chef de brigade monsieur Jacques Bergan de Castelnaudary, puis je suis passé chef de parti sauce pour les deux tours du monde de 1972 et 1974, j’ai aussi navigué sur l’Antille (échoué, brulé) un seul blessé léger, un pompier, OK , puis rappelle toi celui-ci a été remplacé par le De Grasse (ex : Bergen Fiord-Norvégien).
Là j’étais rôtisseur, demi chef de parti avec Gérard Zasso, qui lui s'y tua de ses nouvelles, et bien je peux te dire qu’il a ce jour exploite son propre restaurant « Chez Zasso » à Toulouse rue Bayard ; quand a moi en 1977 j’ai, avec la prime de licenciement, ouvert un pub Anglais au Havre, quartier saint François au 40, rue du General Faidherbe à 100 mètres des autorités portuaires (la maison Bleu) et en 1987, j’ai agrandi celui-ci d’un steak house a l’Ecossaise (T-BONES STEAK, SIR LOIN STEAK, etc. ….etc.…. )j’ai exploite l’ensemble (1 mars 77 au 28 novembre 96)
Je suis actuellement du côté de Perpignan (66) et depuis (le 01.07.06), je suis en près-retraite,(OUF , OUF,OUF) 44 ans de Job en restauration donc moi j’ai 59 ans (né le 09.11.1947) et l’intention de finir et de profiter de celle si , un MAX et peut être (l’Espagne ou Cuba) Levras Jean Pierre chef de parti aux poisson de valence (Drome) décédé. Lelouette Michel chef saucier ,décédé, Masson (Le Breton) décédé, quand a moi je regretterais toujours l’arrêt de notre grande maison qu’était NOTRE France quand aux nombreux collègues chaleureux (361 cuisiniers) avec qui nous avions TOI , MOI,ET CEUX qui sont « PARTIS » jusqu’en 1996, j’en ai revus au moins ,une quarantaine qui ont continué a naviguer sur divers Cargos mixte de différentes Compagnie Maritime et OF SHORES en Norvège. Que deviens tu ?? car je t’ai bien connus surtout si je ne me trompe pas, on était souvent au buffet des premières classes qui se passe pont piscine arrière, et je pense que tu as travaillé aussi a la cuisine équipage ou au garde manger, erreur peut être, car depuis le temps a passe, j’ai quitte le France jusqu'à la fin (rappelle toi que l’on avait pendant pas mal de temps obstrue l’entrée du chenal du port du Havre puis nous avons été contraint de mouiller l’ancre par la suite du cote soit (fasse calvados ou Bretagne, que les bateaux de pèches nous amenez l’avitaillement)etc.…etc.…mon fils a trouve ce site et ce jour en le parcourant je t’ai reconnu, je te pris avec beaucoup d’émotion que sur ce site il y a une page de notre vie professionnelle qui devrait aux noms de ceux qui sont encore des nôtres et de ceux qui sont disparus de pouvoir ENFIN que de tout ces témoignages devrait figurer soit au nom d’une future association (loi de 1905) de tout ceux qui ont été membres de la C.G.T ET C.G.M y soit inscrits !! (QU’EN PENSES TU) pour ma part si d’autres collègues de cette épopée voudrait ce joindre a nous je suis prêt a m’engager ; c’est avec grande émotions que je me permet de t’associer a ma très grande et chaleureuse considération ,tres cordialement
« « « MICHEL ,DIT IXIT (MAX) A BIENTOT DE TES NOUVELLES » » » : serret.patrice@wanadoo.fr



Evelyne DESSE
paillet - France
07/05/2007
C'est un trés beau, magnifique paquebot, et il trés regrettable qu'il ait fini de la manière que nous connaissons tous. Où est-il maintenant ?
Je sais que son entretien était trés élevé, et la France a été obligée de s'en séparer, la Norvège l'a repris, quel mauvais sort a t-il eu car les Norvégiens n'ont pas fait mieux. Néanmoins, cela devait être meveilleux d'être à bord, de prendre son temps pour qu'il fasse sa traversée. J'aurais voulu le visiter, pourquoi l'Etat Francais ne l'a t'il pas laissé à quai pour en faire un lieu de visite; je suis certaine qu'il y aurait eu de nombreux visiteurs. Quel dommage.Tout à une fin.
Cordialement.
Evelyne



Jacques VAILLANCOURT
Québec - Canada
03/05/2007
Bonjour à tous,br> Demeurant à Lévis, située en face de Québec, le matin du 6 mai 1967, je fus réveillé par un branle bas occasionné par l'arrivée du FRANCE à Québec. Il était en route pour accoster un peu en amont. Il filait quand même à un bon train lorsque j'ai pu le photographié de mon domicile alors qu'il passait dans la ligne du Château Frontenac.
Cordiales salutations.
Jacques Vaillancourt.
vailcour@yahoo.ca



Roger DESROCHES
Chatillon sur chalaronne - FRANCE
30/04/2007
Cuisinier sur le FRANCE en 1969, je souhaiterai avoir des nouvelles des anciens de la brigade dont j'ai eu la chance de partager cette merveilleuse aventure.
DAVID3CO@FREE.FR



Claude GIUSTI
Paris / Valencia - France / Espagne
31/03/2007
Né en 1933(a Bolbec) je n'ai que visité "Le France " au Havre mais de 1950 à 1958 j'ai fait parti de La Cie Générale Transatlantique (French Line ): Après 1 an d'ecole d'apprentissage maritimedu Havre j'ai embarqué comme mousse de sonnerie (Bellboy) lors du 1er voyage du Liberté(Le Havre New York) ex Europa (donné en dommage de guerre)puis garçon de salle à manger surle "Colombie"(ligne des Antilles)ensuite garçon de bibliothèque "Flandres"(Le Havre New York)et autres emplois sur des cargos et bananier(Garçons d 'officier,garçon de passagers )
J'ai quitté la marine en 1958 pour "monter à Paris "où j'ai composé des chansons en grande partie inspirées par ma vie de marin(déposées à la Sacem )que je chante moi-même. Voici quelques titres "Bellboy", "Le temps des cargos", "De l'Ocean jusqu'au rivage". "Face à la mer", "En haut de la Falaise" ,"Le Havre sous les bombes ","Mais moi de l'équipage" "La Havre tout entier" "Le Fantome de Dieppe ","Le Reste à terre " etc etc que je peux envoyer par Courriel en MP3
Voila peu de témoignages sur "France " mais plus sur La CIe Génerale Transatlantique avant le "France "chanté par Michel Sardou claude.giusti@ono.com



André OLLIER
Tracy sur mer - France
30/03/2007
Naviguant transat 1946 - 1967 sur DE GRASSE - ILE DE FRANCE - LIBERTE - FRANCE S A M 1ère classe maître d'hotel. coletteollier@orange.fr



patrick TISSEYRE
roullens - france
15/03/2007
Je suis le cuisinier du foyer restaurant de la commune, j'ai comme client Mr Maury Louis cuisinier sur L'ÎLE DE FRANCE ,puis sur LE FRANCE de 1962 à 1967, il a travaillé sous les ordres du chef LEHUEDE. Nous allons lui fêter ses 90 ans au mois de juillet, je recherche des photos des cuisiniers du France et de l'Île de France,de cet époque,malgré son âge Mr Maury reconnaît les gens sur quelques photos que j'ai pu trouver sur internet.
Merci d'avance pour lui.
patrick.tisseyre11@wanadoo.fr



Mathieu GAGNIèRE
st medard en jalles - France
14/03/2007
Mon grand-père Claude CHABRUT était garçon de carré sur le France durant les années 1970-72. Malheuresement il n'est plus de ce monde depuis Juin dernier. De on vivant il me disait qu'il me ferais voir ce paquebot lors de ses escales au Havre mais il n'en pas eu le temps.

J'aimerai savoir si une personne de votre entourage qui était sur ce paqubeot se souvien de lui durant ces deux ans !
Merci
lysander33@hotmail.com




Jacques DELHAYE
Châteauponsac - France
25/02/2007
Merci pour la présence de ce site, SS France, comment ne pas mettre quelques lignes pour honorer ton nom et les souvenirs d'une époque, d'un métier.
Embarqué sur le France en juin 1970 après l'EAM du Havre, Mousse de Sonnerie pont principal AV après un CPH Transat, commis de salle à manger... quelques bonnes années sur le De Grasse...
Et la vie sans lui... Mais aujourd'hui encore, je pense à ces journées de tarvail où le matin j'étais heureux de retrouver nos clients... Un métier...
Une suggestion, ce site pourrait-il accueillir des photos avec commentaires ?
A bientôt
francoise.delhaye@wanadoo.fr



Patrice SERRET
Saint Estève - France
24/02/2007
Je devais avoir 8 ou 10 ans quand j ai vu pour la derniere fois le paquebot France partir du Havre.
Mon père etait chef cuisinier dans les annees 60,70,80 puis après il a réussi a monter un restaurant qui s'appelait le TOULOUSAIN donc le plus reputé du Havre Maintenant il se trouve vers les Pyrenees Orientales Il s'appelait SERRET MICHEL donc je recherche des personnes qui l'aurait dejà rencontré, même travaillés avec lui à bord du France puis aussi rencontre au Havre dans sont restaurant LE TOULOUSAIN.
Il est né le 09/11/1947 à Saint Amand les Eaux et ses parents dejà tenaient un restaurant dans l Ariège près de Fois a Saurat.
Donc vous pouvez me contacter à 2 adresses differentes: serret.patrice@wanadoo.fr ou patochimania.66@hotmail.fr
Merci à toute personne qui m'enverra des echos sur mon père quand il travailait a bord du paquebot France.



laurent VERNEUIL
le havre - france
24/02/2007
Je n'ai pas de témoignage sur Le France. Je suis trop jeune pour l'avoir connu. Mais il fait partie de notre mémoire collective, car je suis Havrais de naissance. Si je vous écris ici, c'est que je recherche des photos du France pour un site photos sur le Havre : contact@aucoindelarue.fr

actuellement, il y a un pêle-mêle intitulé le havre d'antan avec d'autres grands paquebots : le liberté...
Merci




michel CRAMPON
avignon - france
18/02/2007
Bonjour aux anciens de la transat, j'y ai travaillé de 1964 a 1968 (EAM,MOUSSE,ECOLE HOTELIERE,GARCON SAM), j'en conserve bien sur un très bon souvenir et regrette que cette ambassade flottante (qui aurait encore fiere allure) ne vive que dans nos souvenirs.
N'hésitez pas à me contacter, je vous repondrai avec plaisir.
michcram@free.fr



olivier -jacques COLSON
perpignan - france
07/02/2007
Une bouteille à la mer...voilà, depuis fort lontemps que j'ai travaillé à bord du paquebot France, de 1965 à 1969, j'etais coiffeur pour femme en deuxième classe. Reste-t'il des personnes que j'ai connu a cette epoque ?
C'est avec regrès que j'ai quitté ce merveilleux joyau des mers, quel dommage que la France la abandonn2. Cela ravive un profond souvenir de ce navire qui fût et restera le plus beau paquebot du monde et merci à tous ceux qui on construit ce palace des mers ainsi qu'à ceux qui l'on fait naviguer



Armelle ROBIN-HABIB
COUST - France
01/02/2007
Quelle nostalgie en lisant tous ses témoignages ! J'avais 20 ans en Décembre 1968 quand j'ai embarqué pour une traversée de 12 jours pour New York via les Antilles. Aujourd'hui je regrette de ne pas avoir fait plus de photos. La seule chose qui me reste c'est un menu de première classe dédicacé par Dali qui faisait la traversée avec son épouse Galla et que j'avais osé aller aborder ! J'ai les larmes au yeux chaque fois que je pense à ce bateau, fierté de notre pays qui finit, largué, loin de tous, emportant avec lui les moments de bonheur qu'il a donné à chancun d'entre nous.



sarh BERNARD
paris - frence
23/01/2007
C'était un superbe croisier, j'étais en 1ère classe comme d'habitute j'avais une amie en second classe alors j'allais la voir quand je pouvais.
C'est là où j'ai recontré mon maris, il voyageait aussi en 1ère classe.



michel CRAMPON
avignon - france
21/01/2007
ANCIEN DE LA TRANSAT DE 1964 A 1968 (ANTILLES FRANCE FLANDRE) PUIS JUSQU'EN 1986 A BORD DU CAR FERRY LEOPARD , JE NE VOIS PAS GRAND CHOSE A AJOUTER A CES TEMOIGNAGES SINON QU'ETANT ANGLOPHILE JE CONSTATE QUE L'UNION JACK A SU RELEVER LE DEFI. CERTES LES MARINS ANGLAIS COUTENT MOINS CHER IL Y A BEAUCOUP DE MAIN D'OEUVRE ETRANGERE,MIS A PART JE CROIS LES OFFICIERS ET LE PERSONNEL D'ENCADREMENT. POUR EN REVENIR AU FRANCE IL ME SEMBLE QUE L'EMBASSADE FLOTTANTE QU'IL ETAIT AURAIT ENCORE FIERE ALLURE UN BONJOUR AUX COPAINS
AU PLAISIR DE RENOUER DES CONTACTS
michcram@free.fr



Dominique GROULT
La Fontaine St Martin - France
11/01/2007
J'ai 53 ans. En 1960 à l'âge de 6 ans, j'embarque au Havre avec mes parents et ma soeur sur le Liberté, fleuron de la Compagnie Transat à l'époque. En haute mer, on croise le paquebot Flandre qui faisait route vers les côtes françaises et les 2 navires échangent des saluts à grands coups de cornes de brume. Trois ans plus tard c'est le retour vers la Normandie au départ de New-York à bord du France où on passe 5 jours exceptionnels. J'ai eu cette chance unique de naviguer sur ces monstres des mers, ambassadeurs de la France sur les routes maritimes de l'Atlantique-Nord.



Thierry CARRé
Tours -
07/01/2007
Bravo pour ce site.
Le prestige Français du savoir faire et de la qualité. Que nos politiques se reconnaissent pour le "MA-TU-VU" dans le savoir rien faire pour nos "SYMBOLES" et la sauvegarde du patrimoine si l'effort fut fait. Et ils veulent representaient notre pays La France.
Mr Guétary a chanté "France France merveille des merveilles. Pauvre fin être détruit sur une plage en Inde.



Anne BAZINET
Brossard - Canada
31/12/2006
J'avais 8 ans à l'époque, quel beau rêve! Une croisière sur le plus grand paquebot au monde!!! C'était celle juste avant la croisière du tour du monde en 1972. Le France fait partie de ma vie...et j'espère que La France va pouvoir le reprendre car il vous appartient. En plus il fait parti de mon histoire et de la vôtre.
Ho! Comme j'aimerais le revoir... Il est le plus beau souvenir de mon enfance.



alain CAILLAUD
La Rochelle - France
27/12/2006
Lorsque le Norway a fait escale à La Rochelle où je réside , en 1998, je n' ai pas manqué de me rendre sur le quai du port de La Pallice, face à l' ile de Ré.
Rentabilité oblige et sans doute aussi les mesures européennes sur amiante entre autres, n' ont pas aidé à la survie de ce paquebot mytique ) mais je garderais de merveilleuses images ( j' ai réalisé quelques clichés )
Je profite de ce message pour faire savoir que je soutiens une association humanitaire fondée par un artiste connu... mais discret, et que la peinture du paquebot France dont je dispose est encore disponible ( un seul exemplaire )
Photos possibles par mail (10 % sont reversés à cette association ou paiement direct à celle ci - - déduction fiscale)
Saluons la France et " le France " pour cette belle réalisation - Il parait que le dernier Commandant serait établi à La Rochelle - document en ma possession -
Alain caillaudalain17@yahoo.fr



marie claire LANCELOT
paris - france
22/12/2006
Mon père Lancelot Auguste a navigué comme chef cuisinier sur le France de son lancement jusqu'à la fin. Il était très attaché à ce navire prestigieux.
Si toutefois quelqu'un l'a connu, je serais très heureuse d'en parler.
A bientôt, merci.
MC Lancelot marie.lancelot.lac@free.fr



ALAIN CHEVRERE
MONTREAL - QUEBEC.CANADA
21/12/2006
Ecole maritime du Havre de 1955 à 1956.
Embarquements successifs sur Le LIBERTÉ.ILE de FRANCE. FLANDRE et enfin le FRANCE durant l'année 1962 comme commis aux cuisines.
Je voudrais saluer toutes les personnes qui m'ont suivi au cours de ces périodes.
Oui se fût un beau navire, mais quelle misère pour le respect des travailleurs de la mer, tout cela au nom de la renommée de la FRANCE.
alain.chevrere@videotron.ca



JEAN -PIERRE BOURDON
St MARCEL les ANNONAY - FRANCE
11/12/2006
Je viens de retrouver ce site que j'avais perdu. J'ai relu tout ces témoignages émouvants qui me rappellent une époque de ma vie qui a été fantastique pendant une douzaine d'années et j'ai vu avec tristesse par l'intermediaire des enfants de mes enciens camarades que beaucoups sont disparus , notamment DO-VAN avec qui j'ai été mousse sur le merveilleux FLANDRE.
Je pense souvent à vous-tous avec nostalgie et affection



guillaume LéOST
andel - france
10/12/2006
Bonjour, mon père a travaillé sur le France : René-Claude Léost. Il devait avoir entre 18 et 22 ans. Si cela vous rappelle quelqu'un, contactez-moi, merci.
guillaume.lili@hotmail.fr



Guillaume LE GROS
Caen - FRANCE
08/12/2006
Je n'ai que 21 ans et ce paquebot me passionne.... Il n'y a rien d'équivalent aujourd'hui, et il n'y en aura plus jamais. Le FRANCE est unique, il vit, il a une âme. Je suis Normand et plus que jamais fier de l'être tout comme lui, ce géant au regard fier et à la corne puissante qui a toujours imposée le respect des Hommes et des autres navires. Il est de loin au dessus de tous les navires, tant par sa taille, sa vitesse son prestige. Il m'arrive souvent d'aller au Havre, là, je pense tres fort à lui...on a pas le droit de l'abandonner de la sorte à Alang...il est martyrisé, humilié au milieux des quelconques pétroliers. Sortons le de là!!!!!
FRANCE! reviens.....



felix FARRO
pourrain - France
20/11/2006
Bonjour,
J'ai navigué comme "mousse machine" à bord du Fort Richepanse.
Mon commandant se nommait CROISILLE, il est devenu ensuite le premier "pacha" du France.



Christian TOUGARD
asnieres sur seine - france
10/11/2006
Voilà des années, j'ai couru sur le quai de l'oubli où le france est resté là avant sa fin de carriere sous un autre nom !!
C'était il y a plus de trente ans, je venais voir mon grand père (tatave ) connu comme le loup blanc à la transat comme au musée!! Je suis fils et petit fils de membre de la transat mon grand père a été au départ du CHAMPLAIN et quelques autres batiments de la transat !!! Helas il est décéde maintenant en gardant de precieux souvenirs !!
Mon papa a lui aussi navigué (en salle de restauration) pour la transat sur le Liberté entre autre en passant par le Flandres ,il n'a pas navigué sur le France. Mais bon nombre d'amis comme Jacky Debord cuisinier (saucier), Nicole Lingere sa femme et quelques anciens amis de salle.
Voilà j'espère que les souvenirs de certains et certaines feront la mémoire des autres
cjtougard@fee.fr



Michel HILLION
BAZOCHES SUR HOENE - FRANCE
08/11/2006
Natif du Havre, j'ai eu la chance de visiter ce grand paquebot lors de sa splendeur. De ma petite taille à l'époque ce batiment me semblait énorme et luxueux. J'ai été baigné dans la transat, mon père HILLION Alain ayant navigué sur ce paquebot avec son frère HILLION Jean, dit Nono, et mon grand père HILLION Jean dit ti-jean officiant comme infirmier pour la transat.
Si des personnes ont des témoignages ou des document concernant ces membres de la familles qu'ils n'hésitent pas à me contacter, je ferais l'intermédiaire avec mon père (seul survivant de cette époque), qui ne souhaite pas encore gouter les joies de l'informatique.
fam.hillion@wanadoo.fr



alain CHEVRERE
montreal - quebec .canada
04/11/2006
ALAIN CHEVRERE APRES L'ECOLE MARITIME DU HAVRE,ANNÉE 1955 03/11/2006 1956,JE ME SUIS JOINT À LA TRANSAT,COMME APPRENTI CUISINIER.J'AI FAIT SUCCESSIVEMENT LE LIBERTÉ , L'ILE DE FRANCE, LE FLANDRE.MON SERVICE MILITAIRE A SUIVI.A MON RETOUR J'AI EMBARQUÉ SUR LE FRANCE DU MOIS D'AOUT A DÉCEMBRE 1962.POUR FINALEMENT ME RETROUVER AU CANADA .SALUTATIONS AMICALES A`TOUS MES ANCIENS CÒLLÈGUES.
alain.chevrere@videotron.ca



EMMANUEL DUBOSC
LE HAVRE - FRANCE
03/11/2006
J'ai 37 ans, je suis né au Havre, j'ai été bercé au son du France. Même si ma famille n'etait pas une famille de marin, le France a pris une place importante dans mon coeur.
Petit en août 1979 nous étions avec mes parents en Allemagne en vacances, déja je pleurais pour ne pas qu'il parte. j'ai cassé les pieds et les oreilles de mes parents pour qu'on rentre plutôt au Havre pour le voir partir... mais cela était impossible forcement, alors comme je ne manquais pas de ressource, j'ai demandé a mon père qu'il nous emmenes au port ou il devait aller en Allemagne... naiveté de gosse, nous ne pouvions l'attendre si longtemps.
Aujourd'hui j'ai peine à croire que cette splendeur de technologie et de rafinement va partir à la casse.. Je viens de soucrire avec mes moyens au rachat dans l'hypothése ou ce dernier reviendrais à Honfleur (www.clfp.fr)
J'ai passé une nuit à bord lors de sa dernière escale en 1997 au Havre. Le souvenir de sa corne me donne encore le frisson, elle qui donnait le départ du feu d'artifice en centre ville, faut dire que nous étions sur le pont supérieur pour être au première loge et tout prés des cornes.
Rien que d'écrire ces souvenirs j'ai le coeur gros, et les yeux remplis de larmes. Je n'arrive pas à me resigner à sa démolition.
En espérant que la souscription, réussisse à sauver ce bateau de sa destinée tragique.
FRANCE, à trés bientôt nous l'espérons.



gérald DAVID
GUERQUESALLES - FRANCE
02/11/2006
ayant été en pension à TROUVILLE, je pouvais voir depuis la côte la bête sortir du HAVRE sirènes hurlantes depuis le lieu des Roches Noires en 1962. Aussi j'aimerais le voir revenir en NORMANDIE à HONFLEUR, il est bien FRANCAIS.
Cependant, je suis pret à donner quelques euros pour ce bateau suite au reportage à la télé dont je ne retrouve pas le site...
gerald.david@wanadoo.fr



Jacques LELONG
Ajaccio -
29/10/2006
Moi aussi,je suis arrivé par hasard sur ce site. J'ai navigué sur le Flandre de Mars 1966 à Juin 1967 en tant que garçon de Salle à Manger puis sur "France" de Décembre 1967 à Octobre 1970 aux Bureaux de renseignements Avant et 1ere classe. On me surnommait "Mémé" . Je dessinais pour "France Boules" et pour illustrer les parties lors des différentes escales.
J'ai fait la Croisière Impériale ... ce qui m'a peut-être donné l'idée de m'installer à Ajaccio ,?!!!
En Mai 1998,le Norway a fait escale ici et en usant de stratagèmes divers,j'ai pu monter à bord...en tant que "photographe de presse" !
Certes, il y avait des changements dans la décoration; le clinquant dominait mais... au moins ce paquebot naviguait toujours.!!Maintenant ... la rouille prend le dessus et l'amiante est au programme...
Comme tous ceux de ce site et d'autres... nous le déplorons. marie-dominique.lelong@orange.fr



CLAUDE VIDAL
OCANA 20117 - CORSE
29/10/2006
ET OUI J4AI BIEN CONNU FRANCE CAR J'ETAIS CHEF DE RECEPTION EN CLASSE TOURISTE DEPUIS LE DEBUT J'USQU'A LA FIN AIMEREZ AVOIR DES NOUVELLES DEPERSONNES M'AYANT CONNUES
claudevidal@tele2.fr



Jacky DEBORD
-
25/10/2006
Mon grand oncle et ma grande tante travaillaient sur le France de 62 à 64.
Nicole Morisse était blanchisseuse et Jacky Debord était en cuisine.
Ils aimeraient avoir des nouvelles de leurs bons copains : Alex Ddusserre et Jean-Claude Coudrier, cuisiniers du France
Merci de me contacter et je leur transmettrais.
sandrinelefur@yahoo.fr



emile HERTZSCHUCH
geneve - suisse
20/10/2006
Je me souviens de tous les bons souvenirs de FRANCE notamment la croisiere imperiale qui nous mena a sainte-helene. En ma qualite d'editeur de l'ouvrage "les oeuvres d'art du Paquebot France c'etait inévitable avec deux passages le havre-new-york et 4 croisieres dont ste helene je garde dans mon coeur et aupres de moi des lithos de chapelain midy et quelques ouvrages grand luxe ainsi que les timbres de ste helene accompagne de la vignette obliteres par sr duncan grace a l'amabilite et amitie du commissaire gicquel.ceux-ci obliteres aevc le cachet de la maison de longwood, c'est rarissime.
Merci à toutes et tous qui m'ont facilité la tache et créé mon souvenir.
Milot



Gwen HARSCOUET
Lyon - France
19/10/2006
Ma maman, Marie-Laure de Cacqueray, a été infirmière sur le France puis sur l'Antilles dans les années 67 à 70. Elle m'a souvent raconté ses jolis souvenirs sur cette époque de sa vie, les innombrables ponts, les traversées le Havre-NewYork.
Je suis très intéressé pour être contacté par toute personne l'ayant connu à cette occasion, par toute photo d'équipe infirmiers et aussi par des liste de personnel embarqué entre ces dates.
Merci d'avance
Gwen
gharscouet@free.fr



mireille LEFRANCOIS
hannogne saint martin - france
16/10/2006
Bonjour à tous,
Mes parents recherchent des personnes ayant travaillé sur le paquebot france, mon père s'appelle Mr Lefrancois Robert (cuisinier) et ma mère Mme Mayette Odette (repasseuse). Je peux faire l'intermédiaire entre vous étant donné qu'ils n'ont pas internet. Merci à tous. Une triste fin pour un si beau bâteau.
Gros bisous à Sylviane et Gérard Simon.
mireille.lesur@9online.fr



michel MICAP
Périgueux - France
15/10/2006
FRANCE-NORWAY et CONCORDE deux fleurons de l'industrie Francaise , et aussi notre fierté , représente bien dans l'état que ce trouve notre pays.



paul COURANT
le havre - France
05/10/2006
Je suis né en 1963 sur le paquebot au milieu de l'Atlantique, c'est une trés grande peine que je vois mourir mon lieu de naissance de cette maniere, abandonné par sa terre de naissance.
Adieu mon FRANCE.(merci la France.....)



Michel LUCAS
Beuzeville - france
03/10/2006
A chaque escale du France au Havre, du haut de mes 15 ans avec une bande de copains nous avions la passion de nous rendre au bout de la digue Nord pour aller presque toucher le France. Un jour de tempête la mer passait par dessus la digue,des vagues gigantesques qui tapaient fort ! Mais il était dit que nous irions au bout de cette digue. A chaque claquement de vagues nous nous accroupissions derrière le mur, et nous repartions tout en ne quittant pas des yeux le France, quand tout un coup nous voilà en l'air balayés par une vague plus grande que les autres pour amerir de l'autre côté du port... la surprise passée, exellents nageurs heureusement , nous avions pu monter par une échelle sur la digue et avions couru se mettre à l'abri, le plus dur pour nous était que le france était arrivé déjà au niveau du sémaphore, nous ne pensions pas à la belle dispute de nos parents nous voyant trempés... mais on s'est bien gardé de leur dire que nous étions passé par dessus bord ! Et un souvenir comme cela cela ne s'oublie pas !
Cordialement



claudine LAURENS
st jean de monts - france
17/09/2006
Ceci est mon 2° témoignage, mon 1er n'apparaissant pas sur le site.
je disais : née à St Nazaire, j'ai vu la construction de ce majestueux paquebot, son lancement le 11 mai 1960, et son départ du port le 19 novembre 1961...
En 1964 j'étais aux Etats-Unis et devais rentrer en France...bien sûr je me devais de revenir sur notre France...c'était en décembre 1964...le Commandant était Joseph Ropars...et le chef des cuisine : Raymond Grangier. Magnifique traversée avec le chien KIKI qui était au chenil entre les cheminées, il était soigné par une personne très compétente, et les sorties du chien se passaient sur une cour où une borne kilométrique et un lampadaire étaient là pour les petits besoins du Kiki !
Quel dommage qu'il parte ainsi à la casse....
Que pensez vous des chantiers de l'Atlantique qui sont maintenant "AKER YARDS", si encore il y avait..........ATLANTIQUE .....
J'ai quelques menus que j'aimerais donner à un collectionneur.....
Claudine Laurens née Charpentier
cl.laurens@wanadoo.fr



A-P MAMBOUR
Bruxelles - BE.
11/09/2006
suite cc le France; il ne reste plus rien de l'étrage; à 33OUSD la tonne(prix payé)c'est une aubaine pour les locaux.
Ai voyagé sur France, Norway et 5X sur queen elisabeth 2. La table sur le QE2 est ss standarts. Le France etait plus majestueux que le QE2 qui tenait ,lui, mieux la mer. je me souviens qu'un jour nds avons du ns dérouter. J'irai voir le QM2 lorsque les prix seront plus raisonnable.
Les croisieres vont connaitre une revolution à l'automne 2009.(en grandeur activites proposées...ce sera un bateau de 223 000grt(QM2+FRANCE)38OM de l, 59 de large, etrage de 22 m de hauteur!-18 ponts passagers...7OOOpax à bord(équipage compris). Ce qui a tué le"France" LES SYNDICATS, CGT en tete, honte à eux.En attendant ceux qui veulent répéter l'IMPERIALE"ou "MERMOZ" offrez vs le Bremen, la nourriture vaut celle de "NORMANDIE" mais tres cher hélas!



CLAUDINE LAURENS NéE CHARPENTIER
ST JEAN DE MONTS 85160 - FRANCE
10/09/2006
Née à St Nazaire, j'ai donc suivi le parcours de ce majestueux paquebot le FRANCE. Etant aux USA et revenant en France, je me devais de faire cette traversée sur "Notre Paquebot". Je suis donc revenue en France en décembre 1964, le commandant était Joseph ROPARS, le chef des cuisine Raymond Grangier.
Ce fut une "croisière" formidable". J'avais aussi un chien "KIKI" qui faisait le voyage également, le chenil était tout en haut, entre les cheminées, j'allais le voir chaque jour, il sortait, il y avait des bornes kilométriques..pour les petits besoins du chien, et des lampadaires, le maître chien était un homme très gentil et aimait "ses" bêtes.
j'ai tous les menus de cette traversée et un cendrier souvenir bleu...j'aimerais offrir ces souvenirs à un collectionneur...
cl.laurens@wanadoo.fr



Pascal BICHUT
Le Vesinet - France
08/09/2006
Patience,patience ,viennent de me dire ces charognards qui tournent autour de moi.Ils me veulent comme des rapaces.Ils ne savent sans doute pas que je suis resté le plus grand des paquebots jamais construits jusqu'à l'arrivée de la Queen mary II.Je ne lui en veut certainenemt pas.Qu'elle navigue ..Sur le sable posé ou ils me font attendre sur cette plage abandonnée, chaque nuit dans les dedales de ponts deserts,j'entends ces cris de joies,cette musique .ce sont les fantomes de mes souvenirs qui hantent mon corps ,qui se meurtrit de devoir supporter cette attente jusqu'au 04 décembre 2006.Fatale decision qui se jour là me fera quitter à jamais ces mers que j'aime tant.je ne suis pas encore mort et meme si le pire devait arrivé.je resterai à jamais gravé au fil du temps, grace à vous tous qui vous battaient pour moi.Je pleurs chaque jour parce que je n'arrive pas à comprendre qu'ils veuillent m'achever.Je ne demandais qu'à survivre meme au bord d'un quai.A chaque heure,ma sirene comme celle de la Queen Mary I à Los angeles, aurait lancé ce temoignage d'amour que j'ai pour vous.je vous le repete quoique qu'il m'arrive ,jamais non jamais je ne cesserai de vous remercier d'avoir au moins essayé de me sauver.
Ne m'oubliez jamais parce que quelque soit mon devenir, nous ferons corps et ames pour l'éternité.
Paquebot France/Norway/Blue Lady



CJ MELLOR
-
07/09/2006
If my claim to fame should end up that I sailed on the last voyage of the SS France -- the last of the great liners, the last ship built specifically for the North Atlantic run; the last of a line including the Aquatania and Mauretania and Normandie and Queen Mary, the end of the best mankind has ever offered: the ocean liner -- well, I could do worse.
The ship left New York -- Sept. 6, 1974, I think it was -- several hours late, we were later to learn that the crew was meeting to take a vote, whether to strike in New York or in Le Havre. I was a student going to England for school. My God... And to think: those were only the first six days.
I remember the beautiful sweaters the crew wore and I thought of stealing one -- dark blue, with red block letters spelling FRANCE. I check out Ebay from time to time to see if anyone is selling one but of course no one is. I remember the wine waiting for us at dinner every night, I remember what's-her-name. I remember every last thing -- including the band that played nightly in the lounge: "You've got to change your evil ways.... bebe" -- and I am lucky enough to be able, whenever I want, shut my eyes and put myself on that deck the night we headed out of New York Harbor and remember every single thing I felt.
Vive la France.



Clément MOUSSET
NANTES - FrANCE
06/09/2006
réponse au message de DITI !!
Mais pour qui vous prenez vous pour vous déchainez sur moi ??? crise de jalousie ou égo surdimensionné ??? je ne vois vraiment pas mes erreurs de français !! ce message que j'ai ecris date de 2003 et à l'époque le navire ne vivait pas encore l'hallali finale !! oui j'ai eu la chance de navigué 3 fois à bord du Norway, la première fois à 21 ! oui lorsque le navire a été affreté par TMR pour les croisières d'adieu, j'ai eu la chance d'etre invité en passerelle et de me voir confié cette barre mythique pendant quelques minutes à la haute mer (pour la bonne raison que je travaillais pour FESTIVAL CROISIERES à l'époque) !! je n'ai pas besoin de vous Ô grand maître pour vivre !! Quelle besoin de cette méchanceté gratuite !!!??? alors chez DITI, vous constaterez que je n'ai pas de pseudo MOI !!! alors pleurez si vous le souhaité, c'set votre problème ! moi mes souvenirs je les fais partagé à ceux qui aimaient ce beau paquebot ! Quand aux lettres de noblesses du navire, il n'a pas besoin de moi pour les porter fièrement !! quand à mon nom sur les forums, désolé je n'ai pas le temps de navigué comme certain sur les cites du monde !! j'appreci celui ci, et reves de france, mais les infos se passe sur les sites anglais comme SS Maritime, mais bon c'est en anglais ca doit etre un peu difficle pour certain ??? Ah bon entendeur... Enfin pour faire place au débat stéril, je souhaite de tout mon coeur que le projet Dubai aboutisse, pour info, Carnival corp avait fait 3 propositions en 2004 de rachat du navire pour lui redonner un pavillon français et lancer une cie 100% francais, Star Cruise les ayant toujours refusé... puisse le projet dubai libéré de la vase cette splendeur !!



r CROISILE
-
02/09/2006
J'ai vraiment honte de la france qui ne se fiche éperdument du pauvre FRANCE. Oui pour autre choses elle met l'argent par les fenêtres, alors qu'elle pourait faire quelque choses pour lui. France est abandonner sur une plages d'inde, (comme un pauvres chien attaché à son poteaux. Moi je préfère qu'il meurt dans la mer que de le voir souffrir.



Sabrina COPIN
76 ROUEN - FRANCE
01/09/2006
Mon grand-père MAURICE RACINE a travaillé longtemps sur le FRANCE où il était menuisier. Aujourd'hui il a 86 ans et il me raconte souvent ses souvenirs a bord du FRANCE. Je suis à la recherche de photos ou de personnes ayant connu mon grand père.
saby106@hotmail.com



A MAMBOUR
Bruxelles - Belgique
21/08/2006
FRANCE a été mis sur la plage le 14 aout 2006, sa démolition va commencer d'un jour à l'autre.
C'est la fin d'une époque.



Jacques (Jacky) DEBORD
-
21/08/2006
Bonjour,
Voilà j'ai 30 ans et mon grand oncle et ma grande tante ont travaillé sur le France vers 1962-64. Lui était en cuisine : Jacky Debord (un grand cuisto!!!!) et elle était femme de chambre (Nicole Morisse).
Ils aimeraient avoir des nouvelles de personnes qu'ils ont pu connaître là-bas. Quand ils faisaient escale au Havre, ils allaient souvent au Kilt (discothèque)...tous les 2 se sont rencontrés là-bas d'ailleurs..
Voilà pour ceux qui les reconnaitront, n'hésitez pas à m'écrire, je leur transmettrais.
sandrinelefur@yahoo.fr



Jean-Carle CAMILOTTI
Meaux - France
19/08/2006
J'ai fait l'école des mousses du Havre 1967 - 1968, je n'ai pas embarqué sur le "France", des élèves et amis ont eu la chance d'embarquer sur le France. Je préfère rester sur l'image du France en grand tansatlantique dans ses couleurs d'origine.
J'ai le souvenir l'été , quand j'étais enfant, mes amis et moi attendions la sortie du France sur la plage du Havre près de la digue nord, avec nos bouées faites avec des chambres à air de camions pour profiter des grands remous après le passage du France, et surtout les trois coups de sifflet pour dire au revoir aux Havrais.



Cosette NEWMAN NéE LEHUEDE
Llandeilo - Pays de Galles
01/08/2006
J'ai été vraiment touchée de tous les temoignages que j'ai lu au sujet du France.
Il y a seulement une chose qui n'a pas été mentionnée et c'est la renommée de son restaurant. N'oublions pas qu'à cette epoque le restaurant du France était connu comme "le meilleur restaurant du monde".

Son chef de cuisine était mon père Henri Lehuede. Il n'est plus de ce monde aujourd'hui comme beaucoup de cuisiniers que j'ai bien connu. Pour ceux qui sont toujours parmi nous et se souviennent de l'énorme et dur travail qu'ils ont tous fait pour produire ces plats merveilleux, merci a tous. Comme on ne les voit pas, étant trop occupés dans les cuisines, les cuisiniers sont trop souvent oubliés.

Je crois que le France a atteint la fin de son voyage.
Quelle triste fin!!!




ISABELLE
-
17/07/2006
Ah qu'il semble loin le temps de la vraie vie, celle des voyages et des flots bleus,de l'immensité, de la fierté d'avoir croisé, ne serait-ce qu'une fois dans sa vie, le regard fière et imposant de ce magnifique paquebot.
Comme nous l'aimions, il était à la fois le père et le représentant d'un peuple, celui du savoir faire et de l'élégance, d'un certain art de vivre à la française !!!
N'entendez-vous pas le souffle du vent du large, gémissant de plaintes houleuses, criant à hautes voix, à moi, à moi, ne me laissez-pas mourir comme un tas de ferrailles...j'avais une âme, je ne vivais que pour vous, j'étais votre France, ne l'oubliez-pas !
Un peu fatigué certes, j'aimerais tant pouvoir encore briller de mille feux, le long d'un quai par exemple, je pourrai ainsi entendre les enfants crier: Maman, maman, comme il est grand, comme il est beau !
Excusez-moi si j'insiste un peu, mais un grand hôtel flottant, pourrait peut-être faire fructifier le tourisme français, je peux encore relever la tête, croyez-moi !
Il est vrai que je me sens un peu usé, comment ne le serai-je pas... Juste un dernier geste, envoyer des pétitions, parlez-en autour de vous...on ne sait jamais !



JOEL HOULLET
PARIS - FRANCE
22/06/2006
QUELQU'UN a peut être connu mon père, Raymond HOULLET chef cambusier sur le FRANCE du début à la fin

Merci
eurobats@wanadoo.fr




Josiane SAINT-CAST
MARSEILLE - France
16/06/2006
Bonjour,
Merci à l'auteur de ce site.
Je suis née à New York mes parents y étaient des immigrés français ; ils ont décidé de revenir en France et c'est ainsi que j'ai effectué la traversée sue le paquebot France, en mai 1962.
Je n'ai pas beaucoup de souvenirs car j'avais 5 ans. Mais je me rappelle bien de l'ambiance d'ensemble, une insouciance, les salles de jeux (je me souviens d'une table de ping pong), la piscine, la salle de restauration d'aspect luxueux, d'avoir mangé pour la première fois de la mayonnaise. Je me souviens d'un exercice de sauvetage, et qu'un employé du paquebot m'a empoignée pour me revêtir d'urgence du gilet de sauvetage, qui était orange ; j'ai eu très peur ! J'ai bien reconnu la reproduction d'un des menus en en-tête de la page des messages.
Y a-t-il un moyen de retrouver trace de l'enregistrement du passage de mes parents et moi-même (une photocopie ou que sais-je) ? Ah la nostalgie de l'enfance !
Mercie d'avance si on me répond.
Josiane Saint-Cast
jstcast@voila.fr



MACHUEL
- france
14/06/2006
Bonjour,je recherche un cuisinier ayant travaillé dans les années (1970-71)sur le FRANCE du nom de DRITCHEL jp.
Merci d'avance.
m.machuel@tele2.fr



FALEMPIN
valence -
12/06/2006
Mon père, FALEMPIN Patrick a navigué sur le FRANCE de 1967 à 1972, il aurait été très heureux de voir ce site mais malheureusement il est décédé en 2001. Mais le FRANCE était "son paquebot" il en parlait tous les jours. Ceux qui l'on connut doivent se souvenir de lui !!!!



Stéphane LAVIEC
Le Havre -
11/06/2006
Bonjour à tous, je suis né au Havre en 1972, c'est dire que je n'ai presque pas de souvenir réel du France . Mais c'est un bateau qui me marque beaucoup, dejà parce qu'à quelques heures près j'aurai pu naître dessus (c'est comme ça que je sait que je suis né un mardi) et que mon père et mon grand père étaient à bord. Papa était en salle (service ADSG) et papy lui était officier machine avant. Si vous voulez me contacter pour parler de ce bateau ou autre de la CGT(Antille etc.....) pas de problème.
De plus, je recherche une liste d'équipage où je pourrais voir le nom de mon grand-père ou de mon père.
Merci à tous et bravo pour ce site. A bientôt
stephane.laviec@orange.fr




-
16/05/2006
ATTENTION!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

LE FRANCE RISQUE D'ÊTRE DEMOLI EN INDE, LA DESTRUCTION DE CE FLEURON DE LA MARINE FRANCAISE SERAIT UNE CATASTROPHE POUR NOTRE PAYS. CE BATEAU FAIT PARTI DE NOTRE PATRIMOINE CULTUREL, AUSSI, UNE PETITION MISE EN PLACE LA SEMAINE DERNIERE CIRCULE SUR INTERNET.

POUR LA SIGNER ALLER SUR LE SITE : www.sospaquebotfrance.net/ PUIS DANDS LA RUBRIQUE "INFO"

LE DESTIN DE NOTRE PAQUEBOT EST ENTRE VOS MAINS ALORS POUR LE SAUVER N'HESITEZ PAS!!!!!!!!!!!!!!!!





-
16/05/2006
J'ai toujours de la nostalgie pour le FRANCE qui était un symbole et j'ai une profonde tristesse de le voir disparaitre. Je n'ai jamais eu la chance de monter dessus.
Mon papa n'a plus cette nostalgie, car ayant eu un grave accident dessus par une explosion, mais personne ne parle de ceux qui ont travaillé avec des matériaux dangereux, dont un jeune homme de 20 ans, je crois en 1973 1974, est mort au côté de mon père.
Est-ce que quelqu'un s'en rappelle de cette histoire ? Ils ont été dans le journal à cette époque.
Mon papa s'appelle Christian Scraigne
Merci et gardons notre plus beau bateau.



DOMINIQUE BOISSEAU
MEUDON - France
15/05/2006
J'ai fréquenté l'Ecole d'Apprentissage Maritime du HAVRE durant l'année scolaire 68-69. Ensuite, j'ai embarqué, à bord du FRANCE, comme Mousse de Sonnerie et de deck jusqu'en 1972.
Si, par hasard, il y a des anciens qui se souviennent, je serais très heureux d' avoir des nouvelles.
A bientot !
dominique.boisseau@yahoo.fr



Francis LEBAST
SAINT MALO - FRANCE
29/04/2006
Bonjour à vous tous

J'ai commencé en 1962 comme commis de salle à manger puis chef de rang et j'ai fini comme garçon de cabines en 1974. Ceux qui me reconnaissent peuvent prendre contact avec moi par e-mail : franmate@cegetel.fr
A bientôt




Joël LANCHON
Calais - France
15/04/2006
Bonjour,
Mon père s'appelle Joël Lanchon, il était cuisinier sur le France puis sur le Flandre.
Si vous le connaissez ou avez des photos, documents ou témoignages à son sujet merci de me les faire parvenir.
Il y a travaillé à partir de 1962 jusqu'à la vente du paquebot. Par la suite il est parti sur les Ferries de la liaison Calais - Douvres jusqu'en 1998 en tant que Chef cuisinier.
Cordialement
olive.1812@hotmail.fr



Kenneth DIRANZO
Le Havre - France
15/04/2006
Kenneth Diranzo dit KENNY
J'ai fait l'école de la marine :rue de l'Alma dans le quartier Saint Vincent. J'ai embarqué le 17/10/62, pour quitter le "FRANCE" le 23/04/68
Je garde un excellent souvenir de mon temps de navigation. Au début les mousses de sonnerie et de deck formaient une véritable bande de copains. Messieurs:lebrozec,leduc,french,soulis,pain,tesniere........ La vie à bord etait formidable!!!
Aux escales au Havre ont se donnait rendez-vous au café "le terminus".
Je joint mon adresse internet, si des personnes souhaitent me contacter : kenneth.diranzo@cegetel.net



FRANCOISE ROGERET
MARSEILLE -
11/04/2006
J' ai des merveilleux souvenirs de ce paquebot et du FLANDRE et du LIBERTE. née au HAVRE.
Je suis fille de marin. Mon père a navigué sur ces paquebots pendant 37 ans, il s'appelait ROGERET, il était buffetier et lorqu'il était sur LE FRANCE, chef cafetier mais il était seul à préparer café thé tisane toast....
J' ai eu le bonheur de faire l'aller- retour LE HAVRE NEW YORK, quelle féérie : salle à manger,cabine, discothèque, les galeries LAFAYETTE, la chapelle, le cinéma, j'ai eu le privilège de voir les salles des machines et aussi l'imprimerie, endroit fabuleux et j'en ai encore à vous conter : francoise.rogeret@laposte.net



VALERIE DELAFOSSE
LE HAVRE - FRANCE
09/04/2006
BONJOUR A TOUS, JE SUIS A LA RECHERCHE DE MEMBRES D EQUIPAGE DU PAQUEBOT "FRANCE" AYANT BIEN CONNU MON PERE DELAFOSSE BERNARD MAITRE D'HOTEL, AINSI QUE MON ONCLE DELAFOSSE PIERRE, BARMAN. SI VOUS POSSEDEZ DES PHOTOS D'EUX A BORD OU EN ESCALE, DES DOCUMENTS, DES ANECDOCTES, JE VOUS EN REMERCIE A L AVANCE.
valielamarmotte@hotmail.com



Laurent CHOQUART
Paris - france
09/04/2006
Bonjour à tous et très heureux d'avoir trouvé ce site.
Ma carrière fut certes courte (de janvier 72 à juin 74). J'étais commis de cuisine à bord du De Grasse ( remplacement de l'Antilles) puis sur le France pour terminer.
Que sont devenus les anciens de mon age à cette époque comme Levras, Zasso, Lelouette, Masson, etc?
laurent.choquart@yahoo.fr



Fabrice BIDAULT
Le Havre - France
01/04/2006
J'ai des souvenirs sur des personnes qui ont travaillées sur le France tel que M.jacky Dragon avec lequel j'ai été apprenti serveur au Grand Large et ensuite chez son papa au Nice Havrais. Si il me lit, je serai content jacky me contacte.
J'ai eu aussi un grand copain que je ne vois plus c'est patrick qui était garçon à bord.
Un Bonjour à ma mère Sylviane qui était à bord et qui à épousée Gérard Simon.
Enfin, après ces quelques mots, je souhaite présenter toutes mon admiration pour toutes les personnes qui ont eu la chance de travailler à bord, cela était mon souhait, mais malheureusement je suis rester à Terre.
fabrice.bidault2@wanadoo.fr



Astride LE BORGET
Goyau - Vatican
14/03/2006
I was 16 years old when I made my first and only crossing in FRANCE, New York-Le Havre, 8 August 1974.
We sailed late from New York when the officers went on a short strike to protest the ship's retirement. When we sailed it was dark and the ship was brilliantly illuminated and as we cast-off the loudspeakers echoed forth with the glorious sounds of Napoleonic march music.
From that moment on, I was "hooked" on liners and to this day I shall always remember every minute aboard FRANCE. She remains Le Meilleur Paquebot du Monde. I cannot bear to see her today disfugured as NORWAY. She was and is the glory of France; the last "Ship of State"!
Thanks for maintaining this site to remember her.
Vive Le France!



EVELYNE GIBOUDEAUX
CADILLAC - GIRONDE
25/02/2006
C'est avec beaucoup d'émotion que j'ai pris connaissance des différents messages.
Je suis à la recherche de renseignements sur ma grand-tante, Isabelle LESPARRE (Babeth) qui a embarqué sur ce merveilleux navire après 1961. Elle était infirmière. Si vous l'avez connue, merci pour vos témoignages.
philippe.giboudeaux@wanadoo.fr



Nelson GUILLEMETTE
Ifs - France
22/02/2006
Je souhaite dire un bonjour à toust les anciens qui ont pu portés Honneur en construisant le France, en le soutenant mais aussi en "l'habitant".
Aujourd'hui, je vois que nous ne sommes que qelques personnes à soutenir le patrimoine francais qui sont généralement lié au domaine de la marine, de l'architecture, des chantiers navals, mais aussi au services directement liés au France.
Ainsi, pour l'avenir du France, je souhaite que les jeunes comme moi (j'ai 15 ans) participe à notre patrimoine en le soutenant au lieu de le detruire, de le reconstruire.
Je souhaite aussi rendre honneur à la personne qui ma fait decouvrir la passion de la marine, du modelisme, Mr MONGARDIEN, qui comme sont père l'a fait en aidant a la construction du France, il a réalisé les maquettes au 1/100 du France et du Norway, celle-ci sont motorisées et peuvent naviguée, si toutes fois quelqu'un organise un rassemblement en normandie ou au alentours, nous pouvons nous deplacer(si l'on peut)à cette manifestation.
Si quelqu'un souhaite avoir des photos des maquettes France et Norway, il n'y a qu'une chose a faire me joindre par email : t.i.t.o.u.t.o.u.t.i@hotmail.fr.
J'espère avoir fait mon devoir en défendant mon patrimoine, et le plaisir que les générations précédentes on pu avoir à admirer LE FRANCE.
Merci de votre soutient ainsi que votre présence sur les sites qui défendent notre patrimoine
Nelson GUILLEMETTE
Membre du club de modelisme naval d'IFS dans la Normandie à Caen



Léon BIHAN
Saint-Nazaire - France
19/02/2006
J'ai travaillé plus de quarante années aux Chantiers Navals de Saint-Nazaire, comme dessinateur, et pour le Paquebot France, comme beaucoup de nazairiens et gens de la région. Nous avons vu grandir ce splendide Paquebot.
Qu'est-il devenu? Tout d'abord, un oublié le long d'un quai près du Havre, puis, vendu, il est devenu le Norway, la France n'ayant pas su le garder. Nous ne savons rien garder, voilà les Chantiers Nazairiens devenus Norvégiens!
Combien d'entreprises s'en vont à l'étranger!
Le Gouvernement doit le faire revenir "chez nous", en France, et pourquoi pas à Saint-Nazaire sa ville natale? Rien n'est impossible, nos gouvernants ont bien su fait faire une "promenade" au Clémenceau, qui aux dernières nouvelles va revenir dans sa ville natale.
Pourquoi le France ne reviendrait-il pas lui aussi?
Tenez, il me vient une idée(saugrenue j'en convient les remorqueurs pourraient les prendre en remorque tous les deux"! VIVE LE FRANCE!
Allons messieurs du Gouvernement, pour une fois, prenez une bonne et belle décision.



LéONTINE
PLUMELIN (56) - France
19/02/2006
J'ai fait la traversée inaugurale du paquebot le FRANCE Je garde un très bon souvenir. Il est magnifique ce serait dommage qu'il parte à la casse.



Brigitte LE ROUX
la Bonneville sur Iton - France
01/02/2006
Après avoir lu ou survolé tous ces témoiganges, j'en ai les larmes aux yeux.
En fait je cherchais des renseignemants sur le "flandre" paquebot où mes parents m'ont conçue, je suis originaire du Havre d'une famille bretonne qui faisait partie des "marins bretons" navigant sur les paquebots (antilles flandre normandie france) entre autres, en 1973 j'ai fait 2 voyages sur le France : Le Havre-Bremer Haven, c'est un bateau que je connaissais par coeur vu qu'à chaque escale au Havre depuis mes 10 ans(en 62)j'y allais avec ma mère et son amie (femme d'officier mécano). Nous allions au carré des officiers déguster les glaces américaines, et jouer sur les ponts et dans les salles de gym avec les garçons de l'ami de mes parents qui s'appelait Jean Pierre Laviec, il y avait aussi M. Bourhis (cabinier), M. Jacq et bien d'autres, donc je me suis faites embaucher comme "femme de ménage" chez Onet en juillet 73 (vacances scolaires)et j'en garde un souvenir merveilleux. Le départ du bateau avec tous les au-revoir du quai, c'est inoubliable. Le voyage pendant lequel je n'ai pas beaucoup travaillé mais me suis tellement amusée. J'ai de ces 2 voyages un souvenir gravé de par la beauté, le luxe et la volupté. Je dirais de ce navire et ensuite la grande peine de le voir laissé à l'abandon. France tu m'as laissé tomber, eh oui, c'est le reflet de la France incapable de garder ses valeurs quand l'argent est son principal souci.
De plus j'ai rencontré sur ce navire mon grand amour, Christian Chouan, le connaissez-vous ? Iil était chef de rang en premiere classe et son oncle était M. Cuisine, nous avions quelques copains donc je ne sais plus les noms mais c'etait Christin et Steeve donc l'un d'eux était originaire de St Etienne dans le 42, ma copine rencontrée avant l'embarquement s'appelle Myriam Morantin, j'aimerais reconnaitre quelqu'un de ce passé qui m'a marquée à vie, ce n'était que du bonheur l'insouciance de l'époque et la majesté de ce paquebot si maltraité par la suite.
A bientôt brigitte.le-roux@tiscali.fr



. JOJO
Voreppe - France
26/01/2006
C'était le plus joli et le plus grand...



MONIQUE LEMAIRE
- fRANCE
21/01/2006
J'ai eu le privilège et l'honneur d'être reçue sur le paquebot FRANCE le 1er Janvier 1962 par le Commandant Croisile et son équipage (je venais d'être élue Miss France 1962).
Le commandant Croisile était un homme absolument charmant.



Gilbert LENZER
Le Havre - France
16/01/2006
Jai travaillé sur le "FRANCE" comme responsable des réparations divers dans tous les coins du navire intérieur comme extérieur à chaque escale et des arrêts techniques annuel, où je me perdais à chaque fois dans ses coursives, dès son arrivée au Havre 1961 pour poursuivre sa finition. Jusqu'à son départ, j'en garde un très bon souvenir malgré des moments difficiles, des interventions faites dans des conditions parfois trés dures, alors maintenant que va t'il devenir ce beau navire ?
Rien ne permet de certifier que nous le reverrons, à qui la faute...par la bétise des hommes que l'on en est arrivé là, il rentre dans la légende pour des décennies encore?
Il s'appelait "FRANCE"



Daniel DESPLAT
MEYRARGUES - FRANCE
15/01/2006
Bonjour à tous les nostalgiques du paquebot "FRANCE".
Je suis le fils d'un des six pachas qui ont commandé ce merveilleux navire du temps de sa splendeur; mon père le commandant Elie DESPLAT avant de partir diriger l'agence "TRANSAT" de Bordeaux en 1972 succédant au commandant CROISILE et avait laissé ainsi la place sur "FRANCE"à son adjoint le Commandant PETTRE.
En 1967 j'avais eu l'oportunité et à la fois le grand honneur de naviguer comme pilotin lors de la croisière inaugurale sur le Québec avec encore en mémoire la merveilleuse remontée du Saint Laurent; c'était juste aprés la célèbre phrase du général De GAULLE : "Vive le Québec libre".....
Fier de cette expérience et amoureux également de la mer j'ai emboité le pas à mon père pour faire carrière dans la marine marchande comme officier à la Compagnie Générale Transatlantique puis CGM et enfin à la SNCM dans le midi de la France comme commandant de Car Ferry.



Francoise Josiane PIQUET GANDON
Aargenteuil - Ffrance
15/01/2006
Bonjour,
Anciennes blanchisseuse et teinturière, recherchent copains copines croisières années 1972, 1973.
Merci pour tous les témoignages, à bientôt
Josy Fanfan frevier 95@wanadoo.fr



Pierre DUDOUIT
Rezé (44) - France
13/01/2006
En 1961, j'ai eu la joie de mettre en service la station radio du France ainsi que les radars. Je possède quelques photos, que de souvenirs heureux.



Sébastien DALMASSE
Soissons - France
07/01/2006
J'ai appris la nouvelle par le journal Libération : Le France va être détruit.
Je pleure le France que j'ai connu sur le quai de l'oubli. Maintenant il est redevnu France à jamais dans nos coeurs... mais la France l'a oublié



Alain GERMON
Limoges - France
02/01/2006
J'ai navigué de 1966 à 1975 sur le magnifique paquebot qu'était le france et je souhaite une merveilleuse année à tous les anciens qui se reconnaitront.
Bien à vous



VALENTIN
Sud de la France - France
29/12/2005
La France a la technologie pour réaliser, de magnifiques bijoux, Le France et le Concorde en sont un bel exemple.
Malheureusement nous sommes assez stupides pour que ceux-ci, s'avèrent dans le temps difficilement rentables (soi-disant). Je n'ai connu le France qu'au travers des livres, des photos, des témoignages et surtout de la chanson de Michel Sardou. Alors pour que les "jeunes" puissent le connaitre, il doit revenir en France, IL LE FAUT, pour les francais, pour que l'on est plus la sensation de se faire dépouiller de notre technologie, de notre inginiosité. Si quelqu'un du gouvernement vient sur ce site, qu'il sache désormais que de nombreux francais souhaitent son retour.



Danielle
-
20/12/2005
Bonjour,
J'ai pas mal de cartes postales du PAQUEBOT FRANCE, et j'ai même des menus proposés sur une aquarelle, avec un poême, c'est vraiment typique des annees 60, je détiens ces menus de ma tante qui avait fait une croisiere sur ce magnifique Paquebot.



VALERIE DELAFOSSE
LE HAVRE - FRANCE
29/11/2005
Bonjour à tous,
Je suis à la recherche de personnes ayant naviguées avec mon père DELAFOSSE Bernard maitre d'hotel sur le "FRANCE", ainsi que mon oncle DELAFOSSE Pierre, barman. Si vous etes en possession de photos ou de films les concernant, je serais très intéressée, surtout en ce qui concerne mon père, aujourd'hui décédé. Je vous remercie énormément.
valielamarmotte@hotmail.com



Jeannine TERRIER
Saujon (17) - France
26/11/2005
Passagère en mai 1962...encore émerveillée de ces 4 jours 1/2...un rêve. Voudrais liste des passagers
MERCI
JEANNINE.TERRIER@wanadoo.fr



Francis LEBAST
St Malo - France
19/11/2005
Un bonjour à tous les anciens du FRANCE.
J'ai eu la chance de naviguer en tant que garçon de salle à manger "VERSAILLES" de 62 à 72 puis de 72 à 74 comme cabinier.
Si vous m'avez connu vous pouvez reprendre contact par e-mail :



Michelle GARNIER HAMON
Sainte Luce sur Loire (44) - France
16/11/2005
Paquebot super que nous les francais n' avons pas réussi à garder. Il était super beau, nous avons été le voir au quai de l'oubli, ça portait bien son nom. Dieu qu'il etait beau... Nous l'avons prit en photos, quel souvenir



VALERIE DELAFOSSE
LE HAVRE - FRANCE
12/11/2005
Bonjour à tous,
Je recherche des photos de mon père Mr DELAFOSSE BERNARD, qui a travaillé sur le FRANCE de 1962 jusqu'à la fin 1974,en tant que maitre d'hotel, ou des photos de groupes. Mon oncle Mr DELAFOSSE PIERRE était également sur le FRANCE, en tant que barman. Si vous possédez également des photos je serai très intéressée.
A l'avance, je vous remercie vivement.
valielamarmotte@hotmail.com



Alain GERMON
Limoges - France
08/11/2005
J'aimerais avoir des nouvelles d'Alain Bbloin ainsi que de toute la bande Levisage Alain, Didier Bauchet, Baurin, Lebedel et tous les autres.
Navré d'avoir appris le décès de Jean Claude Lostanlen
Joyeux souvenirs de Croix de Vie en Vendée.
mariemerigot@hotmail.com



Mickael LEDU
Courbevoie - France
05/11/2005
Je me souviens quand mon père, Claude LEDU, était à quai dans le port du Havre avec le FRANCE.
Si vous avez navigué avec lui sur : le LIBERTE, l'ANTILLE et le FRANCE contactez moi. Je lui ferai part de votre message et il vous contactera.
ldmickael9@aol.com



Guy JAMIN
Metz - France
02/11/2005
Je m'adresse à Micheline Roy du Quebec qui a parlé du paquebot France lancé en 1910 à St Nazaire.
Mon grand père a assisté à ce lancement et a photographié cet évènement! J'ai 10 clichés superbe !
Pourrions nous échanger quelques scans de photos! Me contacter par e mail !
guy.jamin@tele2.fr



DIDIER SORIN
SAUTRON 44 - FRANCE
24/10/2005
A la lecture de tous ces témoignages, beaucoup d'idées me viennent à l'esprit.
Je n'ai que 34 ans et je n'ai donc pas connu ce magnifique paquebot. Qu'attendons nous pour faire bouger nos super dirigeants Francais avec des pétitions et/ou des manifs devant l'Eelysée. Notre France national pourait devenir un super complexe hôtelier ou un navire école.
Quand nous voyons l'argent gaspillé par l'éetat Francais pour des rond-point et autre infrastructure inutile...à bonne entendeur salut...
Sauvons notre patrimoine, sauvons le France



Jacques LAURENS
Réville (50) - France
21/10/2005
Boujour à tous les anciens du France.
Le petit montre de la salle à manger touriste en retraite depuis 6 ans de la marine marchande
A bientot les amis
laurens.jacques@wanadoo.fr



Tristan BERGER
Paris - France
19/10/2005
Un jour de passage au Havre, je me suis balladé dans le quartier Saint Francois et oh stupeur ! J'ai vu et fait connaissance d'un salon de coiffure hors norme : le coiffeur un ancien du France (un voyage) et une salle d'attente où il fait bon attendre...en compagnie de souvenirs de la transat et du France en particulier ; j'ai attendu mon tour sur une chaise longue du FRANCE au soleil comme ...dans les annees 60/70.
Ce monsieur (Daniel) est charmant et fou de marine et de cheveux, cela vaut le détour mais vite car il va prendre sa retraite.
Ah j'oubliais, cela se nomme SALON DES NAVIGATEURS ! Il est intarrissable sur son metier et la TRANSAT.



DITI
NANTES -
17/10/2005
Réponse à Clément Mousset :
Tout d'abord, en qualité de marin dont vous vous prévalez, et, surtout, pour être digne du France, corrigez vos fautes de goût : elles sont aussi importantes que votre prétention à vous prétendre marin : - "moi, marin que je suis devenu, avoir barré NORWAY au large d'Ajaccio" (on en a la larme à l'oeil)... Faut il rire ? vous, marin à bord du France ... et en méditerranée de surcroît !
Corrigez vos fautes de français dans la suite du texte !
Le France se passe de vous pour garder ses titres de noblesse, les opportunistes nombrilistes n'ont aucune chance de voir leurs traits se refléter à travers le merveilleux sillage que nos paquebots ont offert à l'océan. Je n'ai pas souvenir avoir vu, dans les forums qui lui étaient consacrés, votre nom apparaître pour vous inquiéter de son sort, pour vous en indigner ou pour chercher à le défendre.



ISABELLE BRESTEAU
LUCHE-PRINGE - FRANCE
14/10/2005
JE VIENS DE TOMBER PAR HASARD SUR CE TRES BEAU SITE. JE ME RENDS COMPTE QU'UN GRAND NOMBRE DE FRANÇAIS A ENCORE BIEN L'ESPRIT FRANÇAIS.
NOUS DEPENSONS UNE FORTUNE DANS DES GROS TRAVAUX (ponts, routes etc.........) QUI NE VOIENT JAMAIS LE JOUR MAIS LA, ALORS QUE NOUS POURRIONS FAIRE UN BONNE ACTION : PRESERVER ET FAIRE ADMIRER NOTRE BEAU PATRIMOINE, ET BIEN NON !!!
QUI SONT CES HOMMES QUI NOUS GOUVERNES, ONT ILS UN COEUR. JE SUIS CERTAINE QUE CE MAGNIQUE NAVIRE ATTIRERAIT UN GRAND NOMBRE DE TOURISTES. PAUVRE FRANCE !!!



Jean Carle CAMILOTTI
Meaux (77) - France
28/09/2005
Havrais et ancien élève de l'EAM en 1967 rue de l'Alma au Havre, je n'ai jamais embarqué à bord du France, et je suis atristé du sort qui lui est réservé.



Michel FRANCHEMICHE
Gainneville - France
24/09/2005
Mon frère a travaillé sur le France, je pense qu'il serait content de retrouver de vieux copains. Il s'appelle Simon Planchon, si vous le souhaitez vous pouvez me contacter
marmic@cegetel.net



Danièle
Lyon - France
06/09/2005
Cher Monsieur Lecanu
Je suis peintre et ai effectué une série de plusieurs tableaux sur le thème de bateaux prestigieux. Lors de mes recherches sur le France, j'ai consulté un site internet où vous évoquiez vos souvenirs de marin. Vous m'avez touché et je souhaite vous adresser la photo du tableau que j'ai peint.
Merci de me communiquer votre actuelle adresse e-mail
Mamoundan@aol.com



François KIRSCHER
AIX en PROVENCE - FRANCE
29/08/2005
Mon Adieu au "FRANCE" un soir d'Octobre 2001 en rade de MARSEILLE
Né en 1962 ,comme le paquebot "FRANCE",ce navire m'a toujours suscité passion, fierté nationale, peut-il en être autrement de par sa ligne et en son temps, sa conception et réalisation technologiques, et le symbole flottant qu'il est toujours actuellement surement quelque part ce soir en remorque voguant vers ce lointain destin en Asie ...Beaucoup de témoignages émouvants sont dits dans ce merveilleux site et, me concernant, les choses de la vie me font regretter de ne pas l'avoir pris pour l'une de ses dernières croisières d' Octobre 2001 en Méditerranée.
Peut-être mes origines Normandes me firent réagir ce jour d'Octobre 2001, départ de sa dernière croisière en Méditerranée à MARSEILLE
Ainsi en hommage à ce qu'il représenta dans ma vie, et plus largement à l'âme que lui donnèrent ses Marins, ses concepteurs et constructeurs, ses passagers aussi, j'armais d'un immense drapeau Français le canot à moteur (de 5 mètres de long par rapport au FRANCE vous imaginerez aisément la disproportion!!!!) de mon ami Olivier pour aller le saluer.
Nous l'avons escorté ce géant des mers, ce liner aux lignes incomparables, décrivant des cercles autour de ce toujours mythique paquebot, le mitraillant de nombreuses photos. Il nous corna à plusieurs reprises : quel son nous prenant au plus profond de notre être !!! Les passagers sur les ponts comprirent surement le message nous saluant et nous applaudissant (se reconnaitront ils??). Les photos sont très réussies, une luminosité sombre (ciel voilé celà arrive en méditerranée) donnant un aspect solennel à cet ultime départ....Nous l'accompagnions alors un long moment le long de la chaine de l'Estaque, et nous séparant lorsque nous revenions vers le Vieux port, sa silouhette légendaire disparaissait à l'horizon, dans la luminosité de cette fin d'après midi inoubliable dans une vie.....
Merci à tous ceux qui ont oeuvré pour le retour de notre bateau favori au pays. Comme toutes ces personnes la déception a été très forte. Si tant est qu'il soit casino /hotel flottant ? En ASIE pour notre consolation le FRANCE alias NORWAY restera toujours à l'autre du bout du monde, le symbole du génie de son pays d'origine.
Son destin n'est-il pas de toujours braver Mers et Océans ??? Pendant mille ans comme le suggère Michel SARDOU ??!!!!



Denis LEROUX
Le Havre - France
27/08/2005
J'ai vue ce magnifique paquebot qui était en traint de rouiller aux quai de l'oubli. Je trouvais celàa honteux car tant de gens ont eu cette chance que j'aurais tant aimé partager avec une certaine personne : faire un voyage de rêve comme beaucoup de perconnes l'ont fait et oui ? On a préféré te laisser partir pour en finir où ? Finir découpé comme une vulgaire boîte à conserve aux mains des marchands de féeraille qui vont se faire une fortune sur le dos des pauvres decoupeurs, pauvre France.
Je saist qu'il ira au paradis des plus grands de ce monde.
Au revoir, tu as fini de faire rêver tant amoureux de tout âge



patrick DUQUENNE
wattrelos - france
23/08/2005
en tant que chauffeur routier,j'ai eu l'occasion d'aller au havre et de voir pour la premiere fois en 1979 le FRANCE.ce paquebot m'a impressioné par sa beauté,sa grandeur,le plus beau des géants des mers.A l'époque,rien ne laissait supposer qu'il partirait aux oubliettes.quelle tristesse de voir disparaitre ce qui faisait le prestige de la France.Pays qui passe du coq a l'ane aussi facilement que de changer de chemises.Pauvre paquebot FRANCE!nous ne t'oublirons jamais!



Claude HEBERT
Istres - France
19/08/2005
Timonnier sur le France de 1963 à 1974, je souhaite prendre contact avec des anciens du plus beau paquebot du monde.
A bientôt
claude.hebert13@wanadoo.fr



Jean-Marc PETIT
Bussy-St-Georges - France
19/08/2005
Cette intervention n'est pas un témoignage sur le paquebot France mais un constat.
Depuis quatre ans que l'Association "Pour le Paquebot France" (anc. "Pour l'ex-France") se bat auprès des médias, élus, entreprises et surtout ministères, elle n'a pas été beaucoup soutenue par vous: nostalgiques et anciens de la Transat.
S'apitoyer sur le sort de notre paquebot est un acte facile. Agir concrètement pour qu'il revienne dans notre patrimoine maritime en est un autre. Cette association est connue et reconnue grâce aux nombreux articles de presse écrite et parlée qui s'en sont fait l'écho. Des dizaines d'entrevues (Dahan,Pierre & Vacances, ministres, etc...) ont jalonné ces années passées. Que d'énergie!
"Si tous les gars du monde..." et en particulier, vous, intervenants sur ce site, aviez fait le maximum de ce qu'il est possible de faire, peut-être que le navire ne serait pas à Port Klang, en Malaisie, aujourd'hui. Il a malheureusement manqué un élan national appuyé par des personnalités. Ne parlons pas de Sardou, entre autre, qui n'a été qu'un opportuniste en son temps et qui n'a rien à faire du devenir du France. Ne parlons pas de Thalassa de France 3 qui a été au dessous de tout. Etc, etc...
Notre paquebot préféré est encore a vendre!
Il faut plus que des paroles nostalgiques, il faut des actes concrets.



Raphael AMIABLE
94 - france
18/08/2005
Bonjour à tous
Je suis à la recherche de personnes ayant fais partie de l'orchestre du France. Parmi vous le trompettiste S. Rollez, si vous avez des photos et autres souvenir de cette période envoyer moi un mail.
Merci
P.S c'est et restera le plus beau bateau du monde.
goliath0015@msn.com



Michel VELLUT
La Rochelle - France
09/08/2005
France c'est le bateau de mes vingt ans. Celui qui m'a donné la passion des belles réalisations. aujourd'hui , malgré son changement de nom il est toujours là, tout aussi élégant, même avec ses rides. Je ne suis jamais monté à bord, mais j'ai pu l'approcher de près avec une grance émotion,la dernière fois c'était au port de La Pallice où j'ai pu réaliser une ultime photo depuis mon humble embarquation pour moi c'était encore "LE FRANCE"



A. MAMBOURG D' ARSCQUIèRE
Tournai -
07/08/2005
L'Avenir du Norway/France
Il était une fois un navire trahit par ses marins et syndicats qui ne voulaient percevoir que le monde avait changé après le choc pétrolier de 73 !!FRANCE a été construit lorsque le pétrole algérien était Français !!!! (1 000tonnes par jour) France?? Un éléphant blanc dès son lancement!!(qui le sait?) Bref un navire avec un équipage CGT, tels rats occupés a sauvegarder les meilleurs morceaux...sinon comment expliquer que chaque exercice fiscal fut un bonnus pour les norvégiens ?? Regardez la réalité en face....aujourd'hui les navires embarquent de 3 OOO à 4 OOO passagers(voir le groupe Carnival) et sont bénéficiaires....
Vous me direz "ce sont des casinos flottants" et bien alors voyez donc le Paquebot "EUROPA" meilleur service que le FRANCE meilleure table, et un succes qui existe depuis 150 ans...
Non, le FRANCE a été saboté par l'esprit communisto-nationaliste des syndicats qui y ont entrainé le personnel...
Voyez "EUROPA" !!mais les allemands sont beaucoup plus pragmatiques que les francais- Le France et Concorde...qu'en reste t-il ???? R I E N.............



david DAVID
saint brice sous foret - france
06/08/2005
Bonjour,
Certains menbres de ma famille ont travaillés sur le france et je viens de recevoir d'eux, 2 paires du lunettes de soleil avec comme inscription "pacific france" je recherche quelques details car les formes des lunettes sont assez osés pour l'époque, quelqu'un aurait il une idee pour m'aider, sachant que ces deux paires de lunettes ont une valeur inestimable a mes yeux, mais je souhaiterai en savoir un peu plus...
merci d'avance
reply007@hotmail.com



emmanuelle GOLLAIN
le havre - france
27/07/2005
bonjour,
je suis une inconditionnelle du paquebot" France ",je possède un très grand nombre de meubles,de vaisselle,de linge et d'objets divers de ce magnifique Paquebot.je réussis à réunir cette collection en chinant et en allant aux diverses ventes concernant les paquebots.Mais contrairement à l'article du chineur ces derniers commencent à se faire très rare et de + en + cher.
Salutations
E G



ANDRE MONTFORT
22240 PLURIEN - FR
26/07/2005
Novice sur FRANCE du 9 janvier au 15 juillet 1964 j'ai terminé ma carrière de navigant le 11 janvier 1994...
Je salue les anciens collégues de FRANCE que je n'ai jamais revus
andre.montfort@wanadoo.fr



anne-laure FARCE GIBERT
saint-etienne -
06/07/2005
Bonjour à tous,
Je me présente, je suis la fille d'un "ancien" du France, Jean Gibert né en 1939,mon père était cuisinier sur ce paquebot, ainsi que sur le Flandre, et aussi sur des cargots tel que le Pérou.Je pense pouvoir dire qu'il a vécu ses plus belles émotions à ses époques de Mer.Quelle était sa fièreté lorsqu'il nous racontait à mon frére, ma soeur et moi ses merveilleux moments passé sur ce magnifque paquebot, d'ailleur il possédait des photos de l'intérieur de celui ci, quelle splendeur...Il a du faire, si mes souvenirs sont bons, la première traversée, si quelqu'un d'entre vous à connu mon Papa, je serais très heureuse de communiquer avec vous.
En espérant que ce Paquebot fasse rêver encore beaucoup de personne, et qu'il est une superbe retraite ...
anelorf@free.fr



julie et anne - claire
vitré - france
08/06/2005
bonjour
en ce moment nous parlons beaucoup du "France" au collège : va t'il aller à la casse ect, mais surtout car nous allons aller à st Nazaire en sortie scolaire. Quand nous avons commencé à parler de ce paquebot on nous à proposer de faire un exposé, nous avons accepté bien entendu, c'est comme que nous avons découvert ce site...
Nous voulons donc vous faire passer un message :
SAUVONS LE FRANCE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Philippe LEROY
La Rochelle - France
03/06/2005
Je viens découvrir votre site, et comme vous je suis nostagique de ce magnifique paquebot que j'ai vu la dernière fois en escale à La Rochelle sous le nom de Norway...
Oui Le France devrait être inscrit au patrimoine de notre pays et conservé en France. Le France 1 est bien à La Rochelle, mais c'est un ancien navire météo...
Sachez néanmoins que Le France existe virtuellement grâce à un créateur de talent japonais, (il ne lui manque que la sirène) et que vous pouvez le faire naviguer dans Microsoft Flight Simulator 2004. Vous aurez le plasir de refaire virtuellement vos voyages et traversées transatlantiques.
En voici le lien: http://f1.aaa.livedoor.jp/~rjnnhama/craft.htm
Cordialement à vous.



FRANCOIS DUPIECH
MARLY LA VILLE - FRANCE
03/06/2005
SOUVENIR D'UNE TRAVERSEE RETOUR DE NEW YORK EN JUIN 1970 AVEC MA FAMILLE SUR UN PAQUEBOT QUI ALLAIT DEVENIR UN SYMBOLE FORT DE NOTRE PAYS ET QUI MERITE UNE RETRAITE A LA HAUTEUR DE CE QU'IL REPRESENTE .



jose SZYMKOWIAK
belfort - france
02/06/2005
Bonjour j’avais 15 ans, à l’époque j’habité Tancarville, quand j’ai vu partir le France, ce jour là j’ai pleuré, et c’est avec émotion que je me souviens, c’est une partie de mon enfance qui refait surface, et oui ça peut paraître bizarre, mais ce bateau je l’aimé, et on faisaient de grandes ballades avec mes parents pour aller le voir amarré, a chaque escales, et puis ensuite au quai de l’oubli.
Bravo je voulais vous dire cela pour votre site.
Cordialement josé.



francois LEGRAND
le havre - france
31/05/2005
je suis petit-fils de marin qui naviguer sur le france et j'ai malheuresement aucun souvenir de mon grand-pere.je souhaiterai avoir des photo de lui quand il naviguer sur le france pour ce qui le reconnaitront c'etait GEORGE GOASDOUE ne je sais pa tro la place qu'il occupé sur le navire mais si quelqu'un aurait des photos de lui sur le navire se serait pour moi un tres beau cadeaux et pour ma grand mere aussi qui n'a aucune photos de lui sur le navire.je vous remercie d'avance et j'espere qu'on repondra a mes attentes.
merci
francois.legrand30@wanadoo.fr



jacques COLSON
leucate - france
26/05/2005
bonjour a tous
et oui je suis triste de voir ce paquebot quitter la france j(ai vecu de belles choses a bord ,mais qui ce souvient des coiffeurs du france sont ils toujours en vie suis je seul si parfois quelqu'un se souvient de l'un de ces coiffeur faite le moi savoir cela me ferais plaisir
sinon bonne chance a toutes cette equippe du plus beau bateau du monde <> qui disparait encore une fois mais cette fois c'est fini
oamenophis@hotmail.com



Thibault
Nantes - France
24/05/2005
Bonjour à toutes et à tous,
C'est le coeur serré et des larmes plein les yeux que je vous écris. Le France, j'ai presque envie de dire "mon" France, a quitté notre continent sans doute jamais pour finir sa vie on ne sait où et on ne sait comment.
J'en veux énormément à nos gouvernants qui n'ont pas su le garder, et qui n'ont pas su, aujourd'hui, le préserver et le ramener à bon port dans son pays alors qu'il constitue un témoignage flamboyant du patrimoine maritime et industriel de notre pays (je n'ose plus dire de son pays).
Je suis nantais et je peux donc me rendre assez souvent jusqu'aux chantiers qui ont vu naitre notre géant et où, 45 ans après, son souvenir est toujours aussi vivace, malgré le grandiose Queen Mary 2 construit depuis. Je me gare de l'autre côté de l'estuaire, à Mindin, je regarde les bâtiments quelques instants puis je ferme les yeux. Alors je le vois apparaitre. Je le vois se construire, se former... J'aurais tant aimer le voir épouser la mer ce 11 mai.
Nous avions offert, mes frères et soeurs et moi même, un voyage sur le France à mes parents pour leurs noces d'or. A cette occasion, j'avais pu réaliser un de mes rêves : approcher le géant des mers. C'était à Marseille, avant une croisière en Méditérranée.
Jamais je n'oublierai l'instant où je l'ai vu apparaitre sous mes yeux et l'émotion que j'ai ressentie. Qu'il est beau ! Qu'il est grand ! Encore plus que je ne l'imaginais ! Oui, ce n'était plus en rêve. Il était là devant moi, majestueux et imposant.
Je n'oublierai pas non plus le son de sa sirène quand il a quitté le port. Ce son si caractéristique qui n'appartient qu'à lui.
De ce doux rêve il ne me reste aujourd'hui que de nombreuses photos prises à quai et à bord par mon père. Je les garde désormais précieusement.
"La France elle m'a laissé tomber" chantait Michel Sardou. C'est aujourd'hui tellement vrai. Mais jamais je ne cesserai de t'appeler "France" mon beau navire. Pour moi tu n'as jamais été Norway. Tu es et a toujours représenté la France, même si elle te l'a si mal rendu.
Adieu, adieu mon beau navire. Va-t-en dans ce port loin, si loin, raconté ce que fut ton histoire et ta splendeur.



chantal DUPARC
chambery - france
24/05/2005
je suis havraise de naissanceet ma familleest de pure souche normande.je n'ai jamais travaillée sur le France,mais j'étais scolarisée auBon Pasteur La Providence à Sanvic,et lorsque le France revenai dans notre bonne ville,c'est dans notre école que tout le linge du bateau,(literie,cuisine,etc..)était lavé et nous permettai de passer nos cap école ménagère.Souvent les religieuses recupèraient les restes de nourriture et cela nous faisaient réver de pouvoir manger des avocats,des chips,des bananes et toutes les patisseries qui n'étaient pas notre quotidien.Nous ne reverrons pas nous havrais notre cher bateau puisqu'il est parti en Asie à la casse,honte à nous et tritesse pour nos enfants qui ne connaitrons pas cette beauté des mers.



JACQUES AGUZZOLI
MONTLIGNON 95680 - FRANCE
24/05/2005
Monsieur Jacques aguzzoli maître d'hotel en première classe du paquebot FRANCE de 1962 à 1974, envoie à l'équipage, ses amis, et particulièrement aux 240 élèves du C P H son meilleur souvenir pour toutes les années passées ensemble.
Ce message vous est transmis par mon fils Francis qui pendant 12 ans est venu ainsi que son frère Marc et leur maman me chercher au quai de SOUTHAMPTON
Amitiés sincères à tous
concept.organisation@cegetel.net



Patrice MOREAU
nantes - F
23/05/2005
tristesse ce matin lorsque sur l'image de la webcame du port de Bremerhaven à 11h47 j'ai trouvé un gros vide sur le quai alors qu'à 8h47 ce 23/05 France-Norway était encore à quai.
Il ne faut pas se leurrer, il part pour la casse en 2 étapes afin de déjouer la loi européenne sur le désamiantage.Quand on voit ces "chantiers" indiens et les conditions de travail il ne faut pas avoir d'état d'âme ! Deux fleurons de technologie qui partent cette année : le Concorde et le France sauf que le concorde il va dans un musée ! Nos dirigeants n'ont même pas levé le petit doigt pour que le France revienne en France...mais c'est vrai que M. Chirac était 1er ministre de M. Giscard d'Estaing lorsqu'il ont mis le paquebot au quai de l'oubli du Havre ! D'autres ont su le rentabiliser pendant 20 ans !
Espérons qu'il ne soit pas trop tard mais j'ai bien peur de me tromper !



patricia GUéRIN
Quetteville (côté de Honfleur) - France
23/05/2005
Je suis Havraise, j'ai toujours aimé la mer et les bâteaux je pourrais même presque dire une pationnée. J'ai suivie avec ferveur tout les débat concernat le france avant son désarmement après. Le jour ou il a quitté le quai de l'oublie je l'ai suivie en 1er jusqu'à l'écluse François 1er puis je l'ai regardé passer non loins de son quai Joaness couver et ensuite jusqu'au bout de la jeté j'ai courue pour le voir passer cela ma déchiré le coeur. J'ai suivie son parcourt il parrait même que les Norvégiens faisait recette. Il à été dit une fois dans une émission qu'il faisait par an un chiffre d'affaire de cent million de francs net. Ecoeuré j'étais car nous en france nous n'étions pas capable de le rentabilisé il faut dire que nous ne l'exploitions pas comme il fallait. aujourd'hui je suis consterné de voir que personne ne veuille sauver un si beau navire qui on peux le dire fût le fleurons de la France. Comment peux t'on laisser partir navire comme celui çi à la casse ?... Car ne nous voilons pas la face c'est bien pour la casse qu'il part. Singapour est surment l'un des plus grand cimetière pour bäteaux. Autant en faire notre d'euil car pour moi c'est comme ça que je le ressent. J'ai un noeux à l'estomac et les larmes aux yeux je suis dégouté, consterné de m'imaginer une telle fin. Oui c'est vraie il y a le désamiantage qui coute horriblement cher mais jusqu'a maintenant personne ne s'en souçiat quand il s'agissait de faire du profit. Le faite qu'il y est eux un incendie la tout le monde se dit ha oui si il doit reprendre du service faut faire les répa



Cyril André SAUTERAUD D'ARTONNE
saint michel de bannieres - France
21/05/2005
C'est très bouleversant de lire les messages. Formidable de voir les contacts entre les anciens ou les enfants des anciens de la transat. Je comprends pourquoi je suis hanté par ce bateau, et les visages des passagers de la croisieres "ultimat odyssey" en 74. J'étais le plus jeune passagers. au pied des cheminées du bateau, à minuit dans le port de hong kong, les sirenes ont retentit dans un vrai déchirement, car des milliers de personnes étaient venues dire Adieu au "FRANCE". les bateaux illuminés dont la jeanne d'arc ont répondu sans fin pendant que Notre France quittait la baie de hong -Kong tout le monde était en larme. Le commandant Petré malgre sa grande stature était bouleversé.j'étais le plus jeune passager, aujourd'hui je fais parti des anciens et je suis bouleversé par vos messages, tant de gens ont disparu . Je ne crois pas a la bonne volonté des gens qui nous gouvernent ni en france ni en europe ce sont ces deux présidents qui ont assassinés notre FRANCE



nelson GUILLEMETTE
ifs - france
19/05/2005
notre club de modelisme a une maquette du france. il est a la taille 1/100. Et si vous souhaiter recevoir des photos de la maquette ou tout simplement le voir il est visible dans un club de normandie(si vous souhaiter le voir au club, merci de m'envoyer un email a guillemette14123@wanadoo.fr).



ANONYME
Le Havre - France
17/05/2005
Oui qu'il était beau le France... Hélas, il transportait de jolies femmes. Une nuit, alors que je sortais de la cabine de l'une de mes clientes en salle(nous n'avions droit à aucun contact avec les passagers en dehors du service), deux commissaires du bord rôdant dans les coursives "passagers" me reconnurent... De retour au Havre, je quittais le navire. Qu'il fut dur d'entendre vibrer les cornes du navire reprenant la mer vers New-York.



AGNES TURBIL
HATTENVILLE - FRANCE
08/05/2005
Si je me permets de vous contacter, c'est parce que mon père a navigué sur le paquebot France (il a arrêté en 1964 je crois) ; cette année, mes parents fêtent leurs noces d'or (50 ans de mariage !). A cette occasion, mes soeurs et moi-meme, souhaitons réaliser un petit CD avec des témoignages d'amis d'enfance, de travail, ....etc. Nous aimerions donc entrer en contact avec quelqu'un qui l'aurait connu à l'époque du France et qui accepterait de nous rencontrer (Le Havre ou sa région) pour lui faire un petit coucou face à la caméra.
Il s'agit de Gilbert BREDEL il était garçon de cabine....
D'avance, merci.
agnesturbil@aol.com



Jean-Louis FRITZ
STRASBOURG - FRANCE
04/05/2005
Bonjour à tous,
j'ai rencontré le France (Norway) un peu tard, lors d'une de ses dernières croisières en 2001. Il était en parfait état et j'ai du mal à imaginer qu'il devrait passer à la casse. C'est un navire fantastique !
C'est honteux et lamentable de la part de nos dirigeants, sachant que le rachat au prix de la feraille représenterait un cout minimuim pour notre pays et que son emplacement dans un port Français (en tant que musée par exemple)ne serait pas plus honéreux !



paul JACQUES
montreal - canada
30/04/2005
bonjour
je suis un marin canadien qui a u la chance de voir ce merveilleux navire il portait fierrement ces couleur
jacques



SIMON
LE HAVRE - FRANCE
29/04/2005
SALUT,je suis tres decu du sort du FRANCE j'ai honte de la France meme pas capable de garder un merveilleux paquebot.Quand je pense que des centaines de personnes ont travailler pour sa fabrication et pour son service a bort et qui faisait des centaines d'emploi au HAVRE et qui etait la fierté de la France et des HAVRAIS et pour la 2 eme fois la France le laisse tomber et ben honte pour tous ces politiciens qui ne font absolument rien pour sa sauvergarde et qui préfere dépenser l'argent des contribuables pour des choses moins importantes entre parentaises et qui bien souvent ne servent a rien.Si des personnes ont des photos du FRANCE lors de croisieres j'aimerai bien en recevoir car je ne suis j'amais monter a bort merci par avance et je passe le bonjour a tous les amoureux de ce paquebot.
uva3@wanadoo.fr



Marie-CLAIRE LAURENT
MEAUX - FRANCE
27/04/2005
Bonjour,

Je me permets de rééditer à nouveau ma demande, car à ce jour je n'ai eu aucun contact avec les anciens qui ayant travaillés sur le paquebot de FRANCE à l'année 1960 avec mon oncle Mr COROSINE ROLAND en temps que maître d'hôtel ou garçon de salle.
S.V.P. contacter-moi le plus rapidement possible, mais pas ce servir de mon adresse E-MAIL pour m'envoyez des lettres qui n'ont pas lieu d'être, merçi de votre comphréention.
MERCI DE M'AIDER, car c'est très important pour nous. Notre à vous tous !
madininawoman4@yahoo.fr




Marie-Claire LAURENT
Meaux - FRANCE
20/04/2005
Bonjour, à vous tous et très heureuse d'avoir trouver ce site, qui j'espère me permettra de trouver et de renouer conctact avec ma famille.

Cela fait déjà plus de 10 ans que je recherche mon oncle, qui se nomme Mr COROSINE Roland né en Martinique, ou prendre contact avec son fils ou sa femme, qui nous aà beaucoup manqués à nous et surtout à ma mère. Il était garçon de salle ou maître d'hôtel sur le paquebot de france dans les années 1960 je croie car, nous n'avons la chance de le voir qu'une escale.
Merci de m'aider car il faut que je le retrouve pour ma mère. Merci de m'aider car il nous manque !
madininawoman4@yahoo.fr




Laurence
Bolbec - France
18/04/2005
Bonjour, je m'appelle Laurence.
Sur le paquebot France se cachent de merveilleuses pièces et j'ai apris la nouvelle terrible le 17/04/05 sur la 6éme chaîne que le paquebot françe n'aller être plus q'un tas de ferraille. Il faut réagir tout de suite.
Merci de votre compréhension.

A bientôt




Cécilia
LES LOGES - FRANCE
16/04/2005
Je recherche des informations sur mon grand père qui était marin sur le France. Si quelqu'un par hasard était sur le paquebot France en même temps que mon grand père, Mr Dujardin, ou sur l'Antille et qui pourrait me fournir informations, photo ou témoignage, je lui en serai très reconnaissante.
maxalex.ouin@wanadoo.fr



Emmanuelle HOLMIERE
Boissy Saint Léger -
15/04/2005
Bonjour,

J'ai effectué une croisière sur le France en 1969, j'avais 12ans. Par contre, je connaissais un membre de l'équipage, qui travaillait avant sur le Flandre, Antilles, pour finir sur le France. Il s'appelle Pierre Caillé (je ne suis pas sûre de l'ortographe). Je l'ai bien connu car ayant habité pendant quelques années à la Martinique, ma famille et moi-même le voyions assez souvent. J'ai vu que plusieurs personnes ont travaillé sur le France à la même époque, y en a-t'il qui se souviennent de Pierre et qui auraient de ses nouvelles ? J'ai passé un merveilleurx séjour sur ce paquebot et, comme pour beaucoup d'entre vous, j'ai beaucoup de peine de le voir finir ainsi. Mais je préfère rester avec mes souvenirs. Merci encore à ceux qui pourront m'aider dans ma recherche.

A bientôt.
holmiere.emmanuelle@wanadoo.fr




RICHARD MARTINEZ
BEAUSOLEIL - FRANCE
11/04/2005
JAI VU LE FRANCE EN RADE DE VILLEFRANCHE SUR MER. C'EST UN BATEAU MYTIC IL FAUT LE SAUVER ASSEZ DE DETRUIRE NOTRE PATRIMOINE.

On sait construire de très belle choses, il faut le ramener dans sa patrie. Il faut forcer le gouvernement à le racheter quitte à mettre de notre poche. Assez de parler et tous ensemble forçons les choses. Assez !
Concorde maintenent le France, ras le bol de ces hauts dignitaires qui parlent la langue de bois. La france doit récuperer l'image qu'elle avait dans le monde entier.




Kenneth (Kenny) DIRANZO
Le Havre - france
29/03/2005
J'ai embarqué le 17/10/1962 comme mousse de sonnerie après l'EAM rue de l'Alma,ensuite l'école hoteliere de la TRANSAT j'ai terminé à la salle au premiere en Mars 1963. J'ai fait 2 embarquement sur l'Antilles.

Mes plus beaux souvenirs : RIO au brésil, le Québec et ce superbe paquebot qu'était le "FRANCE"
Si je pouvais avoir des nouvelles de mes ex-collègues qui se reconnaitrons.

Merci d'avance




philippe CUNY
le perreux sur marne - france
29/03/2005
Bonjour à tous

Petit je passais mes vacances au Havre. J'ai eu l'honneur de pouvoir visiter ce paquebot de légende, je l'ai vu aussi au quai de l'oubli, quelle tristesse.
La France oublie son patrimoine : le France , Concorde etc....
J'ai l'impression que la France oublie sa fierté.




ketty MOREAU
fougerolles du plessis - france
26/03/2005
Le FRANCE est un paquebot magnifique. Dommage que l'on n'a pas gardé son vrai nom et dommage qu'on doit le démolir il est si beau , si exceptionnel on ne le vera que dans nos mémoire à présent.



Pierre LECANU
Douai - France
26/03/2005
Bonjour aux anciens, (Michel Jaspart, Jean Pierre Bourdon et tous les autres qui ne connaissent peux être pas le site du Paquebot "France")

Je suis toujours présent autour du "France", tout comme vous je me demande ce qu'il va devenir, si la tour eiffel n'était pas fixée au sol, serait elle encore là, le 2éme exemple est pour moi le "Concorde", nous sommes très fort nous les Français pour construire, mais nous avons surtout des chefs pour détruire.
Aujourd'hui, je suis en retraite après 5 ans dans la marine et 37 années passées chez RENAULT comme technicien en bureaux d'études et méthodes après être passé sur chaîne "bien sur". Je m'informe tous les jours, comme je peux, car les nouvelles de notre paquebot ne sont pas divulguées en dehors de ce merveilleux site.

Je vous remercies de votre réponse qui m'a touché le coeur en voyant que 40 années plus tard les souvenirs restent.

Mon adresse mail si vous voulez me répondre en direct: pierrot.lecanu@wanaddo.fr

Merci beaucoup à Jacques pour ses réponses, et si je peux aider, je suis présent ( je me suis formé pour travailler sur des sites,et créer des fichiers HTML).

A+
Pierre dit "TOTO"




Dominique LEROY
Le Havre - France
24/03/2005
Ancien de l'école maritime du Havre en 65/66 EAM ... Mousse de sonnerie embarqué à bord du splendide paquebot "FRANCE" en juillet 66, école hotelière de la transat en 1968 ...puis garçon de salle à manger "Versailles" à bord pendant 6 ans, j'ai encore de merveilleux souvenirs de ces années passées à bord.
Je salue au passage mes amis J.Y. Lepierres(Jimmy), Alain Motelet (dit Momolle), Simon (dit la brume), J.Y.Thomas (Largen), Anquetin(de Ponto), Alain Hillion et tous les autres sans oublier Albert Poirier !!! .....

Vous rappelez vous des maitres d'hôtel "Hennequin", "Legrand", "Fafa", "Fournier", "Isaac", etc ..?
Que de merveilleux souvenirs avec les passagers et les copains aux escales lorsque nous allons à la "playa" aux Antilles ....

Je reste à votre disposition pour témoigner sur cette époque. Je possède des films, photos et anecdotes passées à bord du plus beau paquebot du monde "FRANCE"

Leroy Dominique .... naviguant ADSG de juillet 66 à octobre 74
Amitiés à tous les anciens Leroydom02@aol.com




Christophe CHAUVEAU
-
22/03/2005
Bonjour,

Héritage de France (association reconnue d’intérêt général), organise une manifestation en hommage au PAQUEBOT FRANCE, 04 73 71 66 06 VEDETTE SUR LA SEINE lundi de Pâques repas, conférences + 2h30 de navigation sur réservation : 55€ par personne
Le message autour de vous, car il y a urgence pour sauver le navire.

Vous souhaitant bonne réception de l'ensemble de ces éléments, je reste à votre disposition pour toutes demandes supplémentaires.

Tres sincèrement

Christophe CHAUVEAU (président d’Héritage de France)
notre site : www.heritage-de-france.fr.st




JEAN -PIERRE BOURDON
ANNONAY - ARDECHE
19/03/2005
Je me souviens de toi LECANU nous étions à l'école maritime ensembles en 1963 et à l'école hotelière.
Que deviens -tu? Moi je suis à deux ans de la retraite, je travaille dans la société IRIS BUS, on fabrique des autocars et je suis controleur qualité, comme tu vois l'hotellerie mène à tout.

Je regrette beaucoup ce temps de notre jeunesse sur ce magnifique navire, maintenant je collectionne tout ce que je peux trouver sur le FRANCE, je ne peux oublier tout ces souvenirs, je crois que l'on a vécu plusieurs vies tellement notre existance a été intense pendant ces quelques années. Quand il y a un reportage à la télevision je quitte la pièce, j'ai trop mal quand je revois notre bateau, j'ai envie de pleurer.

Peut-être à bientôt . BOURDON

Bonjour à tous les anciens du FRANCE et particulièrement à ceux de l'école maritime de 1963-1964




Michel JASPART
GUILERS - FRANCE
15/03/2005
Cher Chat LEO,dans mon message à l'intention de Pierre LECANU j'ai fait une erreur dans mon adresse E.mail,celle qui accompagne ce message est la bonne.Merci de bien vouloir rectifier mon étourderie car si Pierre LECANU cherche à me joindre il ne va pas comprendre mon silence
mc.jaspart@tele.fr



jean marie VILAIN
viry-chatillon - france
10/03/2005
Beaucoup d'émotions en lisant les témoignages de celles et ceux qui ont servi ou navigué sur France. Je n'ai pas eu cette chance et n'ai plus d'espoir de croisière sur celui que j'ai apperçu il y a une quarantaine d'années au retour d'une croisière dans les iles Caraïbes sur Antilles (j'avais déja navigué 2 ans avant sur Colombie). Mon père a travaillé pratiquement toute sa vie à la CGT puis CGM....dans l'ombre des bureaux de la rue Auber à Paris. J'ai depuis une passion sans borne pour les bateaux et paquebots en général et pour ceux de la CGT/CGM et France en particulier.
Il ne nous reste que des photos, des menus, des cartes d'embarquement des calendriers qui nous font garder cette nostalgie des voyages en mer.

Merci pour ce site et aussi à ceux qui tente de sauver France.
Jean-Marie Vilain




Thomas BASTIEN
STELLA-PLAGE - FRANCE
09/03/2005
Bonjour,

Je suis élève au Lycée Hôtelier du Touquet (62). Je recherche des personnes ayant travaillé sur le plus grand bateau du Monde « Le France »
Nous désirerions faire une soirée de Gala sur les croisières ; avec une préférence sur la plus magique de toutes et c’est à mon avis celle du Paquebot France et c’est pourquoi je demande des témoignages pour le mettre à l’honneur.
Cette soirée commencerai sur un décor dans l’entrée avec l’avant du paquebot.

Si des personnes ont des photos, des affiches, des accessoires qui on rapport avec les croisières nous sommes preneur.
Tous les témoignages, les détails du service en salle, du bar, des hôtesses d’accueil, sont les bienvenus, ainsi que les décors.

Merci beaucoup de l’aide que vous pourriez nous apporter, afin de faire vivre le France encore une soirée et permettre aux jeunes de notre âge de connaître le faste de cette transatlantique.
M. BASTIEN Thomas (thomas.bastien2@wanadoo.fr)




Michel JASPART
GUILERS - FRANCE
07/03/2005
Message à l'intention de Pierre Lecanu

Bien sur que je me rappelle de toi malgré pas mal d'années, comment oublier le confort de la rue de l'Alma et les parties de rigolades que nous avons connu (heureusement car le travail était dur) mais je ne regrette rien de ces années(enfin si ,personne ne pourra plus vivre ce que nous avons eu le bonheur de vivre ce que nous avons vécu). Quand à notre pauvre bateau je ne vois qu'une issue digne pour lui, même si cela me déchire le coeur je préfèrerais le voir au fond de l'océan que de périr sous les chalumeaux chinois. N'hésite pas à me contacter. (ec.jaspart@tele.fr)




Christelle LORRION
Le Pellerin - france
07/03/2005
A la mémoire de mon arrière-grand père Pierre Marie Thomas, de Trignac(44), chef d'équipe lors de la conception du France, à la mémoire de tous ceux qui ont donné leur sueur, leurs forces, leur sang, leur vie, leur savoir- faire, à tous les hommes de bonne volonté qui ont un jour foulés le sol de notre pays, de Saint-Nazaire,Penhoët etc, pour voir naître le France.
Je souhaitais également témoigner ma fierté envers mes soeurs, Karine et Véronique Lorrion qui ont succédé à notre grand- père aux Chantiers navals de Saint-Nazaire sur le Queen...

Je n'ai qu'un souhait aujourd'hui, c'est que l'on nous rende notre bâteau, qu'il se repose à quai, à Saint-Nazaire et qu'il nous fasse chaque jour offrande de sa beauté....




Hervé BECASSE
Rouen - FRANCE
06/03/2005
Que d'émotions, que de témoignages, de petits bouts de vies qui marquent leurs protagonistes pour leurs vies entières.En quelques mots, quelle aventure humaine.Comment un navire peut-il suscité autant de souvenirs et d'engouments. Il y a quelque chose de magique. Ou plutôt, ce magnifique paquebot est magique.

J'ai eu la chance en juillet 1999 de passer une journée à bord du FRANCE (j'ai toujours eu du mal à l'appeler NORWAY). Une journée inoubliable, la visite de ce géant des mers m'a fait voyager à travers ces dédalles coursives ces ponts sur tous les océans du monde,ou nombres de soirées se sont fêtées, et des serments et des promesses ont été murmurés. Mais aussi sur son séjour quai de l oubli,puis son départ pour la (Norvége). Mais ce jour là il était amarré devant le QUEEN ELISBETH, qui appareillait dans l'aprés-midi. Lorsque le QUEEN a passé le FRANCE l'un et l'autre se sont salué à grands coups sirénes, j'en avais la chair de poule. Et le soir venu, il a fallu le "quitter". Je dis le quitter, car j'avais le sentiment d'avoir vécu une journnée exceptionnelle sur un navire exceptionnel chose que ne reviverais peut-être pas.

Ces dernières semaines M DAHAN s'est battu pour que le FRANCE revienne à la FRANCE, le propriétaire demandait 20 milions d'euros pour son rachat. Je pense sincèrement que s'il on avait demandé à chaque Français 10 euros nous aurions pu tous ensembles, sauver le FRANCE et que ce fleuron de nos constuctions navales, du savoir faire Français aurait pu fièrement montré ses cheminées visibles du pont de Normandie à l'entrée de la rade du Havre. Les dernières nouvelles tendraient à ce qu'il prenne la route de l'Asie pour en faire un casino flottant(tient cela me rappel un autre transatlantique). Tant pis et tant mieux. Tant pis parce que encore une fois nous allons le voir partir et tant mieux car tant qu'il ne sera pas vendu aux casseurs le "rêve" sera toujours possible. Mais n'oublions pas ce bateau est MAGIQUE




alain DUMAS
paris - SS france
06/03/2005
J'ai effectué une traversée NEW YORK-LE HAVRE, alors que j'avais 10 ans : ce devait être entre le 10 juin et 15 juin 1970...
Je possède encore quelques documents ou objets qui me rappelent un si beau voyage réservé à une elite à l'epoque...
Je réalise aujourd'hui la chance que j'ai eu...

J'ai revu le NORWAY à quai à MIAMI en 1998, et j'aurai été parmi les plus fervants supporters si ce navire avait pu retrouvé une nouvelle vie sur la cote Normande.




Dominique DENIS
Toulouse - France
04/03/2005
Amical bonjour à tous les anciens de la transat.

Ancien élève de la rue de l'alma en 1962, j'ai embarqué sur le France en juin 1963.
Après avoir participé à l'occupation du France pendant les évènements de 1968, j'ai démissioné de la Transat en octobre de la même année.
De 1963 à 1968 mes embarquements sur le France, l'Antilles et le Flandre, personnel ADSG, m'ont laissé un souvenir d'expérience professionnelle unique.
Par la suite j'ai fait carrière à AIR FRANCE et lorsque j'étais en escale à NYC je rendais visite au France accosté au pier 88.

Quelle belle époque!!!




Daniel JEGOU
Plouzané - France
03/03/2005
Bonsoir,

Certaine personne s'interroge sur le devenir de l'argent récolté pour sauver le NORWAY.
Dans la mesure où l'armateur commence à vendre les pièces intéressantes qui rappellent le FRANCE, les associations pourraient se porter acquéreur par exemple des panneaux décoratifs de la salle à manger Chambord (1ère classe), d'autres parties sont intéressantes: certaines cabines (appartement de grand luxe Normandie et Ile de France) , le bureau du commandant etc ..
La plaque du constructeur pourrait être offerte officiellement par l'armateur soit à l'association French Lines ou au chantiers de l'Atlantique qui a construit le navire.
Amicalement
Daniel JEGOU email: dj44@club-internet.fr
Ancien Transat. (Liberté, antilles, Flandre, France)
10 ans à bord du FRANCE de 1962 à 1974.
Chef de rang SAM Chambord.




caroline
-
02/03/2005
Mon père travaillait à la transat et nous avons fait le voyage jusqu'au Havre pour le voir, mon pére nous disait qu'on allait pouvoir y monter...pour la dernière fois...
C'était en aout 1974, j'avais 7 ans et très impressionnée, je ne l'ai pas oublié...
Aussi j'aimerai faire le voyage une nouvelle fois, aller à Honfleur, pouvoir y monter comme la première fois..



olivier BERTIN
poissy - France
28/02/2005
Et bien voilà pour moi, j'ai baigné dans l'esprit du France tout simplement parce que j'ai de la famille, des amis de la famille qui ont participé à la construction du France. Je n'ai pas connu ses débuts de navigation, trop jeune pour ça puisqu'il est né en 1960 et pour moi seulement en 1968. Ce qui est certain c'est que j'ai vecu avec lui, son histoire, une partie de son histoire, Le Havre, le quai de l'oubli où je me rendais avec mes parents pour voir comment une des plus belles oeuvres du monde reste à quai à s'abimer. Que de tristesse mais quel hommage d'aller le voir. Puis le rachat du France nommé ensuite Norway. Il était beau de voir que le France ne finirait pas ses jours sur le quai des oublis.

Et voilà qu'aujourd'hui on nous parle de laisser pourrir le France sur un quai depuis son incendie aux Etats Unis puis la maintenant, parler de destruction qui doit avoir lieu le 28/02/2005 soit aujourd'hui. Il parle de livrer le plus beau le plus reputé des paquebots du monde, le France et toute son histoire finir en amas de tolles chez un férailleur.

Combien d'hommes, de femmes, toute cette histoire encore d' une des créations des Francais partir en fumée sans qu'aucun geste ne soit fait, ce serait manquer de respect à notre histoire, à nos inventions, à nos hommes et femmes qui ont travaillé sur ce projet qui ont su donné temps et vie, prendre un peu de notre histoire.

Il serait possible d'en faire un musée éventuel, le musée de la marine s'y trouverais à sa place. Je crois que chaque Francais se doit de mettre un peu de son argent pour aider à ce que le France mère patrie, un des chef d'oeuvre de ce que les francais sont capable de faire !!!!

Michel Sardou nous a chanté ne m'appelez plus jamais France en 1975, si je ne me trompe à l'époque où le France déjà était en déroute alors Michel, je ne sais pas si tu verras ce message mais les personnes comme toi qui ont les possibilités de secouer le monde beaucoup plus que je n' aurai d'impacte et bien, j'en demande à tous d'aujourd'hui faire quelque chose pour empêcher ce désastre et laisser partir notre France comme un vulgaire bout de metal à la féraille

Merci à tous de votre attention à ce que l'histoire de l' homme se verra de disparaitre dans la destruction de ce géant de la mer

Cordialement à tous




Dominique LEROY
Le Havre - France
28/02/2005
Amitiés à tous les anciens du "FRANCE"

Ecole d'apprentissage maritime au Havre en 65/66, j'embarquais sur le France le 28 juillet 1966 mon diplôme EAM en poche comme mousse de sonnerie (groom).
Des anecdotes, j'en ai encore plein la tête ...(comme prendre un verre en compagnie de Georges Harrison "beattles" dans sa cabine).
Puis à la suite de l'école hotelière de la transat en 68,je me retrouvais en salle à manger "Versailles" comme commis avec mon chef de rang Gérald Lefèvre (son frère était en salle à manger "Chambord").
De 66 à 74 j'ai navigué sur ce magnifique paquebot et fait également le dernier voyage autour du monde en 74. J'ai fini en tant que chef de rang en salle et j'ai servi beaucoup d'artistes comme Sim, Isabelle Aubrey, les Papas et les Mammas, Majax, et même Dali ... quant à Johnny,on ne le voyait en salle que pour le dînner se couchant à des heures très tardives (...) Sylvie venait le midi en compagnie de sa mère et de son bébé David.
Débarqué en 74 à Saint Vasst La Hougue à la fin de la dernière grève qui tenta de le sauver,je n'ai jamais oubliè les plus belles années de ma vie à bord. On travaillait dur en salle (10 à 14 h/j) mais on était heureux de donner le maximum aux passagers pour que leur voyage soit inoubliable. Des souvenirs et anecdotes,des photos j'en ai et je serais heureux de les partager avec tous ceux qui ont la nostalgie de cette époque.

Une dernière chose .... ne laissons pas partir "FRANCE" à la féraille! Ce serait un véritable scandale! Il fait partie de notre patrimoine au même titre que la tour Eiffel ... Nous devons tous étre fiers d'avoir construit une telle merveille.
FRANCE tu seras toujours dans notre coeur !!!
La France n'a pas le droit de le trahir une deuxième fois.

Bravo et merci pour ce site.
Contactez moi si vous le désirez
Dominique




Vincent SUTY
Paris - France
27/02/2005
Je suis né au Havre en 57. Mon grand père avait navigué, mon parrain travaillait sur le port. Gamin, je garde le souvenir lors de chaque sortie ou arrivée du France de nous précipiter dans les "grosses" vagues que provoquait le passage du paquebot. Depuis l'école St Michel nous entendions ses sirènes avec émotion. Je devais avoir 8 ans lorsque je l'ai visité grâce au père d'un ami qui travaillait à bord ( Mr Aguzzoli ).
Puis j'ai quitté Le Havre. En 1998 j'ai fait une croisière dans les caraibes à bord du "Splendeur of the Sea" ( construit à St Nazaire) et en mer nous avons croisé Le France. Les navires se sont salués, issus tous deux du même chantier d'origine. j'ai pleuré de revoir ce navire qui m'avait tant fait rever... Il avait l'air toujours aussi digne, mais bien vieux, et en mauvais état. Quelle tristesse de voir ce symbole de la France à l'étranger dans un tel état, cela me chagrinne encore.



Marcel LEROUX
Nice - France
26/02/2005
Havrais de naissance, j'ai évidemment vécu ces moments d'émotion à chaque arrivée du France dans le port du Havre. J'étais de ceux qui ont assisté à sa première venue au Havre. Je voulais rappeler que cet évènement était double puisque au moment ou le France rentrait dans le port pour la première fois, le paquebot Liberté en sortait pour la dernière. J'ai d'ailleurs pris la photo, perché au sommet d'une tour, du moment ou les deux navires se croisent.



jacques COLSON
leucate - france
26/02/2005
Puis un petit mot encore : qui se souvient de la terrible tempête au large de l'Angleterre où il y a eu de si nombreux blessés et de nombreux dégats à bord ?
Si vous avez des films ou des photos ou journeaux merci de bien vouloir rentrer en contact avec moi. Merci car tous mes films on été perdus lors du développement (cela est étrange non ?)car pour l'époque personne n'en a parlée alors si vous avez des témoignages merci encore
oamenophis@hotmail.fr



jacques COLSON
leucate - france
26/02/2005
Olivier du salon de coiffure Pierre Jacy concessionnaire
Je suis très touché de tous ces témoignages mais aucun témoignage sur le personel de coiffure.
J'ai travaillé à bord pendant les années 1965 à juin 1969 et j'aimerais savoir s'il reste des collègues qui ont travaillé à cette époque.
J'ai beaucoup de tristesse de voir partir à la dérive ce si beau paquebot.
Beaucoup de souvenirs me restent gravés en mémoire
Merci encore pour tous ces témoignages qui réchauffent le coeur car IL restera toujours le PLUS GRAND PAQUEBOT DU MONDE
oamenophis@hotmail.fr



Christelle MAHé
Harfleur - France
13/02/2005
Membre d'équipage, mes parents se sont rencontrés sur Le France. Toute mon enfance fût rythmée par les traversées. J'entends encore la sirène retentir... Je suis toujours très émue lorsque je regarde des photos ou même lorsque j'entends la chanson de Sardou. J'ai fait mes premiers dessins sur des feuilles estampillées S.S. FRANCE et ai appri à lire sur les menus du France. Malheureusement, ceux-ci m'ont été dérobés ainsi que quelques autres souvenirs comme des photos prises par le photographe de bord. Si vous avez connu mes parents (Michel Le Brun, maître d'hôtel & Huguette Quertier, blanchisseuse), que vous voulez être mis en contact, que vous possédez des photos ou des souvenirs pouvant m'interesser, je vous remercie de me contacter.
christelle.mahe@cegetel.net



Cécile BOURDON
GUICHEN - France
13/02/2005
C'est de mon grand père parternel que me vient cette tendresse pour paquebot FRANCE. Il a travaillé pour la compagnie Générale Transatlantique. J'étais petite quant il était encore de ce monde pour nous parler de sa vie sur les paquebots. Il en parlait assez peu ma grand mère a certainement souffert de l'absence de ce voyageur aux yeux clairs. Il était stewart ou garçon de salle, il a finit sa carrière sur Le FRANCE. Il a navigué sur le CHAMPLAIN également. Il s'appelait HERVE BOURDON, C'etait un Finistérien, qui vivait à Audierne. Si vous avez connu mon grand-père, peut-être pourriez-vous me parler de lui !
Merci
laubaudais@hotmail.com



NADINE TREMINTIN
BOLBEC - FRANCE
11/02/2005
Mon père a navigué sur le France et il était là pour le gardé au quai de l'oubli. Que de souvenirs ! Papa, on l'appelait Tintin. Je suis sûre que beaucoup s'en souviennent. Il a été timonier, pompier etc ... Le France, pour moi, représente toute mon enfance. Le fabuleux retour de papa. Quant il m'enmmenait sur ce bateau grandes courses dans les coursives etc ... les merveilleuses salles, le ciné, la salle des enfants, les restaus. Tout était fabuleux.

Mon père est décédé en juillet 2000. Quand je pleure, c'est toujours quand je vois des images du France. Mon père et ce bateau sont indissossiable. Mon père était merveilleux et le bateau était MAGNIFIQUE.

Un homme a sauvé mon père, quand il est tombé à la mer, c'était sur le France, je ne sais pas si cet homme vit encore et si il visite ce site. Si c'est le cas je lui dis un très grand MERCI.




Pierre AYLIES
ST DENIS - FRANCE
01/02/2005
J'ai eu l'immense privilège et le grand bonheur de faire une croisère sur le FRANCE à la fin des années 60, croisière NEW-YORK / NEW-YORK de 15 jours où nous avons sillonné toutes les Antilles jusqu'aux cotes du Vénézuela Le privilège provenait du fait que le paquebot était ouvert à tous sans distinction de Classes ce qui permettait de se promener partout. Quel SOUVENIR IMMENSE!!!
J'ai beaucoup voyagé pour mon plaisir mais je considère ce voyage hors concours, il y a tant de choses à dire sur cette vie à bord....

Et maintenant quelle tristesse!
Je ne puis m'empecher de faire le rapprochement avec CONCORDE sur lequel là aussi j'ai fait un vol (c'était le reve de ma vie que j'ai réalisé pour mes 60 ans).
Voilà la triste fin des deux joyaux de la FRANCE.




Philippe BREBANT
LE HAVRE - FRANCE
12/01/2005
Aujourd'hui 12 janvier 2005.... Bonne année à tous !

Qu'en est-il de notre FRANCE et du projet de le voir revenir sur nos côtes ? je craints le pire avec la Chine qui cherche de la féraille pas cher, la quasi totalité des vieux paquebots de par le monde se sont tous retrouvés en moins de 18 mois sur les lpahes d'Alang, de Chittakong ou de Turquie (Aliaga). Ne pouvons nous donc pas le sauver, nous avons prouvé par le passé et encore par le présent (Queen Mary 2) que nous étions les meilleurs pour construire de tels navires. Nous avons prouvés également que nous étions de mauvais gestionnaires sous pavillon Français (France, Mermoz, et encore plus récemment Festival avec MISTRAL, PAUL GAUGUIN ou encore 1 des CLUB MED !) Alors que diable, remontons nos manches, pour en faire le plus bel hôtel flottant, ça on sait faire ! Le Crillon, le Ritz ou encore le Concorde Lafayette sont de sérieuses références ! Un centre de profit avec un tel patrimoine ne devrait être qu'un succès ! Pourquoi pas une franchise pour vendre les cabines sous des labels connus du grand public : anciennes cabines de Première Classe comme Kyriad Prestige, les classes Touristes : CAMPANILE ! Ne riez pas, ces enseignes ont fait leur preuve et cela pourrait fonctionner !

A bon entendeur !
Philippe BREBANT




jean ALBERT
Montesson - France
29/12/2004
Bonjour je m'appelle Julien. J'ai decouvert ce magnifique paquebot grace à mon oncle qui est un passionné, je dirais même plus un amoureux de ce superbe bateau. Chaque jour je parcours tous les sites possibles pour avoir le grand plaisir de pouvoir lui annoncer cette merveilleuse nouvelle que sera son retour dans notre beau pays aprèes plus de 40 années d'exile. J'espère du plus profond de mon coeur qu'un jour je n'aurais pas la désagréable surprise de lire que tous est fini pour lui. Je crois dans l'espoir que nous donnent des personnes tel que monsieur Dahan ou encore la societe Pierre et Vacance et Mr Damien Clere.
Voilà c'est tout. Merci pour tout. Vive la France et le France et une fois encore merci à vous tous admirateurs de notre paquebot qui un jour reviendra à jamais sur nos vieilles terres....



Pierre LECANU
Douai - France
29/12/2004
Bonjour à tous les anciens de la Transat

Je voudrais remercier MR Dahan pour tout le travail accompli pour récupérer notre pauvre paquebot FRANCE, qui malheureusement il n’est plus ce qu’il était, ( plus aussi beau avec ses ponts type HLM), je rêve de le voir un jour sur Honfleur ou le Havre (son port d’attache).

Dans le témoignage , je reconnais Michel Jaspart qui a fait l’école de la marine en même temps que moi, nous avons navigués sur le même paquebot (FLANDRE), mais il ne se souviens peut être plus de moi , à l’époque j’avais un surnom (TOTO) pour les copains.
Si je me rappel nous avons également fait nos classe à Hourtain ensemble.

Faisons en sorte tous ensemble de faire revenir le plus beau Paquebot du Monde (France)
Merci à tous pour vos nombreux témoignages.
PS: comment faire pour vous envoyer des photos pour les publier sur votre site




LEBRUN JEROME
TROYES - FRANCE
28/12/2004
Je n'ai pas eu la chance de voir LE FRANCE, et donc le NORWAY. C'est un trésor du patrimoine Françcais qui a donc l'occasion de revenir chez lui. Ne le laissons pas partir à tout jamais.Donnons l'occasion aux futurs génération de pouvoir le voir et de montrer ce que la France était capable de faire en matière de navire. Il faut le ramener chez lui! Messieurs les investisseurs, aidez-le ! Le rêve doit devenir une réalité et non un mythe !



damien CLERE
le vesinet - france
26/12/2004
Chaque jour j'espere de pouvoir lire ou entendre des nouvelles rassurantes concernant ce superbe paquebot qui attend cette decision finale qui jouera de son avenir.Mais je ne peux me resigner à lire chaque jour des informations peu rassurantes le concernant. IL faut imperativement qu'il nous revienne ou meme qu'il aille finir sa carriere le long d'un quai de HOLLANDE PLUTOT QUE DE LE VOIR REDUIRE EN TAS DE FERRAILLE. Je ne peux accepter cette attente interminable ;mieux vaudrait le couler au fond de l'atlantique et qu'il repose à jamais ou tant de ses predecesseurs l'attendent.N'oublions pas non plus qu'un seul euro par francais suffirait pour qu'il retrouve son pays d'origine.Parlez en et parlons en.
Damien un admirateur fou de cette legende (yapadechinois@hotmail.com)



JEAN YVES GIRARD
GARCHES - FRANCE
21/12/2004
Embarquement sur "France" le 21 Mai 1963, j'y ai rencontré la plus belle equipe de gens sympathiques et qui savent vivre !Débarquement le 6 Avril 1966 pour ouvrir un hotel à terre et à Paris, nous étions 14 à débarquer, d'un coup !!
Saluts à Serge Lapie, en lui donnant d'excellentes nouvelles de Jacques CUELLE à Bamako, de Richard KUHN à Paris, de Jo ALBRAND en retraite à Caussade, de Gérard LOEGEL en Sarre, de Marc LOEGEL au Méridien Paris, de Jean Luc DUPONT, de Christian VIEL, bref des anciens de ce beau bateau.
Alors peut être rendez vous le Dimanche 30 Janvier 2005 au Méridien Maillot, pour revoir certaines têtes que l'on ne revoit pas ou plus. La buvette équipage ouvre à Midi !!!



Philippe MERLAND
Echirolles - France
21/12/2004
Je ne suis pas intervenu sur ce site depuis mon message du 25 octobre 2001 : Mais là, il me semble qu'il faut faire quelque chose :
Tout le monde parle de sauver le France / Norway... mais personne ne site d'association qui s'en occupe un peu sérieusement si ce n'est l'Association "Pour l'Ex France" qui rêve du France à St Nazaire !

Aussi cela me pose quelques questions :
- Est ce que cette association soutient le projet de Isaac Dahan pour un retour à Honfleur, ou est-ce une alternative, pour ne pas dire un projet concurrent ?
- Existe t-il une autre association qui milite pour Honfleur ?
- Objectivement, quel est le projet qui a le plus de chance d'aboutir ?
- Existe t-il un comité de soutient, une pétition à envoyer à des élus concernés ?

Si il y a des réponses claires à ces questions, il faut le faire savoir sur la page d'accueil de ce site pour qu'on soit nombreux à se précipiter et à adhérer ou signer.

PS : Entre "Ecrivez-nous", "Livre d'or", "Forums" et "Souvenirs" on ne sait plus trop ou donner du clavier : J'écrit sur Souvenirs qui semble le plus fréquenté. De toute manière, Thierry alias Chat Léo, encore et toujours BRAVO pour ton site.
Et comme disait le Commandant Croisille, "Mieux vaut Norway libre que France enchaîné".




Micheline ROY
Lac Long, St-Élie-de-Caxton - Québec
20/12/2004
C'est une longue histoire: je possède une série de 9 cartes postales du paquebot FRANCE; celui qui a été construit à St-Nazaire en 1910. Héritage d'une tante qui avait reçu ces cartes d'un ami revenant de son voyage en Europe le 31 mars 1925...
Comme je rédige actuellement une biographie de cet homme remarquable, qui a été le curé fondateur de la petite ville de La Tuque en Haute-Mauricie au Québec, ces photos illustrent bien le récit de ses voyages. On y voit le navire, le café-terrasse, le fumoir des premières classes, le grqnd salon la bibliothèque, la salle à manger des premières classes la Galerie des Arts, la Rotonde et le Grand Salon Louis XlV
En effet, il a minutieusement relaté son itinéraire en l,endos de cartes, la croisière sur la Méditérannée, le Moyen-orient, la France et la Belgique, une richesse incomparable sur les us et coutumes, de ce temps..

Micheline Roy
Aujourd'hui, le 20 décembre 2004, température de -20° C. après deux semaines de chutes de neige pour une accumulation de plus de 45 cm.




jean-luc dit spoutnick ou ponpon DUPONT
maisons alfort 947OO -
17/12/2004
J'ai bien connu votre père LE GLOANIC je crois la photo sur le Liberté etait celle de l'école hotelière où je suis également.

J'ai commencé comme Mousse de sonnerie sur l'Ile de France, le Liberté, Antilles et enfin le France. Nous avons embarqué sitot l'arrivée triomphale au Havre début décembre en provenance de St Nazaire avec les ouvriers qui finissaient l'aménagement intérieur.
J'ai vu ce grand navire apparaitre au loin sur la rade d'un seul coup une clameur s'est élevée tous les gens qui m'entouraient , applaudissaient de fierté et d'émotion. Les alentours du pain de sucre etait noir de monde.
pour rejoindre le quai Joannès Couvert était un vrai gageure Quel bonheur sachant que j'avais ma feuille d'embarquement dans la poche!!!

Ensuite fin Janvier la croisière aux Canaries ,le bal des petits lits blancs avec le premier ministre Mr Debré (pére) et le fameux voyage inaugural à trente noeuds en atlantique nord au mois de février sans ralentir je couchais à l'avant, des coups de canon sur l'étrave. Boum ! Boum ! La première traversée a été difficile, mais nous étions à l'heure au pagnepier 88 accompagnés des remorqueurs et leur jets d'eau. Les sirènes des autres navires et des bateaux de plaisance tout autour quel spectacle.....

Pour info il y a l'association des anciens transat - Maisons des gens de mer - Hôtel Voltaire - 76600 Le Havre et l'on se rencontre également à paris tous les derniers dimanche de janvier à l'hôtel Méridien ETOILE. Mais il faut s'inscrire auprés de Jacky GOSSELIN Le Président de l'association.

Sur ces souvenirs j'en ai d'autres ! Je vous quitte.
Jean-Luc confraternellemt




jean paul BIZIEN
paris - france
17/12/2004
MON PERE FRANCIS BIZIEN
ETAIT A BORD DU PREMIER JOUR : DEPART DE SAINT NAZAIRE. J USQU'EN 1971 AU SERVICE BAGAGE MASTER. MERCI POUR LES PERSONNES QUI L'ONT CONNUE DE ME CONTACTER.
JPB bizienjeanpaul@neuf.fr



ALAIN BLOUIN
nanterre 92 - FRANCE
14/12/2004
Ancien transat,E.A.M Le havre 64-65,embarquement S.S.FRANCE 65-72(67 sur S.S.Flandre)novice deck, garçon de salle à manger 1ère classe. A 56ans ces 7 années passées a la transat restent pour moi, et de loin, les plus belles de ma vie professionelle. Les arrivées en rade de Monte Carlo en 66,Istanbul,ou Rio de Janeiro m'auront marqué à jamais. Mais le plus important étant la qualité et le niveau de professionalisme des gens qui m'entouraient a l'époque et que je n'ai pas retrouvé depuis,hormis les transats que j'ai croisé dans le travail (Daniel Danger, J.M.decreton, J.C.lostenlen trop tôt disparu, Loulou Morvan ou Alain Levisage avec lequel je travaille encore dans la même entreprise à Paris. Je salue tout les anciens transats et tout particulierement ceux qui ont eu le plus de mal à se reconvertir après le retrait du paquebot en 74 et qui parfois y ont laissé la vie

BONS VENTS A TOUS.




ANNE MARIE DAUX
MARLY LE ROI -
10/12/2004
JE SUIS NEE A HONFLEUR OU JE ME RENDS ASSEZ SOUVENT ET J'ETAIS ELEVE AU LYCEE ALBERT SOREL EN 1962.
J'AI FAIT UNE SORTIE SCOLAIRE AVEC MES CAMARADES DE CLASSE POUR VISITER LE FRANCE ET J'AI TOUJOURS LE SOUVENIR DE CETTE VISITE.
QUELQUES ANNEES PLUS TARD JE L'AI VU ABANDONNE AU QUAI DE L'OUBLI AU HAVRE. C'ETAIT LAMENTABLE !

J'APPRENDS QUE LE FRANCE VA PEUT-ETRE ETRE RACHETE ET VENIR A HONFLEUR. CELA ME FERAIT TRES PLAISIR CAR POUR MOI IL FAIT VRAIMENT PARTIE DU PATRIMOINE FRANCAIS ET JE PENSE QUE LES HAVRAIS SERAIENT TRES HEUREUX ET FIERS DE LE VOIR REVENIR SI PRES DE CHEZ EUX.




LAURENT LE FRIEC
PERIGUEUX - FRANCE
05/12/2004
Petit fils d'un garçon de salle 1ere classe Mr Maurice Guilcher et neveu du maître d'hotel du commandant dans les années 70 ,j'ai été un des rares privilégié a avoir eu le paquebot France comme "terrain de jeu" lors de mon enfance a chacune de ces escales au Havre.
Je recherche aujourd'hui pour le bonheur de ma grand-mère Liliane (LILI) Guilcher toujours au Havre ,des personnes qui auraient connu mon grand père ou bien de la famille d'Yvon Tanguy. Ses enfants s'appelle Claude ou Gérard. Merci d'avance de mon contacter. (CLARISSE.laurent2@wanadoo.fr)

Quoi qu'il en soit le France restera pour l'éternité le plus beau paquebot du monde et personne ne pourra m'enlever le bonheur de l'arrivée de mon grand père sur son majestueux Bateau dans le port du Havre et l'ambiance que cette ville n'a jamais retrouvée.

Merci d'avance pour vos réponses.




Laurent ALBAN
SANNOIS - France
29/11/2004
Bonjour à tous

J'ai déjà témoigné ma rage contre la connerie humaine qui a poussé à abandonner ce bateau pour des raisons de "rentabilité". Mon père est natif du Havre. Je suis monté dessus à l'âge de 2 ans, je l'ai vu au Quai de l'Oubli à l'âge de 8 ans et je l'ai vu partir à l'âge de 11 ans. Depuis septembre, je suis le dossier de son rapatriement. S'il revient, je ne vais pas retenir mes larmes. Il retrouvera son nom, ses couleurs et une partie de sa dignité. Il faudrait y amener ses assassins menottes aux poignets.

Le texte suivant ne vaut pas celui de Sardou, qui a fait le boucan que l'on sait en 1975 et encore longtemps après, mais il peut intéresser quelques-uns. Je l'ai écrit en 20 minutes. Il n'est peut-être pas au point mais il rime :

Vous avez cru
J'ai pourri au Quai de l'Oubli, pendant cinq ans de malheur
Le 18 août 1979, j'ai vu des gens en pleurs
Un processus mortuaire, une sonnerie fatiguée
J'ai quitté la zone portuaire, en traînant les pieds.

Vous avez cru me foutre dedans
Je suis parti la rage aux dents
Me revoilà la tête haute
Regardez-moi...

J'ai connu des années d'oubli, j'ai connu un changement de nom
Changement de pays, vous étiez trop cons
Sous mes couleurs, sous mon drapeau
J'ai préféré d'autres bonheurs, j'ai foulé le sable chaud.

Vous avez cru me foutre dedans
Je suis parti la rage aux dents
Me revoilà la tête haute
Regardez-moi...

Il a fallu que ça explose, que je ne puisse plus naviguer
Que j'entre en transe pour vous racheter
Pour me ramener à mon enfance
Pour qu'on m'appelle à nouveau France !

Vous avez cru me foutre dedans
Je suis parti la rage aux dents
Me revoilà la tête haute
Regardez-moi... vous êtes mes hôtes!




michel CURATO
cagnes sur mer - france
28/11/2004
Je découvre ce site car tout nouveau dans internet. Je suis vraiment ému par tous ces messages. Ils représentent tellement de souvenirs malgrè mon passage à bord que pendant deux ans. Si je peux aider et moi même retrouver des collègues ce sera avec plaisir.
J'étais pour la plupart du temps au bureau de renseignement avant-pont principal entre juillet 1964 et septembre 1966 avec Michel CALLOCH.

A bientôt.




DELHAYE VINCENT
Orléans - 45000
26/11/2004
J'ai voulu faire une carrière dans la "MAR/MAR" après avoir découvert, par hazard lors d'une visite professionnelle de mon père au Havre, le paquebot "France", en cale sèche. Ces images, datant de 1962 alors que je n'avais que 8 ans, me restent gravées à jamais.
Lors d'embarquements en qualité de pilotin pendant des vacances d'été, j'ai pu croiser en mer ce merveilleux batiment : une fois en méditerranée, alors qu'il se rendait à Cannes, et l'autre fois en plein milieu de l'atlantique. Déjà sur l'horizon, on reconnaissait le "France", ce qui n'était pas le cas du QE2, que nous avons croisés à la suite du France.
J'ai ensuite retrouvé le "France" deux fois sur le quai de l'oubli. Et là, c'était très dur de voir ce monument à l'abandon ...
Monsieur DAHAN, nous comptons sur vous pour nous le ramener chez nous.
Souvenons nous du Normandie que les US nous ont coulé et détruit, de la fin tragique de l'Ile de France ... et des autres disparus. Tout comme le Concorde, autre ambassadeur de la France, récupérons notre patrimoine ...
Messieurs des pouvoirs publics, vous avez été dans l'obligation de le laisser partir, faites tout ce que vous pouvez maintenant pour que le "France" revienne à la France ...

Merci d'avance




Gilbert LE BRIAND
PLEUBIAN - France
18/11/2004
Je suis le dernier fils de JEAN LE BRIAND qui a fait sa carrière sur le paquebot FRANCE et ses 2 tours du monde, après avoir navigué sur les différents paquebots de la Transat (Colombie, Antilles, Flandre et l'Ile de France), Chef Veilleur, si je me rappelle bien sur le France, il débarqua malade en Octobre 1974 et mouru quelques mois plus tard en 1975 comme le paquebot France, je n'avais que 11 ans, les souvenirs et les anecdotes me manquent alors si vous en avez je joins mon adresse, merci beaucoup.
gilbertlebriand@aol.com



ESIEN CECELIA
AALEN - NIL
11/11/2004
Je suis tombée sur votre site par hasard. Il est touchant.
Quand j'étais enfant, mon Grand-Père travaillait sur le France. Et souvent, quand le bateau était à quai, il m'emmenait me promener dessus. Je me souviens que les marches et la passerelle me paraissaient tellement grandes.



ISAAC DAHAN
-
11/11/2004
MERCI POUR VOS TEMOIGNAGES TRES EMOUVANTS ET POUR VOS ENCOURAGEMENTS A MON PROJET DE RAPATRIEMENT DU FRANCE



Marilyn OZCAN
Bobigny - France
09/11/2004
Bonjour, je recherche des personnes ayant travaillé avec mon grand-père François Le Guillou de 1951 à 1958 sur le paquebot Colombie qui faisant la navette entre le Havre et Fort de France.
Merci d'avance (mygalerika@yahoo.fr)



Michel JASPART
Guilers - France
05/11/2004
J'ai navigué sur le France entre 63 et 74, entre deux un séjour sur l'Antilles et le Flandre, j'ai fait l'école de la rue de l'Alma, ceux qui y sont passé doivent s'en rappeler en 62/63. J'ai du quitter la carrière en 1974 comme beaucoup d'autres alors que mon père y avait commencé la sienne en 1927 sur le vieux France.
Dans les différents témoignages, j'ai remarqué plusieurs noms, en particulier celui de Christian ALEXANDRE, si c'est bien le même, je l'ai connu en 1963 lorsque je suis embarqué en tant que mousse de deck et de Robert VIGER qui, il me semble, habitait au Havre (Sanvic) et qui avait acheté un Renault 6 immatriculée 8824 GF 76 en soixante neuf (je m'en rapelle car j'avais acheté une R8 immatriculée 8825 GF 76 au même moment !), j'espère que c'est bien lui.

Depuis j'ai refait carrière dans l'industrie pétrolière, conduisant un craqueur catalytique, ce qui m'a évidemment bien éloigné de ma formation de base hotelière. Mais après toutes ces années jamais je ne pourrais oublier toutes les joies que m'a apporté ce métier même si il était très dur c'était une belle école de vie, car j'ai effectué mon service militaire sur la Jeanne d'Arc mais jamais l'accueil du France à l'étranger n'a été aussi impresionnant, en particulier en Afrique du Sud où les batiments militaires étaient indésirables en ces débuts de la décennie 70 le France lui était acceuilli en enfant prodige.
Par contre je suis beaucoup plus réservé sur les larmes de crocodiles qui inondent notre pauvre bateau depuis son retrait, car la France n'est malheureusement pas un pays maritime malgré ses 5500 km de côtes et si ces regrets qui s'expriment aujourd'hui avait été une réalité en 74 peut être aurions nous encore une marine marchande et des paquebots aujourd'hui.
Si j'en crois les dernières infos quant à un retour du France à Honfleur je n'y crois malheureusement pas, car il faut bien se dire que c'est maintenant une vieille coque qui n'a plu connu depuis longtemps les soins attentifs qui lui étaient réservés au Havre (pose de la première tôle le 7 octobre 1957) et que dire de ses transformations qui l'ont enlaidi, seul sa coque donne encore un idée de l'oeuvre de génie qu'il représentait.
Malgré tout je ne pourrai jamais l'oublier car viscéralement comme pour beaucoup de marins un bateau à une ame et lui il en une très grande.
Salut à tous ceux qui pourront me reconnaitre car les rangs se vident,et chaque jour emmène sa moisson d'anciens et de souvenirs.




Roger VOISARD
Barcelonnette - France
02/11/2004
Bonjour, je suis un ancien Havrais, je me rappelle quand le France arrivait nous allions le voir avec mes amis d'école et nous savions où aller pour chercher notre nourriture : à l'avant du France, les cuisiniers nous gardaient de la nourriture emballée dans des boites de gateaux. Le France m'a nourrit et le voir disparaître me fait mal au coeur.
Je suis resté quelques nuits sur l'écluse François 1er avec pas mal d'autres personnes et nous avions envisagé de descendre dans la machinerie de l'écluse pour la metre en panne mais les CRS sont arrivés.

Dans mon coeur je ne peux pas oublier le France et il doit revenir chez nous en Normandie et ne pas être mis à la ferraille. Que reste-t'il des symboles Français : rien. Merci




Fabien LARDIN
Trois_bassins - Réunion France
30/10/2004
Mon grand-père Pierre LARDIN a travaillé comme décorateur (glace gravée etc). Si quelqu'un possède des photos de ses oeuvres et des documents le citant me contacte via le web (dr.jeanine.luivansheng@wanadoo.fr)
Merci d'avance, c'est pour la création d'un site le concernant.



Francis
Brest - France
29/10/2004
J'aimerais manifester mon soutien au retour du France, je ne l'ai jamais vu en vrai mais en maquette navigante, il fait parti de cette ligne de paquebots ressemblant à quelque chose esthétique dans ces formes et pas un immeuble affreux blanc des paquebots actuels.
Sachez que le dernier transatlantique americain : SS American Star a fini sa carrière après service rendu pendant la guerre et ayant à bord une fresque d'un peintre francais : Charles de Basqueville est actuellement échoué en Espagne, coupé en deux ! Mais j'ai confiance dans le projet pour Honfleur, bonne chance France, tu es le dernier transatlantique, reviens !



CORINNE ARISO
MONTREAL/AUDE - FRANCE
12/10/2004
APPEL A TEMOIGNAGES!!!!!

JE RECHERCHE des personnes ayant travaillé sur LE FRANCE entre 1965 et 1968 ayant connu mon père YVON ARISO qui travaillait comme barman.
N'ayant jamais connu mon père (décédé alors que j'avais 18 mois), je remercie toutes les personnes l'ayant connu de bien vouloir m'en informer.

MERCI par avance.
etoile11@wanadoo.fr




Christophe LEGRAND
Sevrier - France
11/10/2004
Quelle surprise de découvrir dans ces témoignages la même émotion que je croyais être seul à avoir de ce paquebot de légende!
Né en 1962, j'ai embarqué à bord du France avec mes parents au Havre en 1965, pour aller aux USA ; la magie de cet évènement qui dura 5 jours reste gravée dans mon coeur. D'autant plus que mes parents s'étant séparés 3 ans plus tard, je suis rentré en France avec ma mère et ma soeur (née aux USA), en mai 1968, laissant mon Papa et toute la splendeur dans mon passé.



Gaël LIMPALAëR
Champs - France
04/10/2004
J'ai eu l'occasion de voir le "Morway" ex "France" au Havre à plusieurs reprises depuis 1996 jusqu'à 2001.
Aujourd'hui et cette semaine se joue l'avenir définitif de ce paquebot : soit il partira en Asie pour être démoli, soit en Hollande à Amsterdam, soit en France à Honfleur...
Je préférerai personnellement qu'il vienne à Honfleur si les pouvoirs publics y mettent du leur...



pascal BICHUT
Le Vesinet - France
02/10/2004
Nous sommes à deux doigts de pouvoir atteindre ce jour tant esperé, où la silhouette inoubliable de celui qui nous a fait et nous fait tant révé, apparaitra comme par magie non loin du Havre,juste en face à Honfleur pour reprendre enfin sa propre image.
Et là les pouvoirs locaux bloquent son retour. Il ne peut finir en tas de ferraille ,ici ou là. Il doit retrouver son pays d'origine, ce pays qui ne l'a jamais oublié.
Par pitié, ne laissons pas partir à jamais ce fleuron de la marine. Il doit nous revenir.
Merci à Monsieur Dahan qui se bat pour voir revenir notre France.Je suis un passionné comme vous tous ici,alors si l'envie de vouloir partager nos reves de France vous parvennez,contactez-moi (pascal.bichut@wanadoo.fr)

Rendez-vous dans quelques mois pour l'inauguration de notre géants des mers, l'ex-Norway redevenu apres 25 années notre FRANCE. Je ne peux qu'y croire




Raphael AMIABLE
Val de marne - France
29/09/2004
Bonjour à tous
Je suis à la recherche de personnes ayant fais partie de l'orchestre du France. Parmi vous le trompettiste S. Rollez, si vous avez des photos et autres souvenir de cette période envoyer moi un mail.
Merci
P.S c'est et restera le plus beau bateau du monde.
goliath0015@msn.com



Alain ROCHAS
EGLY - FRANCE
23/09/2004
J'ai travaillé sur Le France à partir de juin 68 comme "écrivain" avant d'être muté d'abord à la réception, touriste ( avant et arrière ) puis première ( au centre pont principal.)
Je garde de cette époque le souvenir de l'insouciance, de la complicité entre l'équipage et les passagers, la diplomatie des commissaires ( en particulier Mr Joubert) ; un de mes plus beaux souvenirs ( mais il y en a beaucoup ! ) c'est la Croisière Impériale ; un vrai enchantement , du rêve historique à chaque escale ; des conférences, des bals , des animations , du pur bonheur , même pour nous les employés ! ( Ah ! la salle des coffres avant le Diner ! Que de belles femmes venaient chercher leur bijoux ; quand on a vingt ans !!! )
Je voudrais dédier un petit poème à mon France pour qu'il nous revienne très vite :

Où es-tu à présent
Sur quel grand océan
Parles-tu de bonheur ?
Entends-tu dans le vent
Tous ces appels vivants
Et tous ces cris du coeurs ?
Souviens-toi , mon ami
Quand je t'ai rencontré
Pour la première fois ;
Minuscule à tes pieds,
Je ne voyais que toi ;
J'étais émerveillé,
Et puis je suis entré
Dans ton monde secret,
Dans ce rêve éveillé
Et tu m'as envoûté
Beau sorcier de métal.
Mon France à moi,
Je te parle toujours,
Pareil au premier jour,
Quand le quai s'éloignait doucement
Et que tu te glissais
Vers la sortie du port.
C'était, sur la jetée,
Des mains qui se tendaient,
Des gestes de tendresse,
Des bras qui appelaient
Pour te dire au revoir;
Pour te dir' bon voyage ;
Et lorsque tu passais
Devant ces gens massés
En foule admirative,
Soudain tu répondais
Et la peau frissonait
Quand ta sirène chantait ;
C'était un long murmure,
Comme un rauque soupir ;
Tous les gens se taisaient,
Tu pénétrais nos âmes
Et gravais à jamais
Ton étreinte.
Souviens-toi, mon ami,
Les aurores naissantes
En pureté d'espoir,
L'horizon qui chantait
Comme un appel de Dieu
Vers son immensité.
Souviens-toi les étoiles
En chansons de cristal
Lorsque l'on se penchait
Dessus le bastingage
Pour regarder les vagues
Qui tressaient des mirages ;
C'était notre insouciance,
C'était notre bonheur
Car mon ami, mon France
Tu avais pris nos coeurs.
Du Havre jusqu'à New-York
Tu tissais l'océan
De ce beau ruban bleu
Qui faisait ta fierté ;
J'aimais te parcourir
Quand les vague étaient ivres
Et le vent furieux ;
Les ponts étaient déserts
Et l'étrave plongeait
Dans un souffle d'écume.
Emmène moi encore
Découvrir Ste Hélène
L'Ile d'Elbe,Ajaccio,
Refais-moi vivre encore
La Croisière Impériale
Racontes-moi encore
Antalaya, Ste Lucie
Istanboul , Topkapi,
Puerto Rico et Dubrovnick !
Oh, mon ami, mon France
Tu es bien loin mais ton silence
Résonne trop fort en moi.
Viens vite un jour te reposer
Dans ce pays où tu es né
A Saint - Nazaire !!!!!




Nadine UNE AMOUREUSE DU FRANCE
PUYRAVAULT - FRANCE
15/09/2004
J'avais quatorze ans en 1960 et j'habitais Toulouse, j'ai été en vacances au havre chez ma tante, qui m'a fait visiter le FRANCE, je n'avais jamais vu de paquebot et je fut émerveillée par sa prestance, j'en ai gardé un souvenir indescriptible au fond de moi et le fait que l'on pourrait lui redonner vie me touche profondemment.



François DURANT
Grenoble - François
13/09/2004
Je n'ai jamais vu ce bateau mais je trouve la chanson de Sardou bouleversante....
J'aimerai aussi qu'il revienne en France pour le voir...



Florence VINCENT
- France
12/09/2004
S'il vous plait, rendez-nous notre superbe FRANCE. Sa place est ici, chez lui.
Peut-être que si chaque Français versait 5 euros pour lui, il serait possible de faire quelque chose.

Merci pour lui.




Sandrine BEROUDIA
Lille - France
10/09/2004
S'il vous plait, ramenez le en France !

Que les personnes qui lisent ces messages, avec ou sans pouvoir, fédérent leur affection afin que ce paquebot revienne chez lui..
Je ne l'ai jamais vu, mais, enfant, j'ai eu tant de chagrin lorsqu'il est parti avec tous ces gens qui l'ont accompagnés jusqu'au bout..
Ramenez-le pour que tous les gens qui partagent ma peine aient le bonheur de le voir rentrer enfin au port. C'est notre patrimoine...
Et si ce jour béni arrive, je serai là pour sécher mes larmes d'enfant...




Rebecca ALLOMBERT
Elancourt - France
10/09/2004
Je veux que le France revienne et qu'on ne l'abandonne pas sur une autre terre que la sienne et vraiment qu'il revienne très vite ici avant qu'il nous passe sous le nez



Sylvie LECOURT
Le Havre - France
09/09/2004
J'ai 51 ans, j'ai grandi avec le France dans le port du Havre.
Lors de son départ, je faisais partie des personnes qui occupaient l'écluse François 1er pour l'empêcher de partir.
Ce départ a été un vrai gachis.

Aujourd'hui la presse fait écho de son retour à Honfleur et si seulement cela pouvait être confirmé, tous les Havrais en seraient ravis, moi la première.

Espérons que cette fois la France ne va pas te laisser tomber !!!!




JEAN-PAUL AGASSE
SAINT NAZAIRE 44 - FRANCE
08/09/2004
Tel un enfant prodigue, qui reviendrait dans sa famille, où il est né, après tant d'années d'errance.

En transportant d'indiscible sentiment d'un bonheur retrouvé.




François LEQUESNE
Honfleur - France
08/09/2004
Merci à M. Dahan d'offrir une retraite bien méritée au France au pied du plus beau pont d'europe.
J'espère que l'état Français va donner un bon coup de pouce à ce merveilleux projet.

Un nostalgique du france




Dominique THEVENET
West End - Anguilla B.WI
24/08/2004
Ce très beau paquebot de la marine française des années 60, avec ses années de gloire, puis les chocs pétroliers, qui nous ont obligé à l'abandonner, sur le quai de l'oublie jusqu'à ce qu'un premier acheteur Saoudien l'achète.
Un an après l'avoir racheté pour lui redonner vie avec certaines modifications sous son nouveau nom le Norway, ne croyez-vous pas que la France aurait pu faire de même ?

Le Norway que je voyais toutes les semaines de haute saison à Saint-Martin dans les Antilles Netherlandaise de 1989 à 2003 était toujours aussi elegant et pour moi toujours le FRANCE.

J'ai appris qu'il était à vendre, le revoilà d'actualité
J'espère que la Françe ne le laissera pas filer et que l'on lui offre une retraite sur sa terre natale.




Hubert GONTARD
PONT DU CHATEAU - FRANCE
15/08/2004
J'avais 10 ans lorsque LE FRANCE a été vendu. Deux années plus tôt, notre instituteur nous l'avait présenté à l'aide de photographies. J'avais été très impressionné par ce fleuron de la marine française et par ce que l'industrie française pouvait concevoir.
Je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion de le voir. Lorsqu'il a quitté la FRANCE j'ai eu un gros pincement au coeur et je me souviens encore du reportage à la radio. Les nombreuses personnes qui s'étaient amassées sur le quai pour lui dire au revoir actionnaient le klaxon de leur voiture. C'était vraiment très émouvant. Michel SARDOU dans la chanson qu'il interprète pour rendre hommage à ce magnifique paquebot, emploie les mots justes : "La FRANCE m'a laissé tomber".
Aujourd'hui LE FRANCE est en vente. Nous devons tous nous mobiliser pour qu'il revienne dans notre pays d'où il n'aurait jamais dû partir. Je suis persuadé que des milliers de personnes seront très heureuses de pouvoir le visiter.



Pascal BICHUT
Le Vesinet - France
31/07/2004
C'est une histoire sans fin qui me lie à ce superbe paquebot qui hélas je n'ai jamais pu admirer avec sa parure d'autrefois.
J'avais 15 ans lorsqu'il a quitté ce pays qui l'a abandonné. Pour mon plus grand bonheur, j'ai fait le "presque tour" de la corse alors qu'il portait ses deux noms FRANCE NORWAY, puis un peu plus tard une mini croisière vers les iles anglosaxonnes.
Peut-être me prendrez vous pour un fou mais c'est une histoire qui n'a pas de dimension qui me lie à ce transatlantique. Souvent je me prends à rever de ce fleuron des mers. Et il est un signe qui ne me trompe pas : lorsque je le vois, c'est sous ses couleurs d'autrefois que l'admire. S'il vous plait aidez nous tous passionnés que nous sommes afin que FRANCE ne finisse pas en tas de ferraille. Plutot le voir couler au fond de l'ocean que de l'imaginer radier à jamais de nos existences.
SAUVONS LE FRANCE. MERCI



Patrick BOYER
Nantes - France
27/07/2004
Bonjour,j'ai navigué sur le France du 29.04.70 au 19.08.70 en qualité de nettoyeur donc pas terrible pour apprécier le navire mais j'en garde un bon souvenir. Avant ce bref passage sur France je suis passé par l'EAM du Trieux session 65/66 ensuite je suis a la Transat le 02/07/66 au 19/08/70, après mariage donc fin de la belle aventure.
Je garde de ces années de très bons souvenirs. Les Fort d'Orléan, Caroline, fleur d'épée, la reine et le Missipi, le Winnipeg, le Chicago. Souvenirs inoubliables.

Si d'anciens copains de l'EAM comme Charli de Pennevenan ou Michel de la Roche Derrien dans le 22 peuvent me donner de leurs nouvelles cela serait génial.
boyer-patrick2@wanadoo.fr




Emmanuel ROBIN
LISSES - France (91)
27/07/2004
Lors de son premier retour au Havre en 1996, j'ai fait l'aller-retour depuis Paris pour assister à ce spectacle. Mon père, qui a fait son service militaire là-bas n'ayant pu se joindre à nous, j'avais emprunté un camescope et lorsqu'il a entendu la sirène du paquebot, cela l'a ramené un paquet d'années en arrière, à l'époque où il était donc soldat et qu'il l'entendait régulièrement.

Puis, le 19 juillet 1999, lors de son escale au Havre, j'ai eu le bonheur de passer une nuit à bord. Ce fût pour moi l'occasion d'associer la réalisation d'un rêve de gosse à un moment important de ma vie : j'ai effectivement profité de cette fabuleuse soirée pour demander sa main à Nathalie qui est donc mon épouse depuis le 05 Aout 2000. C'était merveilleux et quel souvenir ! Mes parents étaient, entre autres, présents. Nous avons erré sur le navire une bonne partie de la nuit.

Ca restera un des plus beaux souvenir de ma vie et je ne regrette que deux choses :
1) ne pas avoir pu nous offrir une vraie croisière à bord (à l'occasion d'un anniversaire de mariage par exemple)
2) l'impossibilité de pouvoir un jour montrer à nos deux garçons (respectivement 3 ans et 3 mois 1/2) le magnifique endroit où "leur histoire" a commencé.

Merci pour ce site, merci à tous ceux qui essaie encore de se battre et à tous ceux qui continue de faire vivre le France, même virtuellement.




Bernard LE GUILLOU
Virelade - France
15/07/2004
Etant depuis peu internaut Je suis heueux d'avoir découvert ce site ou j'ai lu plusieurs témoignages émouvant d'anciens menbres et passagers ainsi que des enfants de menbres d'équipages.J'ai eu le privilège d'avoir naviguer dessus de juillet 69 à mai 74.Je l'ai quitté car je voyais l'issue fatale pour ce magnifique navire. Beaucoup d'amertume et de tristesse,m'accompagnère pendant plusieur années,mais je vivais avec mes souvenirs de timonier et plusieurs anecdotes de ces années passées dessus.j'ai eu encore la chance de participer au deux tours du monde 72 et 74.En 98 lors de son escale au Verdon j'ai beaucoup de joie et d'émotion a le revoir j'étais fier de le montré a mon épouse et ma petite fille qui ne comprenais pas que son papa ai qelques larmes qui coulait sur son visage.je voudrais par ce témoignage dire a Loic Gourdon qui a témoigné le19/04/04 que je posséde 2 photos lors de notre sortie ensemble a l'ile Maurice en 72.J'ai essayé de te joindre sur marseille et les alentours beaucoup de Gourdon mas pas de Loic alors situ lis ce méssage je serais heureux de te revoir ou t'entendre au fait pour on m'appelé a bord CHABAN pour mon accent de Bordeaux mais toi a l'époque tu habité St Nazaire tiens au fait ! St Nazaire ça me dit Quelque chose!
A tous les anciens et amoureux de ce bateau encore Merci
blgnettoyage@aol.cm



Bernard LE GUILLOU DIT "CHABAN"
Virelade 33720 - France
15/07/2004
Depuis peu internaute, ma première visite, recherche sur le paquebot FRANCE ayant été menbre d'équipage de 69 à 74 en qualité de matelot et timonier ayant fait les deux tours du monde 72 et 74.
Heureuse surprise en lisant les témoignages : J'ai connu un Loic Gourdon avec qui j'ai partagé une cabine et j'ai deux photos de nous en escale à l'ile Maurice. Contacte moi, cela me ferais un énorme plaisir (Blgnettoyage@aol.com).

Comme tous les témoignages, je suis triste et à la fois heureux de tous les souvenirs que, malhereusement, j'ai plus dans la tête que en document. Après 74 j'ai arrêté la navigation par chagrin je ne voulais plus continuer à naviguer. Je l'ai revu en 98 au Verdon. Ce jour là j'ai pleuré et ma petite fille de 2 ans à l'époque me serrer fort la tête mais j'étais heureux de le revoir malgré beaucoup de changement. Pour moi c'etait le FRANCE.
J'embrasse tous les anciens

Amicalement, CHABAN




Jean - Alexandre CROISILE
Vincennes - France
08/07/2004
Bonjour, ceci est un appel à témoignage.

Comme mon nom l'indique, je suis un descendant du Cdt Croisile. Ce dernier étant cousin germain de mon Grand Père. Le Cdt Croisile a écrit un livre dans lequel il racontait ses mémoires. Je ne me souviens pas du titre. Si vous en avez entendu parler ou que vous savez où je pourrait m'en procurer une copie, je vous invite à me contacter sur mon adresse e-mail.
D'avance un grand merci à tous.
Cordialement, J.A Croisile

mail@beewizus.com




Virginia COLBOC
Le Luc en Provence (83) - France
03/07/2004
Je suis petite fille d'un chef-linger sur le FRANCE, Louis HAUTOT.
Mon grand-père ne parlait pratiquement jamais de son travail mais je me souviendrais toujours de l'avoir vu pleurer pour la première et la dernière fois de ma vie lorsqu'il a appris "sa mort". Nous avons encore une maquette du bateau chez ma mère et un cendrier et pour rien au monde nous nous en séparerions.
Lorsque j'étais petite et que nous habitions encore au Havre à l'arrivée ou au départ du bateau nous montions dessus et j'allais avec lui dans la lingerie et bien aujourd'hui encore quand j'en parle j'ai l'odeur qui me reviens. Mon grand-père était trés fier d'avoir fait sa carrière sur le plus beau paquebot du monde et nous sa famille aussi.
Mon grand-père est décédé le 16 janvier 1980 au Luc(83) et si vous l'avez connu je serai ravie de discuter avec vous.



ANONYME
Fribourg - Suisse
10/06/2004
Un petit mot pour témoigner mon passage par ce site.

Actuellement étudiante à l'Ecole Suisse de Tourisme, j'écris un mémoire sur les croisières et illustre celui-ci de l'exemple fascinant du France-Norway.
J'ai aussi travaillé pendant une année auprès de la compagnie Norwegian Cruise Line et ai vécu l'accident de mai 2003 dans les bureaux.

Je trouve magnifique toute la passion provoquée par ce navire et me joins à vous tous pour lui rendre hommage. En espérant que la France pourra le racheter... (allez jeter un oeil sur ce site pour sauver celui-ci : www.petitiononline.com/Norway/petition.html)

Vive le France - Amitiés à tous




ANONYME
-
09/06/2004
Le France est pour moi le plus grand paquebot et plus joli au monde est je suis très attaché à ce magnifique monument des mers. Malheureusement notre pays a toujours fait du gachis et je me pose toujours la question : Quand allons nous arrêter tout cela !

La seule chose qu'il me manque c'est sa véritable maquette. Si vous pouvez me renseignier pour que je puisse l'obtenir et en vous en remerciant, voici mon adresse e-mail : lefantome40@tiscali.fr




Béatrice MERDRIGNAC
Le havre -
27/05/2004
Bonjour,

Je m'appelle Béatrice Merdrignac et suis professeur de lettres et journaliste occasionnelle...
Mon père Claude Merdrignac a travaillé sur le Flandre puis sur le France en tant que serveur 1ère classe puis comme Steward 1ère classe. Son frère Pierre Merdrignac travaillait aussi comme chef de bordée sur le France. Tous deux sont morts en 1993 et 1994.

Aujourd'hui, j'aimerais écrire un livre sur ce géant des mers en recueillant les témoignages et anecdotes de ceux qui l'ont connu et qui ont travaillé dessus( le France vu des coursives , son âme en quelque sorte...)

Je me souviens l'avoir arpenté dès mon plus jeune âge avec mes petites soeurs. Nous partions à 5 h du matin faire le ménage avec mon père qui nous donnait ensuite quelques cents américains que nous allions dépenser sur les flippers du navire. Je me souviens des pommes rouges Grany des corbeilles de fruits, des parfums Dior ou Chanel, dont nous arrosions nos poupées Barbie ; je me souviens aussi des paquets de Pall Mall que nous débarquions au nez des douaniers...Savez-vous comment ? Je me souviens du café à St François (Au grand Carrefour), arrêt obligé sur la route du retour...De la consigne en mai 68 ; du coup de force en 74... Des touristes qui n'avaient droit qu'au parcours obligé de la visite, des rubans rouges que nous, enfants du France, nous franchissions allégrement...De nos hurlements de joie lorsque la grosse lame de fond couronnait sur la plage les départs et les arrivées de ce navire gigantesque...de la corne de brume, des joyeuses sirènes du départ, des passagers sur les ponts du bateau, ces étrangers qui agitaient les bras pour nous dire au revoir...

Des anecdotes, mon père m'en a mis plein la tête...donnez-moi les vôtres, je vous attends. Trente ans déjà...Contactez-moi...

Cordialement,
Béatrice MERDRIGNAC (houx@tele2.fr)




Ian SEBIRE
Verwood - England
24/05/2004
As a seven year old boy I was already interested in liners when I saw TV coverage of "France" lying off Le Havre with the "Viking" car ferry alongside (in September 1974). We had been to France on a similar ferry which seemed massive to me, yet it was like a toy alongside the magnificent "France".
Ever since she has been my favourite and It was like a dream when I first saw her at Southampton as "Norway" in 1984. She is truely the most elegant liner of all time with more soul than any other. Let us hope that if she is to become a floating hotel etc it is in France where she belongs.



Loïc GOURDON
Marseille - France
19/04/2004
Comme beaucoup, nous sommes nostalgiques de ce magnifique navire et qui plus est, lorqu'on a navigué à son bord comme novice pont en 70, puis comme timonier.
Je l'ai quitté en 1972 mais nous continuons à naviguer avec lui car les souvenirs sont à jamais ancrés en nous.

Merci pour ce site en espérant retrouver d'anciens collègues toujours passionnés par ce fabuleux navire.




Pierre LECANU
Douai - France
16/04/2004
Bonjour à tous

Je suis né au Havre en 1948, j'ai fait l'école maritime rue de l'alma en 1962/1963, en 1964 j'embarquais sur le bon vieux paquebot "FLANDRE" comme mousse. Ensuite en 1965 l'école hôtelière de la Transat dont une grande partie sur le fameux "SS FRANCE" (croisière de la méditerranée) en salle à manger 2ème classe (1965/1966). Puis retour sur le FLANDRE.
J'ai quitté la transat en 1967 pour le service militaire, dans la marine bien sur, Hourtain, puis Paris.

Que de souvenir, de rêves et d'esprits de camaraderie.
J'ai toujours ces deux magnifiques navires dans mon coeur, d'ailleurs, j'ai fabriqué suivant des plans leurs maquettes au 1/200 éme.

Bon souvenir aux anciens de la transat.




Annaêlle FAUCHOIS
- France
05/03/2004
Merci pour ces beaux témoignages très émouvants.

Nous faisons de l'import-export et bientôt nous serons en possession d'une maquette du France, du Normandie et d'autres transatlantiques si chers à nos yeux.

Quel dommage que notre pays l'ai laissé partir !

A bientôt et bravo pour le site




Miranda JUAN CARLOS
Mexico - Mexico
03/03/2004
Hello Claire Alice Pichon, if you look this message I am Juan carlos Miranda from Mexico, do you remember me ?
If you do, send me an e-mail to jcmmtz@hotmail.com, please.

Good Luck




Serge LAPIE
Marly la Ville (95670) - France
27/02/2004
Rectification :dans les contacts avec les anciens du S/S France, j'ai aussi mon vieil ami Jacques Rolland de Las Végas.



Josiane BERREBI
Ris Orangis - FRANCE
27/02/2004
Du 27 juin au 3 juillet 1998, j'ai eu la chance de faire une croisière à bord du FRANCE/NORWAY avec ma fille de 12 ans.

Un souvenir très émouvant depuis le port de Marseille à l'instant où nous l'avons vu se profiler à l'horizon, jusqu'au retour après une semaine de rêve.
Conscientes que nous allions vivre, un moment exceptionnel, nous avons réuni le maximum de souvenirs surtout en photos et vidéo, il en reste un "Book" qui a fait le tour de nos relations auxquelles nous avons fait partager un peu de ce bonheur.
Cette croisière était doublement merveilleuse puisque Monsieur AZNAVOUR a enchanté nos soirées.

La présentation de TMR annonçait "DEUX LEGENDES", il a été effectivement difficile de redescendre sur terre.

MERCI POUR CE SITE TRES EMOUVANT




Serge LAPIE
Marly la Ville (95670) - France
27/02/2004
J'ai commencé à naviguer en 1958 sur le LIBERTE, ensuite sur le COLOMBIE, puis service militaire....embarqué sur La Jeanne d'Arc, pour finir sur le Clémenceau.
Le 16 Mai 1962, j'embarquai sur Le S/S FRANCE aux premières classes. Je n'oublierai jamais ce Paquebot tellement il était beau.
Aujourd'hui j'en garde encore de merveilleux souvenirs. Quand je l'ai revu à Miami, il y a quelques année, j'ai eu les larmes aux yeux.

Bravo pour la création de ce site.




Pierre JUIGNER
Tours - FRANCE
17/02/2004
J'ai eu la formidable chance de travailler pour mon entreprise de l'époque qui fabriquait les ameublements de paquebots et de ce fait, durant 6 mois, j'ai donc posé les commodes et les psychés dans les cabines de toutes les classes et puis j'ai ensuite seul assuré le montage du plus long bar navigant (20m) du grand salon touriste. Cela se passait évidemment à Saint-Nazaire.

Puis à cause des respects de délais, nous avons travaillé durant les essais de six jours en mer et aussi lors des essais pour accoster à Southampton, c'est vous dire la joie que notre équipe a pu ressentir.

J'ai constitué un album souvenir retraçant tous ces épisodes.




Michel RICHARD
Nîmes - France
07/02/2004
J'ai vécu au Havre de 1949 à 1971
Lorsque le France est arrivé la première fois dans son port d'attache en 1962, j'étais présent quai de Southampton pour l'accueillir. Devant une telle majestuosité, une telle beauté, j'ai espéré pouvoir voyager sur ce merveilleux paquebot au moins une fois dans ma vie.

J'ai réalisé ce rêve le 20 Septembre 2001 lors d'une croisière qui m'a conduit du Havre à Marseille via Lisbonne Gibraltar et Barcelone. J'y ai ressenti un des moments forts de mon existence et je souhaite à tous de pouvoir vivre de tels instants de bonheur.




Micheline RAîCHE-ROY
St-Élie-de-Caxton - Quénec, Canada
07/02/2004
Je possède des cartes postales du France lancé en 1912. Un ami de la famille y avait fait la traversée de France au Canada.

Comme j'écris la biographie de cette personne, j'aimerais avoir plus de renseignements sur ce paquebot.
Cette personne avait décrit ses 3 voyages en Europe au dos de cartes postales de différents endroits: Naples, Alger, Menton, Monaco, Marseilles, Nice, Constantinople, Paris, Rome etc....un vrai trésor

Un bonjour du Québec où il fait froid polaire : -39°C certains matins et des mètres de neige.....




Anne LE BERRE
Miami - USA
26/01/2004
Ma classe est partie visiter Le France au Havre en 1969 quand j'avais 10 ans, je me souviens du gigantisme du paquebot et des cheminées.
Il y a 5 ans, j'ai de nouveau pu visiter le bateau renommé le Norway, ici, dans le port de Miami, j'ai vu avec joie que beaucoup de choses du France avaient été gardées, comme les posters, la vaisselle et certains objets, sans parler du vaisseau lui-même, qui m'avait déjà semblé en bien mauvais état, rouillée et racommodé de partout.
Et j'étais dans mon bureau avec vue sur le port le jour de ce tragique accident quand plusieurs travailleurs ont perdu leur vie.

Je trouve que la France devrait le racheter et en faire un musée de la navigation ou bien un hôtel, comme le Queen Mary 1 en Californie, où il est maintenant bien entretenu et utilisé au moins (voir le site www.queenmary.com)

Merci ! Vive le France!




Patrick MORICE
La Baule - France
17/01/2004
Bonjour à tous les anciens de la transat.

Je suis de la promotion Ecole d'apprentissage maritime du Havre 69/70.
Premier embarquement en juin 70 comme mousse puis garçon sam touriste. Souvenir inoubliable du premier tour du monde en 72.

J'étais copain avec le maître d'hôtel du commandant Serge DEVARIEUX que j'ai perdu de vue, si quelqu'un a des nouvelles, merci.

J'ai debarqué en décembre 72

C'était un grand bateau car il avait un grand équipage !!!




FREDERIC VANDECAVEZ
AVIGNON - FRANCE
16/01/2004
Ayant participé à la dernière croisière du FRANCE/NORWAY à l'occasion de la croisière gourmande du 15 au 21 Octobre 2001 organisé par T M R Marseille je peux apporté quelques documents de mon séjour sur ce merveilleux bateau comme menus ou photos.

Malgré son âge il reste toujours aussi beau et il a gardé son charme d'antan. Un grand merci aux Norvégiens car ils n'ont pas modernisés les materiaux à l'intérieur, on y retrouve le parquet patiné de ses débuts sur le pont des magasins par exemple.

Je profite du site pour envoyer un message aux amoureux du FRANCE. Je recherche une émission de THALASSA ( sur france 3 ) conssacrée au paquebot FRANCE. Ma casette vidéo a été habimée et je ne peux plus regarder ce reportage émouvant.
Un grand merci d'avance pour celui ou celle qui pourra me la recopier.

IL NE FAUT PAS QUE CE PAQUEBOT S'OUBLIE.
Regardez le QUEEN MARY 2 il possède la touche FRANCE




sebastien DELEU
lisbonne - portugal
02/01/2004
Mon grand père est un ancien du France et je suis moi meme un amoureux de ce superbe navire.

Mon grand pere Roland Gourdain, serait sans aucun doute très heureux de pouvoir être en contact avec quelques anciens pour revivre cette belle aventure vecue durant les heures de gloire de notre Cher France.

N'hésiter pas a me contacter (sebastiendeleu@yahoo.fr), je ferais parvenir vos commentaires ou coordonnées à ce fidel amoureux qu'est mon grand père.

Bonne année 2004 àa tous et que le France continue de naviguer pour le plaisir de tous même s'il n'a plus la silhouette du passé !

Encore bravo pour ce site et votre initiative !!!!




Robert VIGER
Paris - France
26/12/2003
Bonjour à tous les Amoureux de "FRANCE"

J'ai navigué à bord de 1966 à 1972 (j'ai débarqué définitivement au retour du premier Tour du monde).

Comme je ne me lasse pas de le répéter lors de mes nombreux contacts professionnels notamment, cela a été, jusqu'à maintenant, la plus belle expérience de ma vie.

J'étais en SAM 1ère ou CHAMBORD. J'ai revu et continue de revoir des "anciens". Excepté l'année dernière, je suis allé tous les ans au repas à Paris, le dernier dimanche de janvier.
Lors de sa deuxième venue au Havre, en tant que "NORWAY", j'ai pu monter à bord et faire un bon tour. Je me suis balladé pendant plus de 3 heures presque partout; quelle émotion ! Emotion que je ressens à chaque fois que j'en parle.
Je collectionne un peu tout ce qui concerne les Paquebots, et dans l'ordre de priorité : "FRANCE", Les Paquebots de la Transat et des autres compagnies Françaises et étrangères, surtout des anciens paquebots.
Cela faisait un bon moment que je voulais saluer tous les Amoureux de "FRANCE", mais le temps passe vite; je suis toujours en activité. Mais je reviendrai prochainement parler de cette période fabuleuse, même si nous travaillions beaucoup !

Un salut à Christian ALEXANDRE. Christian, tu te souviendras certainement de notre périple à Saint-Thomas avec L'HARIDON ET TRUTON. Nous avions loué des scooters; l'un était tombé, l'autre était tombé en panne ! Nous avions été obligés de demander de l'aide à la seule personne qui se trouvait à proximité. Nous étions rentrés à bord "très limite", mais avions quand même récupéré la caution ! J'ai toujours la carte avec vos signatures; je l'avais gagnée par tirage au sort !

Je vous dis à tous, à très bientôt et n'hésitez pas à me transmettre des messages ou anecdotes.

Très cordialement à tous

vigerrn@club-internet.fr (c'est le personnel)
robertviger@huiles-bailly.com (c'est le professionnel)




Jean Charles MAILLARD
Rantigny - France
22/12/2003
Vous savez, j'ai été le voir le 10 septembre 1996 ou le 10 septembre 1998 à son retour au Havre je ne me rappelle plus excatement j'ustement je voudrais récupérer le numéro de thalassa en se moment. j'avais été intervouvier par fr3 ou j'avais dit que s'était malheux de laisser partir se bateaux a l'étranger quand on voit se con n'est capable de faire en france exemple le queen mary 2 que j'ai été voir a s'nazaireil faut que france revient cher nous sur rtl aujourd'hui il avait une personne qui disait qui le verrais bien en musée sur cherbourg pourquoi pas merci de me permettre de exprimer
jchmail@wanadoo.fr



Claude FOUASSIER
St Chritophe de Double 33 - France
07/12/2003
En Mai 1962, nous sommes partis, mon épouse, mon fils et moi même sur ce magnifique paquebot pour les Etats Unis.
Il n'y a pas assez de mots dans la langue française pour dire la magnifiçance de ce joyaux des mers. La traversée durait 5 jours, c'était 5 jours de fêtes, tout était parfait. Le service, la nourriture, la gentillesse de tout le monde, les jeux, les superbes piscines, les supers bars,enfin TOUT était (je me redit) PARFAIT.

Malheureusement, j'ai perdu les billets de passage. Si une personne pouvait me dire comment faire pour en retrouver la trace, pour pouvoir me procurer une photocopie de ceux-ci je l'en remercie d'avance.

Merci encore.




Christophe DAUGE
Saint Mathieu - France
30/11/2003
Assuremment, le France est le plus beau bateau du monde.

Je suis né en mai 1978 et, ce n'est donc que bien des années plus tard, que j'ai progressivement découvert le France et surtout ce qu'il représente. C'est d'ailleurs au travers d'un excellent documentaire diffusé sur france 3, relatif à ce seigneur des mers que mon coeur de francais à fini par viré de passion à un profond attachement.

Je m'indigne devant les basses décisions politiques qui ont mené à sa revente aux Norvégiens, et, aujourd'hui peut-être, à des Asiatiques.
Et puis quel gachis ! Sa ligne était superbe, c'était un pur-sang, élégant comme aucun autre, puissant, rapide, avec tout le savoir faire français, transformé en un poussif bâtiment, àa l'allure massive et lourde, repeint et modifié sans gout ni progression par ce qu'il y a de pire en matière de raffinements.

Il est évident qu'il faut faire revenir le France chez nous, car il y aura toujours une place pour lui sur nos côtes !
Michel Sardou disait dans sa chanson "je n'aimerais pas finir comme elle, sur un quai de Californie" en parlant du Queen Mary, alors finir en casino sur un quai d'Asie !
Je crois qu'il mérite beaucoup mieux, il était la fierté de la France, ne l'oublions pas. Ne le trahissons pas une seconde fois...C'est un immense navire que l'on veut voir naviguer dans son espace : l'immensité de l'océan ! Et prendre un peu de repos chez nous, là ou il sera le bienvenu ! Ou alors, accordons lui une fin digne ! Que le plus grand navire de guerre ait le courage de le couler...le cul tourné vers Saint Nazaire...mais nous préférons tous le voir revenir !

Et bravo pour votre site, remarquable en tous points ! Mais existe t'il un livre sur le France? Où puis- je me le procurer ?

Merci d'avance




Thierry CAPETTE
Ccoursac - France
11/11/2003
Passionné de France/Nnorway depuis mon enfance, je recherche des photos de la version 1980 à 1989.

Mmon adresse email : thieca24@yahoo.fr
Je remercie d'avance , tous ceux qui me repondrons.

Je souhaite une longue vie à notre prince des mers.

Vive le FRANCE / NORWAY




Yann LETREIZE
Ashland, MA - USA
07/11/2003
Ecole maritime Boulevard Clémenceau, année 66/67, sur France de 70 à la fin. Je suis maintenant aux Etats Unis depuis 15 ans dans la région de Boston et toujours dans la restauration.

Bonjour aux copains.




Georges DUPUY
Lorient - France
03/09/2003
Je suis un ancien du paquebot France ( école maritime du Havre au 19 rue de l'Alma) puis ensuite LE FRANCE comme mousse de sonnerie puis ensuite école hotêlière transat et après garcon d'étage puis garçon de salle.
J'étais le plus petit des mousses de sonnerie et je vendais des cigarettes en salle à manger.

J'aimerais retrouver des copains qui étaient avec moi à cette période




Luc DOYLE
Québec - Canada
28/08/2003
Un des plus beaux navire jamais construit, j'aurais aimé qu'il ne change jamais de nom et de propriétaire, j'en ai une belle photo qui malheureusement le montre sous NORWAY aussi je ne comprend pas qu`il n'y ai pas encore une compapagnie de modèles réduits qui l`offre à l`échelle 1/350 comme tous les bateaux connus!.....



Michel PERRON-BERTRAND
Montréal - Canada
18/08/2003
Quel beau navire!

Je souhaite que la FRANCE puisse récupérer ce qui lui appartient.
Face à cette perte, je ne peux que faire le parallère entre les Québécois et leur territoire de la Nouvelle France.
Je souhaite à tous les français de récupérer cet emblême qui est le signe d'une époque pas si loitaine et pourtant encore si féconde dans notre société.

Faire comprendre à nos hauts dirigeants l'ampleur de leurs faux gestes est difficile et c'Est souvent qu'après quelques décennies et voir quelques siècles que l'on saisie tout l'importance des symboles d'une société.

Bonne Chance à vous tous qui souhaitez revoir naviguer sur les rives de la France ce magnifique navire qui détient, encore aujourd'hui, toute la grâce et le raffinement des grands développements modernes.

BONNE CHANCE!




Bruno RABREAU
Pornic - France
06/08/2003
J'ai embarqué sur France en Mai 1972 comme garçon d'étages, (clin d'oeil à Philippe Touati), mais deux mois plus tard, j'étais secrétaire T.S.F. classe touriste. J'ai été débarqué malade fin 1974, à Saint-Vast-la-Hougue, alors que mes copains se battaient pour conserver ce qu'on appelait alors leur outil de travail.
Pour chacun d'entre nous, c'était pourtant bien plus que ça : on en parlait comme d'un être vivant, les équipages des bananiers l'appelaient "le Gros" avec une pointe de jalousie.

Ma place de Secrétaire T.S.F. m'autorisant de nombreux contacts avec les passagers,j'y ai vécu des moments extraordinaires, mes plus beaux souvenirs datent de cette époque. Des moments passés à parler musique avec Lionel Ritchie, qui était alors le chanteur des Commodores, et se produisaient très régulièrement sur "France", car leur prestations payaient leur voyage en Europe. David Bowie nous offrit un soir un concert acoustique à la cafeteria équipage, alors qu'il était passager de première classe ! Les guépards de Salvador Dali qui terrorisaient tout le pont Principal lorsque le Maitre les promenait en laisse, Antoine (le chanteur) faisant des claquettes en attendant son coup de fil, et Gérard Majax jouant au pickpocket (pour le fun) dans les salons, (les deux derniers faisaient partie du staff lors du dernier tour du monde).

Après des débuts pareils, je ne pouvais qu'avoir une vie mouvementée, et ça n'a pas manqué. Pourtant dans ma tête, je suis toujours et je resterai à jamais un marin du France.

Amitiés à tous les anciens, à leurs familles, j'arrête les souvenirs, j'y passerais la nuit... une autre fois, peut-être.

bruno.rabreau@laposte.net




Clément MOUSSET
Toulouse - France
05/08/2003
Mes 28 ans me font témoigner que FRANCE restera le plus beau navire de tous les temps avec son grand frère NORMANDIE.
Je peux témoigner en connaissance de cause car j'ai déjà navigué 3 fois à bord du SS NORWAY.
Pour FRANCE, j'étais trop jeune puisqu'il a été désarmé 6 mois avant ma naissance et je fêtais mes 4 ans le jour de sa vente.

Ma naissance nazairienne m'a plongé dans la passion de la mer et des paquebots, j'ai vécu entre l'age de 13 et 28 ans au rythme d'un nouveau paquebot par an sorti de St Nazaire, mais un seul hantait mon esprit.
Quand un jour, j'ai enfin pu être invité à le visiter et à partir en croisière en 1991 à Miami, croisière formidable sous les tropiques, mais bien loin de ce que FRANCE était.
Je m'étais juré d'être à bord pour le premier retour du navire en FRANCE, s'il devait revenir un jour.

Mai 1996, j'habite NYC pour les études et j'apprends qu'un certain NORWAY doit rentrer en GB pour dry dock, je me précipite sur la brochure et me paye ma première cabine à bord de FRANCE devenu NORWAY, pont atlantic cabine A29 (nom de code de chantier d'un certain SOVEREIGN OF THE SEAS celui la même qui lui prendra le rôle de plus gros paquebot du monde en 1988). En arrivant au HAVRE, une foule massive et silencieuse nous accueille, silencieuse jusqu'au moment ou je leur cris depuis le pont supérieur :"alors heureux de retrouver votre bateau ?" C'est alors l'éphusion et les premiers commentaires nous parviennent. Les anciens du bord émuent aux larmes, les Havrais idem et nous passagers français fiers d'être de la fête et d'être à bord. NORWAY a veilli, mais il est en vie.

J'ose rappeler aux personnes qui écrivent sur ce site que grace aux Norvégiens, le navire navigue toujours et que pour nous il aurait été vendu à la féraille (c'est d'ailleurs le prix de la tonne que le navire a été cédé en 79...). Alors oui NORWAY n'a plus le luxe d'antan, oui c'est très vilain ses deux nouveaux ponts, mais EUX l'ont conservé 25 ans soit 2 fois plus de temps que nous !!! Alors chapeau les vickings.
Vous ne l'avez pas arrangé certes mais vous l'avez sauvé.

Et dernière aventure, août 2001, on annonce sa retraite, je suis donc à bord de ce qui aurait du être la "der des ders" et bien non, les Norvégiens l'ont encore sauvé, ou devrais-je dire le 11 septembre.

Aujourd'hui son avenir est incertain, mais par pitié qu'on le sauve, la solution de changer sa propulsion est certes triste pour les marins qui aiment les vieux vapeurs, mais de le passer au diesel, lui sauverait la vie pendant encore 20 ans !!!

Croyez moi, marin que je suis devenu, avoir barré NORWAY au large d'Ajaccio en octobre 2001 restera gravé pour moi dans ma mémoire.

ALORS VIVE FRANCE ! VIVE NORWAY et ses sauveurs.

Nb : Merci pour votre site




Francis FOURNOT
Montpellier - France
29/07/2003
Hello à tous mes anciens potes du France, d'Antilles et de de Grasse (1968-1974) et tous ceux de l'E.A.M du Havre, en 1967, que j'aimerais tant revoir.

Ancien mousse de sonnerie puis garcon en seconde, j'avais monté un orchestre équipage, pour ceux qui s'en souviennent...

J'y suis retourné en 2001 et c'était pas si mal.. en tous cas j'ai retrouvé la même odeur dans les coursives et dans les postes et ses même vibrations.
A noter qu'il est plutot propre et bien entretenu par tous les petits "Thaï" toujours souriants...

Etant devenu réalisateur et disposant de moyens matériels importants, ainsi que de bons contacts avec les médias ,qui souhaite m'apporter son concours pour un éventuel film rétrospectif sur les anciens de la transat.

Salut à tous et en particulier ceux du Havre et du 76.

Contact à studiofrance@free.fr




Thierry CAPETTE
Coursac - France
28/07/2003
Depuis 1998, je fais des croisières sur notre prince des mers. Je suis un très dure passionné du FRANCE/NORWAY. Ce navire c'est toute ma vie.

Je recherche des vidéo-cassette sur NORWAY en Norvège le jour de son inauguratiuon.

Merci pour les réponces.




Georges LESEIGNEUR
St Germain les Arpajon - France
11/07/2003
France tu as été, la France tu resteras dans le coeur de tous les francais.

Ce nom que tu portes maitenant à 6 lettres comme le mot FRANCE.

Je n'ai plus qu'à dire : "LE FRANCE" un nom FLAMBOYANT, des souvenirs EMOUVANTS....





Riedlingen - Allemagne
30/06/2003
Bonjour, j´ai eu l´occasion d´assister au depart du France à Saint Nazaire pour le Havre.
Je n´ai jamais pu me rendre à bord de ce magnifique paquebot et dans quelques mois j´ai l´occasion de faire une croisière à bord du SS Norway (à partir du 22.02.2004) si vous le souhaitez je vous transmetterai quelques photos de cette croisiere.

Á bientot - Charles




Paul NAVEAU
Paris - France
28/06/2003
Je voulais juste dire que quand j'écoutais la chanson de Michel Sardou en regardant les photos du FRANCE, j'ai été ému aux larmes.

Ce paquebot était le symbole, l'emblême, le meilleur témoignage du luxe, du raffinement, du bon gout Français.
La premiere fois que je l'ai vu en vrai, je suis resté à le regarder jusqu'à ce qu'il disparaisse et qu'il devienne un minuscule point dans l'horizon, tel un roi de la mer qui s'en va......

Longue vie au FRANCE et vive la FRANCE!




Mathieu ROLLAND
Nice - France
17/06/2003
Je veux juste dire que je suis attristé.
Le France était le sommet de l'art de vivre à la française, du luxe, de la beauté...
Le france en devenant Norway et devenu le temple du mauvais gout et de la ringardise... C'est dommage...
Pour rentabiliser son achat, l'armateur du norway a détruit ce qu'il restait de notre patrimoine.

Vive le france!




Maud GANTOIS
Lille - France
07/06/2003
Bonjour à tous,
Malheureusement, à cause de mon jeune age(13 ans), je n'ai pas connue le France mais ce bateau avait l'air d'être bien plus qu'un bateau pour vous tous.

Etant passionnée par les bateaux et la mer, j'aimerai en savoir un peu plus sur son mobilier, ses différentes salles et sur son equipage.

Merci de m'écrire à: maudette88888@caramail.com

Et surtout: Vive le France!!!




Franck FONTAINE
Cherbourg - France
26/05/2003
Cherbourg, dernier adieu de France à son Pays : LA FRANCE, brume de soir, remorqueurs en action, des gorges serrées, un titanesque coup de sirène ....et des larmes

Adieu




Laurent MORIN
Le Havre - France
03/05/2003
Bonjour à tous, je suis né en 1970 et toute ma jeunesse a été au bord de la mer.
Je me souviens de ce superbe navire qui entrait et sortait entre les deux digues. Je me souviens aussi de la visite au quai de l'oubli et du grand jour, celui de son départ définitif du Havre avec les Abeilles et ce son de cornes qui à mes oreilles voulait dire adieu.

Une foule immense sur toute la plage...

J'aimerais beaucoup dialoguer avec des anciens de ce superbe navire. Et, sinon, étant collectionneur de cartes postales anciennes et de vieux papier, j'ai fait l'aquisition de menus du France, ils sont en couleur avec les paroles de la chanson au dos et sur le devant une illustration en couleur (genre il court il court le furet) et bien d'autres... Ils sont en format A4, les couleurs sont magnifiques et j'aimerais savoir si une personne ayant travaillé sur ce navire se rappelle de ces menus.

Je vous remercie d'avance. Je laisse mon e-mail pour les réponses : laurmori@aol.com




Patricia BEAUDOIN
Quebec - Canada
18/04/2003
Bonjour

J'ai en possession le film "week-end en mer" en 8mm ainsi qu'un 45 tour. On peux voir "Le France" quitter Le Havre pour New-York via Southampton c'était son voyage inaugural. On y démontre la vie a bord au cours de cette premiere traversée et pour finir l'accueil triomphal réservé par la ville de New-York au "France" pour sa premiere entrée dans la grande citée.

Avis aux personnes interessées vous pouvez m'écrire: patou95@hotmail.com je me ferai un plaisir de vous répondre.




Claude FOUASSIER
St Christophe de Double - FRANCE
30/03/2003
Mon épouse,mon fils et moi mème avons fait la traversée le Havre New York au mois de mai 1962.

Comment pourrai-je faire pour me procurer une photocopie des billets.

Je remercie la personne qui pourra me renseigner.

fouassierclaude@aol.com




Thierry JOUAN
Ouistreham - France
07/03/2003
J'ai 35 ans et malheureusement je ne connais le "FRANCE" que sous le nom de "norway" bien sûr quand je l'ai visité la première fois il s'appelais encore "FRANCE" mais je n'avais que 4 ans.

Mon grand père y a navigué comme charpentier il habitait ERQUY 22 il a aussi été marin sur l'ANTILLES d'ailleurs il a fait toute sa carrière a la transat. Il s'appelais Eugène JOUAN si certain s'en souviennent merci de me contacter pour me faire partager leurs souvenirs.

Un petit fils très attaché à son grand père.

thjouan@free.fr




Georges GOERES
Avignon - France
06/03/2003
Je suis un ancien du paquebot de 1969 1974 car après je suis allé sur les normandy ferries.

C'est avec regrets et tristesse,que j'ai vu partir ce paquebot,de la vie de tous les havrais.
Je recherche les copains de cuisine de cette époque là.

Vous pouvez me contacter par E-Mail : EDOUGEO@AOL.COM

Merci et à bientôt.




Philippe VINCENT
Créteil - France
10/01/2003
Après avoir tant rêvé de lui pendant mon enfance, j'ai enfin pu le visiter il y a 6 ans au Havre, dormir une nuit à bord il y a un peu plus de 3 ans et enfin partir du Havre en croisière en septembre 2002.
Il reste magnifique, envoutant par son charme décalé, il est vrai, mais le gout de génie de ces concepteurs et décorateurs ont fait de ce navire un lieu unique et magique.



Marc LUCAS
Le Havre - France
29/12/2002
1962, 6 ans, première escale au HAVRE, belle vue sur l'entrée du port depuis la terrasse, mon père avec sa camera 9,5 mm, la sirène, les remorqueurs, les avis des uns et des autres sur les cheminées (très très modernes).
Comme beaucoup de HAVRAIS, un "vague" cousin à bord = visite avec d'autres cousins en culottes courtes, courant dans les coursives, perdus....
A chaque escale, la sirène, la grosse vague sur la plage (de face avec le canoë), les cris des enfants comme une grande rumeur.
Accompagner son grand-père à la gare maritime pour une traversée.
La "mutinerie", FRANCE à l'ancre, devant la ville, le quai de l'oubli, derrière la ville.

Les départs, dernier adieu, non il revient encore, 2002, 46 ans, et si je l'achetai ?




Jean BALCON
Lilia-Plouguerneau - France
30/11/2002
Second-maitre pompier de 1962 a 1975 sur le paquebot France, je salue tous les anciens !



Raymond FARGER
Longueuil - Canada (Québec)
14/10/2002
Bonjour
Je suis un ancien du paquebot en 1972 1973 1974 car après je suis venu vivre les Olympiques au canada en 1976.
Je recherche les copains de cuisine de cette époque là.
Vous pouvez me contacter par E-Mail : ray07farger@sympatico.ca
Merci et à bientôt.



Christophe HERBIN
Montpellier - France
01/10/2002
Bonjour à tous et merci pour ce site agréable à visiter !!

Je suis à la recherche d'une compilation de jazz intitulée "cocktail sur Le France" pour des travaux cinématographiques d'un ami....si quelqu'un connait cet album, la liste des titres , le label ou toute autre information à ce sujet, ce serait formidable....

D'avance merci !

loby@wanadoo.fr




Jean Philippe DUCHESNE
Vannes - France
03/09/2002
Je suis né au Havre en 1954 et j'ai eu le bonheur d'assister à l'arrivée de France du haut du Cap de la Hève.
Mon père, Capitaine au longs cours et Pilote de la Seine etait un ancien de la transat. Il était un ami personnel du premier commandant de cette merveille, le Commandant Georges CROISILLE.
Pour moi France symbolisait Le Havre tout comme ses predecesseurs, le Paris, L'ile de France et bien sur le Normandie, que mon grand oncle le Commandant Jules Duchesne a tous commandés !
C'est vous dire si pour moi la Transat represente quelque chose qui restera a jamais gravé dans ma mémoire.



Laurence BILLON
Bourg de Péage - France
23/08/2002
Mon père a navigué sur le France. Il était garçon de salle, il adorait ce paquebot. Nous habitions au Havre et nous l'avons vu partir.
Mon père nous a quitté après une longue maladie. Il s' appelait Jean-Pierre Pichon

Si quelqu' un aurait pu le connaitre, cela me ferait beaucoup plaisir

Mon E-Mail : glouton36@aol.com




Jean-Louis PATRICK MICHOT
Mers sur Indre - France
12/05/2002
Fin juin 1998 j'ai eu la chance de vivre une mini croisière à bord du NORWAY rebaptisé FRANCE pour quelques jours. Ce fut très fort pour moi au niveau émotionnel !

Nous sommes partis de Marseille par très beau temps, il s'en est suivit un magnifique coucher de soleil peu après, en pleine mer..
Peu intéressé par les soirées dansantes, j'ai arpenté l'immense bateau dans tous les sens et en retiens un souvenir très spécial, très fort..Merci à la TMR d'avoir permis au " Français moyen" l'accès à ce joyau qu'hélas nous n'avons pas été capables de conserver...




Nadine BENOIST-LUCY
Nans-les-Pins - France
11/04/2002
Bonjour,

Tout d'abord j'aimerais vous féliciter pour la qualité de votre site.

Je n'ai malheureusement pas de témoignage à vous transmettre mais je cherche désespérement la copie d'une émission diffusée sur la TV française (FR2-FR3, La Cinq ou ARTE), tard la nuit, début août 2001.
Je ne connais ni le nom de l'émission, ni le réalisateur, Dommage, ça m'aurait facilité la tâche !
Il s'agissait d'un reportage sur la croisière - partie le 2 novembre 1962 du Havre pour New York - et d'un concours de Tango à Miami.
24 Hoteliers-restaurateurs y étaient invités par le gendre du Président COTTI, dont le propriétaire du COQ HARDI. La soeur de mon amie, Henriette Eyssette - une grande figure de la Camargue - a gagné ce fameux concours de tango et elle aimerait lui offrir la cassette de cette émission.

Mon sort est entre vos mains puisque j'imagine que rien concernant Le France ne doit échapper à votre attention.

Je vous remercie infiniment de votre aide.

A très bientôt




Lebas Géraldine et Dutertre Marie-Charlotte
Marseille - France
10/04/2002
Havraises, notre grand-père Monsieur Léon Monville a travaillé à bord du FRANCE qui représentait TOUTE SA VIE et finalement un peu la notre. Le jour de son départ, notre grand-pére n'a pas eu la force de voir SON FRANCE partir à jamais; il est resté chez lui et il a pleuré.

Comme nous aujourd'hui sur ce site ou nos larmes ont coulé.
FRANCE FAIT PARTIE DE NOTRE COEUR DE HAVRAIS. Le plus beau et gigantesque paquebot du monde est et restera LE FRANCE A JAMAIS




Claire et Laurence PICHON
Valence - France
27/03/2002
Rebonjour,
J'ai déja écrit sans succés. Ma soeur et moi sommes à la recherche de personnes suceptibles d'avoir navigué avec notre père. Son nom : PICHON Jean-Pierre, garçon de salle sur le France de 1964 à 1968 environ. Si vous l'avez connu, merci de répondre, cela lui ferait tellement plaisir car il est très malade (si vous possedez des photos ,documents etc...)

Voici nos adresses : glouton36@aol.com ou mic.g@netcourrier.com

D'AVANCE MERCI




Philippe MERLAND
Grenoble - France
25/10/2001
Suite de mon message du 9 août 2001.

C'est l'histoire d'un bateau qui ne veut pas mourir !
Car LE voici reparti pour un tour ! La NCL a décidé de LE reprendre pour une année encore, et après carénage, IL retourne vers Miami, sa nouvelle terre d'adoption où IL est très demandé !

Certains souhaitaient LE voir couler devant Saint Nazaire ou ferraillé prématurément; moi je suis bien content qu'IL reparte ainsi vers de nouvelles aventures et qu'IL fasse encore un pied de nez à tous ceux qui LUI veulent du mal (trop bleu, trop lourd... ) !
Bravo et merci à TMR pour avoir organisé ces dernières croisières, qui du coup ne seront peut être pas les dernières ...

Le temps a été superbe en Méditerranée du 30 septembre au 7 octobre et j'ai pu faire plein de photos : Norway a toujours aussi belle allure, avec seulement quelques signes évidant de manque d'entretien, sans doute due à la perspective de la vente ; après carénage il pourra repartir "comme neuf" et nous faire rêver encore longtemps !

Encore bravo et merci à Knut Kloster et à sa femme d'être tombés amoureux de France et d'avoir donné une nouvelle vie à Norway !

Né un peu trop tard pour la transatlantique et un peu trop tôt pour la croisière, IL aura connu les deux, et même si une triste fin arrivera forcément un jour, que de beaux rêves et de bons souvenirs notre FRANCE-NORWAY aura laissé dans son sillage !

Michel Sardou chantait "La France m'a laissé tomber", moi j'ajoute que FRANCE-NORWAY ne nous laisse pas tomber : IL EST TOUJOURS VIVANT !
Bon vent, grand, beau et fier Navire ! Que les cieux te protègent !

Bravo et encore merci à Thierry pour ton merveilleux site !




Inouk
Versailles - France
25/10/2001
Le FRANCE est le plus beau bâteau du monde pour moi et je ne comprenais dejà pas qu'on le vende au Norvégiens mais alors au Japonais pour en faire un casino : IL N'EN EST PAS QUESTION !!!



Bernard LéGASSE
Montréal - Canada
24/10/2001
En 1964 ou 65 je naviguais sur le PINTA, un ancien caboteur de la TRANSAT basé aux Antilles acheté par un armateur de St Pierre et Miquelon . Nous avions quitté La Rochelle deux ou trois jours plus tôt et faisions justement route St Pierre avec une bonne brise d'ouest et notre petit bateau de 67 mètres y allait de bon coeur.
Chose vraiment rarissime, il manquait 3 ou 4 pages à nos éphémérides nautiques donc pas question de faire d'observation et nous naviguions à l'estime depuis deux ou trois jours ..
Un soir vers 17h, à environ 1/4 de mille sur babord arrière, on a apercu le FRANCE qui faisait route New-York et qui nous rattrappait, vous vous en doutez, sans difficultés, lui avec ses 30 noeuds et nous avec un gros 12 et force 5.
Nous l'avons appelé sur 2182 et avons expliqué notre problème d'éphémérides.. Le radio de quart, très gentil, nous a fait dégager sur une autre fréquence et nous a donné d'abord notre position par rapport à lui et quelques coordonnées pour les deux ou trois jours à venir afin de pouvoir faire quelques droites de hauteur et la méridienne avant d'arriver sur les Bancs de Terre Neuve.
Le FRANCE nous est passé à moins d' 1/4 de mille sur babord, déjaugeant à peine, c'était majestueux.

Petite anecdocte... une fois la liaison terminée, FRANCE nous a rappelé pour dire qu'ils s'étaient trompés dans la position qu'ils nous avaient donnée et voulaient apporter une correction.... Trés minime toutefois...
Et j'entends encore le radio me dire à la fin de la conversation : "Je ne sais ce que vous allez faire mais moi je vais prendre l'apéro parce que j'ai la gorge sèche à force de vous avoir donné tous ces chiffres".... J'en ai fait tout autant.... Le cadre devait être différent mais nous n'étions pas mal non plus....




Brigitte PAGES
Fayence - France
20/10/2001
Née en 1957, petite fille habitant le HAVRE, près du Port, j'ai vécu tous les départs et les arrivées du FRANCE, me précitant sur le quai, avec beaucoup d'amour pour ce grand PAQUEBOT, que je pouvais presque toucher.

En 2001, j'ai fait mon premier voyage, sur ce merveilleux PAQUEBOT, qui occupait mes rêves d'enfant.

Aujourd'hui, je pense que la FRANCE, peut saisir la chance qu'il lui est offerte de faire revenir le FRANCE dans le giron de son pays natal.

Mon enchantement pour le FRANCE est intact, j'ai rencontré lors de ce voyage des personnnes militant pour son retour en FRANCE, avec un objectif : le faire revivre comme coursier des Mers.
J'adhère à fond à cette entreprise, l'assocation FRANCE/NORWAY, que l'on m'a présentée est convaincante de crédibilité.

Le FRANCE en croisière géré autrement, oui cela est réaliste, avec des IDEES, on peut associer "PLAISIR A LA FRANCAISE", "RENTABILITE" et "FIERTE DE RESTER FRANCAIS".




Michael
Havelange - Belgique
16/10/2001
Je reviens à l'instant d'une croisière d'adieu du France qui vient de se passer du 13 au 15 octobre 2001.

C'était beau, grand, magnifique, c'est inoubliable. J'ai vraiment adoré cette croisière. Je ne l'oublierais jamais.

Pour info, ils nous ont communiqués que le France ne sera pas un casino flotant, mais probablement, que TMR France le rachèterait, le rénoverait, et ...




Gabriel DJIO
Paris - France
12/10/2001
En classe de 6ème ou 5ème dans les années 60 en Côte-d'Ivoire, j'ai vu pour la première fois le mot "Le France" dans un journal français vendu en Côte-d'Ivoire.
Je me suis alors dit : "Voilà des journalistes français qui sont nuls, qui écrivent Le France au lieu de La France" , ne sachant pas qu'il s'agissait ici d'un navire.

Plus tard j'ai vu "Le France" de mes yeux ; il était beau, majestueux, authentique. Dommage qu'il y ait aujourd'hui trop d'instantanés, uniquement pour le gain et non pour le plaisir.




Jean Louis ROGLIANO
Marseille - France
07/10/2001
De ma fenêtre je vois le FRANCE (pardon le Norway) faire son entrée dans le port de Marseille, et là pendant un long moment, je suis traversé simultanément par plusieurs sentiments : d'abord de fierté que la FRANCE ai pu construire le plus beau paquebot du monde(dont la ligne n'a jamais été égalée) ensuite de grande honte car la France n'a pas eu le courage de faire les sacrifices nécessaires pour continuer, comme le disait le Général De Gaulle, lors de son lancement, à universaliser avec le FRANCE comme ambassadeur de prestige, la pensée, le savoir des Français, enfin de grande tristesse, car pour moi le FRANCE n'était le FRANCE qu'avec sa silhouette d'origine avec ses cheminées rouges et noires.



Françoise LECLèRE
Châlons en Champagne - France
07/10/2001
Un simple mot, j'étais là, la veille de son départ, j'ai fait des photos slendides mais je me rappelle surtout les larmes des anciens marins de France et j'en garde un souvenir d'une tristesse immense.

Cependant avoir eu la chance de le voir en France reste un magnifique souvenir.




Christiane
Rivas-Vaciamadrid - Espagne
26/09/2001
Je n'ai pas connu personnellement le France, mais mes parents qui effectuèrent dans les années 60 le voyage Le Havre-New York, en avaient beaucoup parlé. En entendant ce nom, cela évoque pour moi Mon Pays que j'ai quitté il y a une trentaine d'années, mais auquel je reste très attachée, me sentant cependant terrienne ou de l'univers avant tout.

En ce moment même, mon cousin Jean-Luc et ma cousine Marie-Thérèse sont à bord du France pour sa dernière croisière Le Havre-Marseille. Le France passera par Barcelone et je vais avoir l'occasion de dire un ultime adieu à ce magnifique bateau, symbole d'une époque aujourd'hui dépassée.




Jacques FORESTIER
Le Havre - France
25/09/2001
Havrais depuis peu , j'ai pris pris rapidement conscience de l'importance du France dans le coeur des gens.

J'ai vu plusieurs reportages et j'ai pu acheter la rare maquette encore commercialisée.
Ce bateau est lié à la ville, il fait partie de son histoire. Chaque passage du Norway permettait malgré tout aux anciens et aux Havrais de le retrouver. Son départ vers les Caraïbes marque la fin définitive d'une époque.

Il serait intéressant que la ville du Havre développe quelque chose à ce sujet tant que nous pouvons avoir des témoignages et des documents .




Damien PERROUAULT
Douai - France
22/09/2001
Né en 1967 et ayant habité Le Havre pendant 20 ans, FRANCE reste pour moi un sujet sensible.

En effet, à ces quelques lettres je me vois au Cap de la Hève (Les Havrais connaissent...) et voir ce front de mer envahit par des dizaines de milliers de gens pour le voir partir alors que son nom était drapé... comme on drape le cercueil d'un serviteur méritant.
J'avais 12 ans mais je le vois encore glisser sur la rade ce triste 18 août 1979.
Pour l'enfant que j'étais, c'était déjà une déchirure mais je savais qu'il naviguait toujours... même s'ils nous l'ont défiguré (un peu).

Habitant le Nord de la France, il m'était possible de venir le voir avec sa nouvelle silhouette lors de ces haltes havraises.
Je revit ce soir cette triste journée du 18 aout en apprenant qu'il fait une tournée d'adieu pour partir définitivement en Asie...

Pour moi, je ne sais plus s'il eut été préférable de le laisser au quai de l'oubli lieu de bien des promenades dominicales ou de le voir partir pour être totalement dénaturé.
Il reste et restera longtemps dans le coeur de beaucoup de personnes comme le plus beau paquebot du monde.

Bon vent à toi l'ami, tu restes dans nos coeur.

ADIEU




Jean François
Longwy - France
10/09/2001
Tout gamin, je me balladais sur le port, et quand il arrivait, c'était la silhouette dessinée pour la course, puis la majestueuse étrave.. et pour finir le chant de la corne..

Il y a bien longtemps déjà et ce son est toujours dans mon oreille.
J'ai appris il y a quelques jours, que notre france serait peut-être figé le long d'un quai pour terminer sa carrière comme palace flottant..
Ce ne sera pas le déshonneur, mais une bien curieuse façon de finir sa vie loin du pays qui lui a donné la vie (le pays nantais) et de sa ville d'attache (Le Havre).

J'ai chez moi des photos, des menus, des plans, une k7 vidéo, et une mémoire encore fidèle. Vogue bateau, jusqu'à ton dernier repaire, assures toujours ton service et montres au monde le savoir faire français.

Bon vent fils (fille pour les Britaniques) de France.




Fabrice BERTRAND
Malakoff - France
09/09/2001
De 76 à 80 j'ai habité le Havre et avec mon papa nous sommes aller voir ce grand navire immense pour un boudchou de 6 ans.

Que de merveilles !!! Si j'avais pu acheter un petit souvenir, assiette verre.... je l'aurais fait car j'aime les objets mythiques. C'est quand même un petit peu triste que le patrimoine de la France s'en va...aller-simple...

Comme l'Olympia, le Georges V qui eux aussi sont partis...une chose est certaine, si LE FRANCE est à vendre et que je gagne au Loto, je le rachète !!! On peut réver...

Triste sort et je ne voudrais pas que la chanson de Michel SARDOU se réalise mais si on décide de le couler alors je proposerai au Président de la République d'honorer la chanson et de le couler à St Nazaire, pays Breton où il est né, avec les Honneur Maritimes

Mais restons fidèle à sa légende, LE FRANCE VIVRA pour toujours.




Grimeh
Louisiane - USA
08/09/2001
I read a lot about France, I never had the chance to be aboard that amazing ship but I know a lot about from the beginning until she became NORWAY



Lydia DO-VAN
Marseille - France
03/09/2001
Je n'ai personnellement pas de témoignage sur le FRANCE, mais mon père, DO-VAN Dominique, a été mousse sur ce merveilleux bateau !

Maintenant mort, je suis fière de lui rentre hommage en entrant à mon tour dans la marine (seulement une preparation militaire pour l'instant !). J'espère, un jour, faire comme lui et travailler ou même naviguer sur un aussi prestigieux bateau tel que LE FRANCE !

Ce paquebot reste pour moi le symbole de la FRANCE et de la marine !




Guillaume DE ROQUETAILLADE
Lyon - France
22/08/2001
Que d'émotion à la lecture de tous ces témoignages !!

Les larmes coulent à l'évocation de tous ces souvenirs que me racontait ma grand-mère pour les avoir vécu elle même en juillet 1967; un des grands evenements de sa vie.
Le témoignage faisant référence aux cartes de menu me touche énormément car je conserve précieusement ceux que ma grand mère a rapportés. J'ai eu le sentiment qu'ils revenaient à la vie.

Enfin un jour, en 1987 à Miami, alors que je passais près du port, j'aperçu un gros paquebot avec deux grosses cheminées. Je réalisai d'un seul coup que j'avais en face de moi Le France, ce bateau de mes rèves dont j'entendis si souvent parler. Je n'oublierai jamais ce que je ressentis ce jour là, le bonheur de l'avoir enfin vu et de pouvoir à mon tour en conserver le souvenir nostalgique...




Philippe TOUATI
Nice - France
21/08/2001
Ma carièrre professionnelle a débuté sur le paquebot France en 1972, comme Garçon d'étages puis Garçon de restaurant. J'ai quitté le France en 1974 après mon premier tour du monde, avant les tristes événements que l'on connait, pour faire mon service militaire.

Les souvenirs de cette époque et de mes activités au sein de l'équipage resteront gravés à tout jamais dans ma mémoire.
La roue de la vie et mon parcours professionnel, me donne aujourd'hui la joie d'être "Commissaire Principal-Directeur Hôtelier" sur un autre prestigieux paquebot battant pavillont Français : "LE MISTRAL". 1 500 passagers et 550 membres d'équipages.

Le paquebot France à été une fourmillière pour les métiers de l'hôtellerie et malheureusement d'année en année, les opportunitées de carrière dans la Marine Marchande française se sont amenuisées faute de navires.
Depuis quelques années nous assistons à un Boom des croisières.

Je voudrais profiter de ce site pour inciter les envieux de voyages et de nouvelles expériences pour rejoindre les quelques français restant dans le circuit des navires de croisières, à venir nous nous rejoindre et naviguer sur les Paquebots battant pavillon "FRANCAIS". Il en reste trois, LE MISTRAL et LE LEVANT et LE PONANT.
Notre souhait est de renouer avec cette merveilleuse époque des grands Liners et de promouvoir la Qualité, le Service, la Gastronomie et le bon Goût à la FRANCAISE.

Je suis à votre disposition pour vous aider à venir naviguer en mettant à profit vos qualités professionnelles.

A bientôt sur les flôts......




Philippe MERLAND
Grenoble - France
09/08/2001
J'ai toujours été admiratif et même "amoureux" du paquebot France depuis le début de sa construction et sa mise en service que je suivais de loin à travers de rares revues.

Je n'ai jamais eu la chance de le voir en vrai (trop loin, trop cher...) lorsqu'il était encore France, je me contentais de réver autour des maquettes qui trônaient dans ma chambre d'enfant, et que j'ai toujours conservés dans mes déménagements successifs.
Heureusement, en juillet 1999, j'ai pu faire une croisière sur le Norway, destination les fjords de Norvège qui sont magnifiques, vus du pont d'un bateau, et l'arrivée au petit matin dans le port du Havre, la veille du 14 juillet, fut grandiose et émouvante !
Ce fut pour moi une joie immense de découvrir ce magnifique navire. Certes, il a beaucoup changé : Il s'est alourdi dans les hauts, pas très heureux pour la silhouette ! Il à pris une couleur bleu qui je trouve lui va très bien. Les locaux communs ont été réaménagés de manière certainement moins luxueuse pour s'adapter à un nouveau service bien différent du service sur l'Atlantique Nord tel qu'on le pratiquait il y a 40 ans; Mais de toute manière, quel bateau n'aurait pas subit des transformations au bout de quelques dizaines d'années de service ?

Pour moi, il a tout de même gardé la belle et fière allure élancée d'un vrai bateau fait pour tailler la mer, bref rien qui ressemble à ces immeubles posés sur l'eau qu'on nous fait maintenant !

Lors de ce voyage, j'ai pu dire quelques mots au Commandant Gerloger (orthographe très incertaine) et lui ai exprimé ma reconnaissance à la NCL de continuer à faire vivre ce merveilleux bateau, là ou nous, français n'avons pas su, pas voulu ou pas pu le faire.. Certes, je ne suis ni havrais, ni normand et n'ai donc pas la nostalgie et les regrets que d'autres peuvent avoir, mais pour moi, comme disait le Commandant Croisille, "Mieux vaut Norway libre que France enchaîné".

Mais voilà qu'après "20 ans de bons et loyaux services" sous les couleurs de la NCL, les nuages menacent à nouveau sur notre beau navire ! Je n'ai pas pu faire autrement que de m'inscrire pour une des dernières croisières au départ de Marseille proposée par TMR, dont je félicite la belle initiative.

J'ai voté pour la pétition du retour en France, mais objectivement j'y crois pas trop. En novembre 1961, France partait pour ses premiers essais à la mer, et 40 ans après, il navigue encore ! Combien de grands paquebots ont pu et peuvent en dire autant ?...




Maiko DEL CONTE
Maurage - Belgique
01/08/2001
Je n'oublierais jamais le départ du Havre et l'arrivée à New York. Cela m'a surtout excité c'est quand tous les gens nous saluaient pour notre arrivée.



Marc PERNET
La Varenne - France
28/07/2001
C'est vraiment un magnifique navire.

Né en 1955, j'ai toujours suivi autant que faire se peut le France. Il a fallut que je découvre votre site pour voir que je n'étais pas seul à aimer France et le regretter ! Il est certain qu'un avenir est viable en france pour ce géant des mers ,mais il m'étonnerait beaucoup que celui qui l'a condamné le rapelle en son pays natal ! Il a trop de choses à penser en ce moment, le pauvre chéri !

Enfin je suis de tout coeur avec vous et souhaite ardemment que France passe sa retraite chez lui dans ses pénates si j'ose dire Amicalement, et vive LE FRANCE !




Christian ALEXANDRE
Le Havre - France
11/07/2001
Vieux témoignage car j'ai embarqué sur "France" au lendemain de sa coisière inaugurale et j'ai débarqué fin Mai 1967 après notre voyage au Canada (Québec - Montréal pour l'Expo Internationale.
Beaucoup de souvenirs, beaucoup de travail, beaucoup de chance d'avoir été un modeste acteur de cette grande aventure. Beaucoup de paysages dans les yeux et la mémoire, la célébration de mon 18ème anniversaire lors du Carnaval de Rio, la traversée de Chypre en taxi durant la guerre Cyprio-Turque entre Limassol et Nicosie, un lever de soleil sur la Corne d'Or à Istambul, un fabuleux diner au Majestic de Cannes, une visite et traversée du Canal de Panama (en train , pas avec le France !!?)

Maintenant, si je suis toujours Français, je suis aussi Citoyen Américain et vis à Los Angeles remarié avec une Coréenne. La vie et ses aventures quoi, pas toujours facile mais toujours passionante.

Mon premier Pacha : le Cdt Croisille était le père d'un de mes anciens collègue de classe au Lyçée François Premier où se trouve maintenant ma jeune nièce.

La roue tourne, vive les voyages et le cosmopolitisme. Il n'exite pas d'étranger, seulement des gens étroit d'esprit.




Viviane
Varangeville - France
03/07/2001
D'abord, merci pour votre site, je le trouve très bien élaboré et très intéressant.

Je voulais vous dire que, quand j'étais en CE2 (à peu près en 1974), notre instituteur nous avait raconté que le France allait être livré à des ferrailleurs pour le découper et récupérer le fer. J'avais dit ça à mes parents qui m'avaient rassurée en me disant que c'était faux. Je ne pensais pas que j'aurais un jour le plaisir de voir ce magnifique bateau.
Il y a 3 ans, j'ai fait un circuit touristique en Norvège. Le dernier jour, à Oslo, le chauffeur du bus nous a amenés au quartier Akker Brygge. Sur le coup, je n'ai pas réalisé tout de suite que c'était le Norway qui était à quai. Je me suis alors exclamée "le France". Une dame du groupe l'avait vu alors qu'elle était gamine. Je vous assure qu'elle était toute émue et moi aussi. J'ai passé une bonne partie de l'après-midi à le regarder, le photographier et envier les gens qui montaient à bord. Nous n'avons pas réussi à le visiter, dommage.

Je suis contente que vous continuiez à faire vivre cet éclatant paquebot qui a tant fait pour la renommée de la France. D'ailleurs, j'ai toujours des frissons quand j'entends de Michel Sardou.




Frédéric BRIèRE
Le Havre - France
29/06/2001
Comme beaucoup de Havrais, j'ai eu l'occasion de voir ce paquebot à maintes reprises au quai de l'oubli. Mais c'est lorsque qu'il était en activité qu'il prenait toute sa dimension. A l'époque, on habitait Notre Dame de Gravenchon et nous pouvions voir le France à quai, de nuit, en cale sèche, à chaque escale. Je me souviens d'un fait particulier: la forme de radoub #7 qui avait été conçue pour le Normandie, avait été allongée pour recevoir le France et malgré cela, la proue et la poupe du paquebot dépassaient de la cale. Aujourd'hui, cette forme de radoub reste le seul témoin du passage du France, qui donne une impression à la mesure du paquebot.

Lorsque le Norway passe au Havre, c'est vrai que c'est un crève-coeur. La ville est encore remplie des "Anciens du France", et le voir aujourd'hui défiguré, jumboisé, bleu, n'est pas pour calmer l'amertume. Il eut peut-être été préférable qu'il disparût comme le firent bien d'autres, plutôt que de servir de la sorte. De toute façon, il est, je crois, promis à la démolition à court terme. Pour ma part, il a sombré corps et biens en août 1979...




Magali
Carpentras - France
20/06/2001
Je suis trop jeune pour avoir connu le france mais mes parents qui sont du havre l'on connu.

J'adorais quand ma mère me racontai quand elle y montait pour une soirée ou le jour où il est parti aux quai de l'oubli.

Je ne suis pas née au havre mais dans le Midi et je le regrette car dans mon coeur est Normand.

J'aimerais savoir si quelqu'un connaissait Melle Gerbeaux Danielle.
Merci de me répondre par Email : morrison@net-up.com




Leroy BAXTER
Montigny le Bretonneux - France
15/06/2001
I always loved ships. My mother was French and my father American. To visit my granparents, we sailed.

The Queen Mary, Queen Elizebeth, the SS United States. My father took me to New York to see the Franceon her maiden voyage and I finally sailed on her in 1967 and returned in 68. The greatest memories of my young life.

She was a great ship, it was a shame that peope with small vision and content with mediocrity sold her Grandeur has its place.




Sidonie DURAND
Paris - France
16/05/2001
Je suis tombée sur votre site par hasard. Il est touchant.

Quand j'étais enfant, mon Grand-Père travaillait sur le France. Et souvent, quand le bateau était à quai, il m'emmenait me promener dessus. Je me souviens que les marches et la passerelle me paraissaient tellement grandes.
J'adorais ces promenades sur le France. Je regretterais toute ma vie de n'avoir pas pu faire la traversée le Havre / New york, et je suis très triste qu'il est enlevé au France son charme et ses particularités en faisant une "Norway" à la place..




Claire PICHON
Valence - France
08/05/2001
Moi aussi j'ai vu le FRANCE quitter le HAVRE. J'avais 7 ou 8 ans et j'ai pleuré de voir partir ce monstre de la mer, c'était un déchirement pour tous les Havrais.

Mais ce qui est le plus important pour moi, c'est de retrouver des gens qui ont navigué sur le FRANCE comme mon père qui était Maître d'Hôtel. Je ne sais pas en quelle année (entre 1964 et 1968) mais voici son nom et prénom : PICHON JEAN PIERRE.
Si vous l'avez connu, merci de m'envoyer un E-Mail (demander l'adresse au créateur du site). D'avance merci !!




Christophe RANNOU
Les Clayes sous bois - France
03/05/2001
Deux générations familiales ont oeuvré sur le France André RANNOU (chef imprimeur) et son fils (garçon de salle). Ce joyaux de la marine française, diamant des mers continuera pour longtemps à illuminer la mémoire collective havraise et encore plus ancrée dans celle de la famille RANNOU.
Depuis que je suis gamin j'ai baigné dans cette ambiance baignée de nostalgie et je regrette de n'avoir connu le France qu'au moment où on a lâché les amarres...

Cette année ce dernier fête ses 50 ans et je souhaiterias lui faire revivre certaines émotions alors si vous pouviez me faire Parvenir des témoignages, des photos, des affiches... Je vous en serez reconnaissant.

Je profites de l'occasion pour saluer tous les anciens de la transat de la part de Aimé-Jacques RANNOU.

S'il y en a qui l'on connu merci de me faire signe, je lui transmettrais.




René SANCI
- France
24/04/2001
C'est avec les larmes aux yeux que j'ai visité votre très beau site consacré au paquebot FRANCE. Je dis bien FRANCE car pour moi le Norway n'a jamais existé.

Maintenant il va partir pour son dernier voyage pour aller pourrir quelque part, ou bien être livré aux chalumeaux. Quelle honte..!!! Notre pays la FRANCE se serait honoré de racheter ce dernier symbole de notre grandeur maritime qui plus est porte le nom de notre pays, et en faire un monument pour la postérité.Mais comme le chantait Sardou la FRANCE elle m'a laissé tomber.

Adieu donc à ce merveilleux vestige de notre marine marchande, et merci pour votre site que je garderai dans mes coups de coeur comme un merveilleux souvenir avec la maquette que j'ai réalisée de ce splendide navire.

Un passionné de bateaux, ancien marin et fils de marin.




Hubert
Saint Cloud - France
26/03/2001
Je n'ai malheureusement pas connu ce paquebot mais je me suis lancé dans sa maquette. J'avais toujours révé de le faire car le France me fais réver. Il représente toute une époque où la France (et le monde) avait encore des grands rèves... : Concorde, Apollo,...



Laurent ALBAN
Sannois - France
03/03/2001
Bonjour à tous !

J'ai vu le France vivre et mourir. En vacances au Havre dans les années 70, j'ai eu l'occasion de monter dessus tout petit. Quelle merveille ! J'ai surtout le souvenir d'une carcasse de ferraille sans âme au Quai de l'Oubli, où on m'a emmené. Vision d'horreur! Je l'ai aussi vu quitter le port du Havre, en août 1979. Deuil dans toute la ville du Havre...Les gens pleuraient. L'avoir laissé partir ? Faute impardonnable !!!

Il faut faire vivre sa légende, qui restera toujours gravée dans le coeur des Français. Je vous propose même un jeu : envoyer tous les ans, en août, une carte postale avec la photo du France à M. le Président... comment s'appelait-il, déjà ?




Patrick BOUTOILLE
Saint Malo - France
18/02/2001
Félicitations pour votre site que j'ai découvert avec beaucoup de joie.

J'ai fréquenté l'Ecole d'Apprentissage Maritime du HAVRE durant l'année scolaire 72-73. J'ai ensuite embarqué, à bord du FRANCE, comme Mousse de Sonnerie de Juin 73 à septembre 74.

Si d'autres personnes se trouvent dans mon cas voici mon adresse charly-s.saint-malo@wanadoo.fr




Philippe P. BREBANT
Beaune - France
07/02/2001
Suite et complément au message précédent...

Parce que pour moi, né au Havre en 1965, je n'aurais pas connu les fastes du célèbre paquebot, j'ai toujours été attiré par ces porteurs de rêves flottant.

Après des études en région Parisienne, je décroche un diplome d'hôtellerie avant de m'engager comme Maître d'hôtel dans la Marine Nationale pour 5 ans. Ne navigant guère avant 3 ans, je quitte la Royale en 1989 avant de rejoindre une équipe de petits Français à bord d'un superbe paquebot Norvégien tout neuf, le ROYAL VIKING SUN. Là au service d'une clientèle Américaine, dans un restaurant à thème de Monsieur Paul BOCUSE, le ROYAL GRILL, nous partons pour un superbe tour du monde en 4 mois.

Lors d'une escale à Saint Thomas, le même jour que le NORWAY, notre commandant au moment d'appareiller, annonce aux passagers qu'il a décidé de faire le tour du géant...
37.000 GRT contre 76.000 GRT le seul point commun notre propriétaire K. Kloster. Le NORWAY était tout illuminé, quelques Américains fortunés du bord me confient, "c'est la première fois que je le revois depuis ma dernière Transat en 70..." et quelques passagers ne connaissant pas le paquebot apprendront encore plus à le connaître, car au lendemain du meeting, le SKALL, notre journal du bord relate la carrière du célèble paquebot.

J'ai eu la chance en Août 1979, de faire une croisière à bord du NORWAY. Lors de cette croisière, anniversaire de son départ du Havre, je projette plus de 100 diapos à quelques 50 passagers durant plus d'une heure. J'avais préparé un texte relatant l'histoire de la Transat, des autres FRANCE, et tout le reste.... J'ai été bonbardé de questions, et poursuivi même par des membres de l'équipage qui m'ont fait visiter bon nombres d'endroits secret.

Aujourd'hui, directeur d'hôtels, et ce depuis mon débarquement au moment de la Guerre du Golfe, je ne voyage plus beaucoup entre mes obligations professionelles et mes enfants, 2 petits filles Eloise et Justine, mais je garde d'excellents souvenirs de mes voyages, et je viens de reprendre la rédaction de news sur l'actualité et l'histoire des paquebots.

Je souhaite toutefois que le NORWAY en Asie sera aussi populaire qu'aux Caraïbes, et que STAR CRUISES sera préserver l'histoire du navire, qui n'aurait sans nul doute été aussi célèbre s'il n'avait pas été le FRANCE....




Philippe P. BREBANT
Beaune - France
05/02/2001
Né au Havre en 1965, je n'ai pas eu la chance de connaître le faste de la carrière de notre enfant du pays.

Mais, toute ma carrière professionnelle aura été bercée par les paquebots. Après 3 ans sur Paris dans une école hôtelière, je m'engage dans la Marine Nationale comme Maître d'Hôtel. Un passage en autre qui m'aura permis de séjourner à Mururoa et de naviguer surtout aux Caraïbes.
Lors d'une escale à St Barthélémy, NORWAY était à Saint Martin, et malgré la distance on pouvait admirer cette ligne impeccable.... Mon pachat m'a même permis de communiquer aux membres de l'équipage des infos sur le paquebot. J'étais alors au service de l'Amiral TURCAT, frère du célèbre André TURCAT (commandant du CONCORDE) et je servais à bord du DUGAY TROUIN.

Devant quitter la marine quelques mois plus tard pour assouvir un rêve d'enfant, j'étais en Août 89 à bord du NORWAY devant plus de 80 Américains, lors d'une croisière de 7 jours à leur projeter plus de 100 diapos sur l'histoire de la Transat, la construction du France etc...
A l'époque, cela faisait juste 10 ans que le FRANCE avait quitté Le Havre, et sur le marché de la croisière, peu de paquebots de la taille du NORWAY étaient exploités. J'expliquais que le FRANCE avait été le dernier grand et également le premier grand, précurseur d'une nouvelle génération. Vitrine de notre savoir-faire, je pense même que sa remise en service a également servie à la publicité des Chantiers de l'Atlantique.....

Aujourd'hui toujours passionné par les paquebots, après un tour du monde à bord du Paquebot ROYAL VIKING SUN pour le compte de Monsieur Paul BOCUSE qui avait à l'époque un restaurant à bord, je suis rentré en France au début de la guerre du Golfe, pour prendre la direction de différents hôtels.

J'ai toujours suivi la carrière du grand navire, et aujourd'hui son avenir incertain en Orient me fait peur.
Proche des chantiers qui seront en mesure de le découper en morceaux, j'ai même proposé un peu ironiquement à la presse Havre en janvier que le port du Havre et la ville devait racheter le FRANCE pour le transformer enfin en Musée Maritime, Hôtel, Palais des congrès, centre de thalassothérapie, bref lui conférer après plus de 40 ans de services une image de digne ambassadeur de notre patrimoine maritime dans son port d'attache d'origine. Mais l'histoire suivra son court, et s'il doit encore naviguer tant mieux !




Jean Pierre MANGUIN
Le Havre - France
29/01/2001
Comme des milliers de Havrais, j'ai eu la chance de le voir arriver pour la première fois au Havre. Ce fut un souvenir inoubliable.

Que c'est triste de le voir maintenant défiguré (un pont supplémentaire et ses couleurs aussi laides).

Mais il restera toujours dans le coeur des Havrais...




Jean-François GHIRARDI
Port St Louis du Rhone - France
10/01/2001
11 Mai 1960

Un souvenir inoubliable de mes 7 ans et demi : cette foule, l'attente, que c'était long.

Enfin il bouge ! Il glisse de son berceau pour aller flotter majestueusement, encadré de remorqueurs. Enfin pour nous saluer, il se mit à corner, c'était puissant, de quoi vous filer le grand frisson

Oui vraiment un géant était né.




Michel FEUILLADE
Livron sur Drôme - France
02/01/2001
J'ai vu en son temps une émission TV : la fin du FRANCE. J'avais été très ému et en colère sur nos dirigeants...



Régis GUéRIN
Chicoutimi - Canada
31/12/2000
J'étais sur le quai Champlain lorsque le paquebot France est venu accoster à Québec au printemps de 1970. J'avais 23 ans et j'était étudiant universitaire. Que de monde sur le quai, mais quel flot de passagers en débarquaient! Le paquebot était astiqué comme neuf et les navires montant ou descendant le fleuve Saint-Laurent le saluaient à gros coups de sirènes.

C'était magnifique et ce navire représentait la grandeur de la France. Le voir à Québec était un honneur mais rappelait également le moment où la France avait abondonné ce beau coin de pays, deux siècles auparavant. Même sans y être monté, ce moment était un joyeux rappel de la Mère patrie et de ses capacités techniques.

La France construit encore à Saint-Nazaire de jolis paquebots, mais pour les autres...

C'est un beau souvenir que votre site m'a ramené.




Patrick THOUMINE
Le Havre - France
18/11/2000
J'ai travaillé à la Coger entre 1971 et le désarmement du France, j'étais au service tapisserie et montais à bord à chaque escale au Havre pour des travaux d'entretien, moquette, sièges et autres services.
Que de bons souvenirs durant ces quelques années passées à son bord.

Etant gamin, je ne ratais jamais un départ avec mes parents.

J'ai eu l'occasion de le revisiter lors de son dernier passage sous le nom du Norway.




Serge NOEL
Boulogne sur Mer - France
08/10/2000
Comme le père de Thierry j'étais membre d'équipage à bord du FRANCE en mai 68, j'avais 20 ans.

Le commandant Desplat je crois à eu le courage de rentrer au port du Havre quai Joannes Couvert sans ses abeilles. Nous avions débarqué les passagers en Angleterre.

Que de bons souvenirs : croisières de décembre 1967 à mars 1968, aller-retour Le Havre-New York de mai 1968 à juillet 1968. Ensuite cargo Maryland bananier, fort d'Orléans, fort Trinité....

Bonjour à tous les anciens de la Transat !




Marc PEGERON
L'Isle d'Abeau - France
20/07/2000
J'ai eu la chance de faire 2 croisières sur ce beau paquebot de légende : en juin 98 et en mai 99.

C'est sur : ce bateau a une âme. En veut-il à la France ?
C'est possible : est-ce pour cela qu'il n'a pas voulu rentrer à Marseille, ce 27 mai 99, et est resté à quai à Barcelone, après l'incendie qui s'était déclaré à bord ?

Quelle tristesse de voir ce jeune paquebot, amarré à coté du vieux navire, reprendre hardiment la mer en saluant, avec respect, son glorieux ainé immobilisé.

Je ne peux pas rester sur cette image : je reviendrai sur le France(-Norway).




Manon CHARPENTIER
Toronto - Canada
30/05/2000
Je me souviendrai toute ma vie des cinq jours que j'ai passés sur le France, pour faire la traversée Le Havre-New York, en 1969 -- j'avais alors 12 ans. J'étais éblouie par le bateau, par les cabines, par l'opulence de sa cuisine. J'ai gardé en souvenir les menus, agrémentés de magnifiques dessins et de poèmes.
Le reste est logé bien précieusement dans ma mémoire.



Bernard PORDOY
Windsor - United Kingdom
22/04/2000
Une grande dame de la MER...Que Dieu benisse tous ceux qui ont navigué à son bord..



Alcide DOYON
Victoriaville - Canada
26/03/2000
Cher Cousins de la veille France,

Le Paquebot FRANCE nous a dépassé dans le Golfe du St-Laurent en juin 1967, il filait à plus de trente noeuds. Nous, sur un modeste pétrolier à 12 noeuds. Sur 24 d'équipage, tous sont sortis à leur tour voir filer ce glorieux, il était sur la Route de Jacques Cartier pour stadacona devenu Québec. En 97, on m'a forcé a prendre ma retraite 60 ans pour faire de la place au jeune, nous avons fais la croisière hiver 97 et retournés le même mois en 1998 et chaque fois nous étions 2 500 passagers et 960 d'équipage. Le Navire est maintenant rentable et sa consomation de mazout est reduite de 80% et la clientèle n'est pas snob et même les Francais disent qu'il est plus beau maintenant. Fallait y penser.

Bon Vent Néanmoins Sans Rancune




Guillaume BIGOT
Paris - France
06/03/2000
Le France reprendra un jour le large. La France ne restera pas à quai. La génération née après 68 en a déjà depuis longtemps fait secrètement le serment.

Vive le France !




Serge SIMON
-
21/02/2000
Témoignage...souvenir...nostalgie

Témoignage
Le passage du FRANCE, lors de ses retours au Havre, à chaque fois les têtes tournées de tous les élèves de la classe de CM1 de l'école Jean Macé vers les cheminées qui passaient doucement. "Le voilà !!" s'écriait toujours un élève, au grand désespoir du professeur.

Souvenir
La visite"free"du paquebot tous les jeudis lorsqu'il était là : le secret ? Mon voisin de pallier mécanicien a bord et une complicité ou plutôt une grande amitié avec son fils du même âge que mon frère et moi. Un jeudi sur le FRANCE, c'était au début une grande fierté, un grand privilège puis après une routine...même que certaines fois nous trouvions des prétextes pour ne pas y aller ; quelle honte d'avouer ça !!!
Sinon c'était l'accès libre presque partout. Quand j'y repense, quel bonheur ! Des jeux, des gateaux, des glaces, la visite des salons, du cinéma, de la piscine, promenade sur la poupe et la poupe avec vue imprenable sur le port et au pied des cheminées avec vue exceptionnelle sur Le Havre...et tout ce que j'oublie.

Nostalgie
Les nombreuses visites du dimanche après midi au "quai de l'oubli". Quel but de promenade !!!
Et puis le départ du Havre ce fameux samedi midi, que de monde !!!

Seuls souvenirs photos : la séquence Nostalgie, surement parce que j'ai dû m'apercevoir à cette époque que je ne reverrait plus FRANCE avec ses couleurs d'origine....




Peter C. KOHLER
-
27/01/2000
I was 16 years old when I made my first and only crossing in FRANCE, New York-Le Havre, 8 August 1974.
We sailed late from New York when the officers went on a short strike to protest the ship's retirement. When we sailed it was dark and the ship was brilliantly illuminated and as we cast-off the loudspeakers echoed forth with the glorious sounds of Napoleonic march music.
From that moment on, I was "hooked" on liners and to this day I shall always remember every minute aboard FRANCE. She remains Le Meilleur Paquebot du Monde. I cannot bear to see her today disfugured as NORWAY. She was and is the glory of France; the last "Ship of State"!
Thanks for maintaining this site to remember her.
Vive Le France!



Thierry (VOTRE SERVITEUR)
Le Havre - France
21/01/2000
J'ai deux souvenirs sur le France :
Le premier, quand le France était bloqué à quai lors des évènements de mai 68, nous sommes montés à bord pour passer une journée avec mon père qui était consigné. Je n'avais que cinq ans mais je me rappelle encore de cet intérieur impressionnant : la salle de spectacle, les salles à manger, les salles de jeux pour enfants....Peut-être que ma passion pour ce géant des mers vient de cette journée...
Le deuxième, quand j'ai assisté à la manoeuvre d'évitage du Norway cet été au Havre. Je me suis souvenu de cette même manoeuvre, effectuée à l'époque par le France, qui symbolisait pour nous la fin d'une longue attente à quai où nous venions accueillir mon père à la descente du paquebot...

Merci pour tous vos témoignages !




Rédiger un témoignage sur France

 

Votre nom et votre prénom
(ceux que vous désirez voir apparaître pour votre témoignage)
Nom     Prénom

Votre lieu de résidence
Ville      Pays

Votre adresse Internet (E-Mail)
(simplement si vous souhaitez qu'elle apparaisse avec votre témoignage....)

Votre témoignage sur France